Volkswagen et Fiat tirent le marché européen de l'automobile en janvier

 |   |  274  mots
Les immatriculations de voitures neuves en Europe ont progressé de 2,6% en janvier, ce qui a profité en particulier à Volkswagen et à Fiat, dont les ventes ont bondi de 19,4% et 17,9%. A l'inverse, celles de Renault ont chuté de 17% et celles de PSA de 2,5%.

Après un recul de 3,9% en décembre, les immatriculations de voitures neuves en Europe ont progressé de 2,6% en janvier sur un an, à 1.259.267 unités, selon les données publiées jeudi à Bruxelles par l'Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA). "Ces chiffres, bien qu'influencés par la présence d'un jour supplémentaire travaillé en 2005, constituent un début d'année encourageant pour le secteur", explique encore l'association.

La progression est essentiellement attribuable aux 15 anciens Etats membres de l'UE, qui enregistrent une hausse des immatriculations de voitures neuves de 3%, tandis que "les nouveaux Etats membres (-4,9%) et les pays de l'AELE (-0,5%) enregistrent toujours un recul en janvier, mais d'une ampleur moindre comparé aux mois précédents", analyse l'ACEA.

Dans le détail, trois des cinq grands marchés européens ont progressé: l'Allemagne (+10,8%), l'Italie (+10,7%) et la France (+2,8%). L'Espagne et le Royaume-Uni ont quant à eux vu leurs immatriculations de voitures neuves reculer, de respectivement 0,3% et 13,3%. Sept autres anciens Etats membres ont enregistré des hausses (dont une augmentation notable de 14,1% en Belgique en raison de l'organisation du Salon de l'Auto) et trois des baisses.

Par marque, fort d'une nouvelle gamme avec notamment la subcompacte Fox et la Passat, le premier constructeur européen Volkswagen a enregistré une hausse impressionnante de 19,4% à 247.514 unités. L'italien Fiat s'est aussi distingué, profitant à plein de la croissance de son marché intérieur. Les immatriculations du groupe turinois ont augmenté de 17,9% à 105.303 unités. En revanche, les marques françaises n'ont, une nouvelle fois, pas brillé. Renault a affiché une baisse de 17% à 110.733 unités sur le mois, tandis que PSA a vu ses immatriculations reculer de 2,5% à 173.419 unités en janvier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :