Le plan stratégique de Generali enthousiasme le marché

 |   |  298  mots
L'assureur italien va consacrer 4,1 milliards d'euros à racheter les minoritaires de ses filiales autrichienne, suisse et allemande, et à racheter ses propres actions. Le groupe, dont le bénéfice a progressé de 15% l'année dernière, veut l'augmenter de 50% d'ici 2008. L'action s'envole.

L'assureur italien Generali a présenté ce matin les détails de son plan stratégique destiné à favoriser la croissance du groupe et de sa capitalisation, et à le protéger ainsi contre une éventuelle OPA hostile. Comme prévu (voir ci-contre), le projet prévoit le rachat des minoritaires dans plusieurs de ses filiales, ainsi que des rachats importants de ses propres actions

Selon les grandes lignes du projet publié ce matin, l'assureur de Trieste va consacrer quelque 4,1 milliards d'euros à son renforcement dans ses filiales et au rachat de ses actions. En premier lieu, Generali compte investir 2,3 milliards d'euros pour acquérir la totalité du capital de ses filiales en Autriche, en Suisse et en Allemagne. Une façon pour le groupe de grossir et donc de se rendre plus difficile à avaler pour un prédateur.

Deuxième volet de l'opération: le rachat d'actions du groupe. Generali compte y consacrer jusqu'à 1,8 milliard d'euros. Pour financer ces opérations, l'assureur va lever 4 milliards d'euros sur le marché obligataire. Le groupe entend par ailleurs faire coter en Bourse sa banque, Banca Generali.

Au-delà de ces opérations financières, Generali a également détaillé ses ambitions stratégiques en matière d'assurance. Priorité affichée: le développement dans les pays à forte croissance comme l'Inde et la Chine. Generali a notamment affirmé avoir déjà identifié un partenaire pour son développement en Inde. En Chine, le groupe italien compte ouvrir six nouvelles implantations et porter sa force de vente à 10.000 personnes.

Generali a annoncé ce matin un résultat 2005 en hausse de 15%, à 1,9 milliard d'euros. D'ici à 2008, il compte augmenter ses bénéfices de 50%, et doubler son dividende.

A Milan, le plan stratégique de l'assureur est accueilli très favorablement. En fin d'après-midi, le titre bondit de plus de 6%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :