La presse mondiale confirme son embellie en 2005

 |   |  305  mots
Les ventes en volume ont progressé de 0,5% en 2005, et les recettes de 5,7%. Une tendance qui contraste avec la situation européenne toujours difficile.

A l'échelle mondiale, la presse se porte bien. C'est en tout cas ce qui ressort d'une étude présentée à Moscou lors du 59ème Congrès mondial des journaux. En 2005, les ventes en volume ont progressé de 0,5%, soit +6% sur cinq ans, selon l'AMJ (Association mondiale des journaux). Mieux, les recettes publicitaires ont augmenté de 5,7%, signant là la plus forte hausse depuis quatre ans. Sur cinq ans, la hausse est de 11,7%.

439 millions de journaux seraient vendus chaque jour, contre 414 millions en 2001. Plus d'un milliard de personnes lit un journal, assure l'association. Si l'on tient compte des journaux gratuits, la diffusion a fait un bond de 1,2% l'an passé, portant le total à 7,8% sur cinq ans. Avec eux, la diffusion quotidienne monte à 464 millions. Les quotidiens gratuits représentent aujourd'hui 6% de la diffusion des journaux et 17% en Europe. Pourtant, le nombre de quotidiens payants a reculé de 0,3% en 2005 même si la hausse reste de 8,1% depuis 2001.

"L'audience des journaux continue d'augmenter, tant en presse écrite qu'en ligne", explique Timothy Balding, directeur général de l'AMJ. Pour lui, les journaux "font preuve d'une résistance remarquable face aux attaques d'un large éventail de médias concurrents".

Le premier marché de la presse est la Chine avec 96,6 millions d'exemplaires vendus quotidiennement), devant l'Inde (78,7 millions), le Japon (69,7 millions), les Etats-Unis (53,3 millions) et l'Allemagne (21,5 millions).

Si les ventes ont progressé en Asie, en Amérique du Sud et en Afrique (+0,2%), elles ont reculé en Europe (-0,2%) et en Amérique du Nord (-2,5%). Dans l'Union européenne, les ventes de quotidiens ont reculé de 0,6% en 2005 soit une baisse de 5,2% en 5 ans. Dans le détail, les ventes baissent en Allemagne (-2,5%), au Danemark (-2,6%), en France (-1,6%), aux Pays-Bas (-3,6%) et au Portugal (-3,8%). Aux Etats-Unis, les ventes des quotidiens notamment ceux du soir, ont diminué de 2,3% l'an passé (4% en cinq ans).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :