IBM enregistre un excellent trimestre grâce à ses ventes de gros ordinateurs

 |   |  395  mots
C'est un excellent troisième trimestre qu'a réalisé IBM. Selon les chiffres publiés hier soir après la clôture de Wall Street, le groupe informatique a enregistré un bénéfice net de 2,22 milliards de dollars (1,77 milliard d'euros), en hausse de 46,5%. Un chiffre qui dépasse les attentes des analystes, qui s'élevaient, selon le consensus Thomson Financial, à 2,1 milliards de dollars. Par action, le bénéfice s'établit à 1,45 dollar, contre 1,35 dollar attendu par le consensus.La comparaison avec le troisième trimestre 2005 est certes quelque peu flattée par le fait qu'IBM avait payé il y a un an un impôt exceptionnel sur le rapatriement de ses bénéfices engrangés à l'étranger. Mais abstraction faite de cet élément, le bénéfice du troisième trimestre 2006 a progressé de 8,8%.Cette performance a été rendue possible par la progression soutenue de l'activité du groupe. Le chiffre d'affaires d'IBM a en effet crû sur le trimestre de 5,1% à 22,6 milliards de dollars, légèrement plus, là encore, que les attentes. L'élément le plus significatif dans cette progression de l'activité tient sans doute aux très bonnes ventes de gros ordinateurs d'IBM. La division Matériel du groupe a en effet vu ses ventes progresser de 9% sur un an, à 5,6 milliards de dollars. Une performance qui montre que, en dépit de l'engouement actuel pour les activités de services en informatique, la vente de grosses machines a encore de la ressource...La division Logiciels d'IBM a vu ses ventes progresser elles aussi de 9%, à 4,4 milliards de dollars. Quant à la division Services, précisément, c'est celle qui a le moins progressé, avec des ventes en hausse de 3% seulement à 12 milliards de dollars. Cette division demeure malgré tout de loin la plus importante du groupe.Sur le plan géographique, c'est la région Europe/Proche-Orient/Afrique qui a enregistré les meilleurs performances, avec une progression des ventes de 6% à 7,3 milliards de dollars. L'Asie a vu ses ventes croître de 4% à 5,5 milliards, tandis que les Amériques ont enregistré une croissance de 3% à 9,8 milliards.Ces bonnes performances ont permis au groupe d'améliorer sa rentabilité. Sa marge brute est ainsi passée en un an de 40,6 à 42%. Ces résultats sont accueillis très positivement par les marchés. A la Bourse de New York, l'action IBM bondit de 4,49% à 90,85 dollars en milieu de séance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :