Jack Lang pour la suppression du poste de Premier ministre

Le député PS du Pas-de-Calais se prononce pour la présidentialisation du régime. Le président, sans Premier ministre, serait alors directement responsable devant l'Assemblée nationale.

1 mn

Le comité de réflexion sur les institutions dont il fait partie n'est pas encore installé, que Jack Lang avance déjà des propositions. Le député socialiste se prononce pour la suppression du poste de Premier ministre, dans un entretien publié ce mercredi dans Le Parisien. "L'existence d'un Premier ministre ne se justifie que dans les régimes purement parlementaires. Dans notre système, elle entretient la confusion", déclare l'ancien ministre qui estime que le président de la république devrait alors être responsable devant l'Assemblée nationale.

Soulignant que "le fait présidentiel est aujourd'hui incontournable", il souhaite que la France se dote d'un "vrai parlement, maître de son ordre du jour et libéré des entraves sur son droit d'amendement". Jack Lang propose notamment la suppression de l'article 49 alinéa 3 "sauf pour les lois financières", et souhaite que le parlement soit doté d'"un pouvoir de contrôle sur la politique internationale et européenne, sur la défense, sur les opérations de maintien de la paix".

Interrogé sur France 2, le député du Pas-de-Calais a par ailleurs une nouvelle fois assuré : "je ne suis pas devenu un adepte de l'UMP". "Jack Lang défendra ses positions personnelles mais n'engagera pas les positions du parti socialiste", a expliqué de son côté François Hollande, premier secrétaire du PS, sur LCI.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.