Paris chute de 3,26% à la clôture, à son plus bas niveau de l'année

 |   |  291  mots
Journée noire à la Bourse de Paris, qui s'installe sous la barre des 5.300 points, à son plus bas niveau de l'année. Le CAC 40 chute de 3,26% à 5.265,47 points. La crise du crédit immobilier américain inquiète de plus en plus le marché.

La crise financière touchait jusqu'ici particulièrement les valeurs bancaires. Mais les inquiétudes du marché se reportent également sur d'autres secteurs. Ainsi, des valeurs industrielles figurent aujourd'hui parmi les plus fortes baisses.

Le fabricant de tubes pour l'industrie pétrolière Vallourec dévisse de 7,92% à 171,85 euros. Le sidérurgiste Arcelor-Mittal décroche de 6,27% à 39,55 euros. De son côté, Air France-KLM chute de 4,70% à 27,35 euros.

Le secteur de la construction pâtit aussi de plus en plus de la défiance des investisseurs. Lafarge perd 5,08% à 108,43 euros, Bouygues cède 4,36% à 50,88 euros et Vinci recule de 4,47% à 46,70 euros.

Les valeurs automobiles sont également très mal orientées. Renault décroche ainsi de 4,42% à 91,20 euros. Son concurrent Peugeot baisse de 3,08% à 56,92 euros. De son côté, Michelin cède 4,10% à 84,20 euros.

Après plusieurs séances de fortes baisses, le secteur de la banque-assurance chute un peu moins lourdement ce soir. BNP Paribas recule quand même de 3,08% à 74,67 euros. Le Crédit Agricole cède lui 2,01% à 26,30 euros. Axa perd 2,49% à 27,78 euros. La Société Générale baisse de 2,05% à 113,88 euros et Dexia est en recul de 1,54% à 19,17 euros. Enfin sur le SRD, la banque Natixis, plus exposée en principe à la crise du crédit immobilier, chute de 5,76% à 14,05 euros.

Au sein du SRD, Fimalac dévisse de 7,98% à 54,40 euros. Le titre Eurazeo est également en très forte baisse. Il décroche de 7,9% à 90,38 euros. Le promoteur immobilier Nexity chute de 7,54% à 46,55 euros.

Seul Assystem est dans le vert, alors qu'il avait beaucoup perdu ces derniers temps. Le titre gagne 0,52% à 13,30 euros.

Les cours du pétrole sont en net recul. A New-York, le baril WTI a perdu 4 dollars depuis hier. Il vaut 70,48 dollars. Le baril de Brent à Londres vaut 69 dollars.

L'euro flirte toujours avec la barre de 1,34 dollar. Il s'échange à 1,3407 dollar.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :