Adecco en forme au deuxième trimestre

 |   |  271  mots
Le numéro un mondial du travail temporaire a enregistré une hausse de 35% de son bénéfice net au deuxième trimestre 2006. La croissance organique du chiffre d'affaires inscrite à 10%.

Adecco retrouve son dynamisme. Le numéro un mondial du travail temporaire a affiché sur le deuxième trimestre 2006 une croissance de 35% de son bénéfice net à 135 millions d'euros. Fort d'une croissance de 13% de ses ventes à 5,1 milliards d'euros, marquée par une croissance organique de 10 %, le groupe a en effet enregistré une hausse de 50 points de base de sa marge brute, à 17,2%. En outre, le bénéfice d'exploitation a atteint 202 millions d'euros, en hausse de 29% sur un an.

La marge brute s'est améliorée "grâce à la contribution croissante des services spécialisés et du recrutement permanent ainsi qu'à une augmentation des marges brutes dans les services intérimaires", précise Adecco dans un communiqué. Le groupe précise que les acquisitions ont contribué à raison de 40 points de bases à l'amélioration de sa marge brute. En outre, dans les activités de placement dans l'industrie et l'administration, la marge brute d'Adecco a progressé à 15,6% (contre 15,2% un an plus tôt). Dans les services spécialisés, elle s'est élevée à 25,3% contre 24,8% un an plus auparavant.

Le groupe affiche en outre son optimisme pour l'année. "Je vois un potentiel élevé de croissance structurelle dans le marché mondial des ressources humaines, en particulier dans le domaine des services spécialisés. Avec la stratégie mise en oeuvre au début de cette année, nous sommes bien positionnés pour tirer profit de cette opportunité, afin d'atteindre nos objectifs à long terme de 7% à 9% de croissance annuelle de notre chiffre d'affaires et de 5% de la marge d'exploitation d'ici à 2009", a assuré Dieter Scheiff, directeur général du groupe, dans un communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :