L'AMF refuse le titre de "candidat des maires" à Gérard Schivardi

 |   |  173  mots
L'association des maires de France (AMF) porte plainte contre le candidat à la présidentielle Gérard Schivardi. Celui-ci se présente comme le "candidat des maires", un qualificatif que l'association réfute car "elle ne soutient ni ne présente aucun candidat aux élections présidentielles".

Gérard Schivardi est assigné en justice par l'AMF. Celle-ci précise que cette action en justice vise "à mettre un terme à un préjudice qui porte atteinte tout à la fois à la représentativité nationale et à la neutralité politique de l'Association des maires de France".

Le candidat du parti des travailleur à l'élection présidentielle se présente depuis le début de sa campagne comme "le candidat des maires". Or, selon l'association, si Gérard Schivardi, peut "s'afficher comme le candidat "de" maires, c'est à dire de certain d'entre eux, il ne peut en aucun cas s'arroger le droit d'être le candidat "des" maires, dans leur globalité".

L'AMF regroupe 36.000 maires, soit presque autant que le nombre de communes en France, dont Gérard Schivardi, qui siège à la mairie de Mailhac, dans l'Aude. L'association a répété ce lundi qu'elle ne soutient ni ne présente aucun candidat aux élections présidentielles.

Gérard Schivardi, lui, a réaffirmé, vendredi, son intention de continuer à se présenter comme "le candidat des maires".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :