La finance chinoise se renforce en Europe avec l'entrée de Ping An Insurance dans Fortis

Cet investissement de 1,8 milliard d'euros permet à la firme chinoise de devenir le principal actionnaire de Fortis. C'est aussi la plus grosse acquisition réalisée à l'étranger par une compagnie d'assurance chinoise. La China Development Bank était déjà entrée récemment au capital de Barclays.

C'est la surprise du jour dans le secteur financier au chapitre de la mondialisation : un assureur vie chinois, Ping An Insurance, numéro deux sur ce secteur dans son pays et détenue à 17% par le géant bancaire britannique HSBC, annonce ce jeudi avoir acquis 4,2% du grand bancassureur belgo-néerlandais Fortis.

Fortis vient de s'illuster en particpant au consortium comprenant aussi Royal Bank of Scotland et l'espagnole Santander qui a racheté la grande banque néerlandaise ABN Amro, convoitée à l'origine par la britannique Barclays (dont, autre signe de cette percée de la finance chinoise en Europe, la China Development Bank a pris 3,1% pour 2,2 milliards d'euros et serait monté à 7,7% pour 7,6 milliards d'euros si Barclays avait racheté ABN Amro).

Cet investissement de 1,8 milliard d'euros permet à la firme chinoise de devenir le principal actionnaire de Fortis. C'est aussi la plus grosse acquisition réalisée à l'étranger par une compagnie d'assurance chinoise. Ping An précise avoir acquis sa participation de 95 millions d'actions au cours des derniers mois au prix moyen de 19,05 euros pièce. Fortis se négocie en Bourse actuellement autour de 18 euros par action.

Il ne s'agit apparemment pas d'une opération hostile. L'assureur chinois dit en effet qu'il avait averti Fortis de ses intentions. Son directeur général, Louis Cheung, siégera même au conseil du groupe belgo-néerlandais. Le cours de Ping An a bondit deplus de 6% sur la Bourse chinoise grâce à cette annonce.

La finance chinoise, en pleine forme avec des banques qui sont entrées en Bourse ces derniers mois et ont pris les premières places mondiales en terme de capitalisation boursière aux côtés des Citigroup, Bank of America ou HSBC justement, n'hésite donc plus à sortir de ses frontières.

Le mois dernier, la première banque chinoise, l'Industrial and Commercial Bank of China , a acquis 20% de la banque sud-africaine Standard Bank pour 5,6 milliards de dollars soit 3,8 milliards d'euros. C'est la plus grosse acquisition à ce jour effectuée par une banque commerciale chinoise.

En mai, le nouveau fonds d'investissement souverain mis sur pied par la Chine est entré pour trois milliards de dollars au tour de table du fonds de capital-investissement américain Blackstone qui vient d'entrer en Bourse.

L'annonce de l'investissement dans Fortis a fait bondir de près de 9% le cours de Ping An. En fin de séance, le titre se négociait en hausse de 6,2%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.