Umbro et Sports Direct reculent après l'élimination de l'équipe anglaise de football à l'Euro 2008

La non-qualification de l'équipe d'Angleterre à l'Euro 2008 de football a obligé les deux équimentiers sportifs à réviser à la baisse leurs prévisions. Du coup, leurs titres reculent fortement ce jeudi à la Bourse de Londres, en baisse de 16% pour Sports Direct et de 4% pour Umbro.

Les défaites sportives ont parfois des conséquences fâcheuses pour leur sponsor. Après la non-qualification hier soir de l'équipe de football d'Angleterre pour l'Euro 2008, les titres de distributeurs d'articles de sports et d'équipementiers britanniques sont malmenés ce jeudi à la Bourse de Londres. Sports Direct, propriétaire des enseignes Sports World et Lillywhites, plonge ainsi de 16% à 94,50 pence, tandis que Umbro, racheté récemment par Nike et détenu à 25% par Sports Direct, recule de 4,01% à 167,50 pence.

La défaite de l'équipe d'Angleterre a en effet obligé les deux groupes à réviser à la baisse leurs prévisions. Sports Direct a ainsi annoncé ce jeudi que "comme l'équipe d'Angleterre ne s'est pas qualifiée pour l'Euro 2008 de football, l'entreprise n'est désormais plus certaine de réaliser la performance financière annoncée et s'attend, à ce stade, à ce que son Ebitda hors exceptionnels sur l'exercice en cours soit inférieur à celui de l'exercice précédent".

Or, en septembre, Sports Direct avait déjà annoncé "une croissance modeste" de son bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) et hors exceptionnels, sur l'exercice en cours clos le 27 avril 2008.

De son côté, l'équipementier Umbro, le fournisseur officiel de l'équipe d'Angleterre de football racheté par Nike pour 285 millions de livres sterling (397 millions d'euros) en octobre, a dit s'attendre à une "baisse substantielle" de ses ventes dès cette année.

Dans leur sillage, un autre distributeur britannique d'articles de sport, JJB, également actionnaire à 25% d'Umbro, cède 8,06% à 134 pence.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.