La Bourse sanctionne l'entrée des Caisses d'Epargne dans Maisons France Confort

L'Ecureuil prend 49% du constructeur de maisons individuelles. L'accord traduit la volonté des Caisses d'Epargne de se renforcer dans le secteur de l'immobilier, après la prise de participation de 38,2% dans le promoteur Nexity et la prise de contrôle du courtier en ligne Meilleurtaux. La Bourse n'a pas apprécié.

Après s'être rapproché du promoteur immobilier Nexity et avoir racheté le courtier en ligne Meilleurtaux, L'Ecureuil a annoncé mardi soir son entrée chez le constructeur de maisons individuelles Maisons France Confort, afin de "compléter la gamme de métiers immobiliers développés par le Groupe Caisse d'Epargne".

Les Caisses d'Epargne vont prendre 49% de MFC PI, la holding de contrôle (à 50,1%) de Maisons France Confort. Cet accord, qui fait suite au protocole d'intention annoncé fin juillet, s'accompagne d'un pacte d'actionnaires qui permettra au groupe mutualiste "d'être associé aux principales décisions" du constructeur de maisons individuelles. S'y ajoute un "accord cadre, non exclusif, permettant de renforcer les partenariats industriels entre les deux groupes".

Aucun détail, en revanche, n'a été donné sur les modalités financières. La famille Vandromme détenait jusqu'ici 75,03% de MFC PI ainsi qu'une participation en direct de 7,31% de Maisons France Confort. A l'issue des opérations envisagées, sa part dans MFC PI sera ramenée à 51%, les 49% étant dans les mains de GCE Foncier Coinvest, holding détenue à 51% par la Caisse nationale des caisses d'épargne et 49% par sa filiale Crédit foncier.

Les Caisses d'Epargne et Maisons France Confort, qui a réalisé en 2006 un chiffre d'affaires de 425 millions d'euros, précisent que la mise en oeuvre de leur accord reste subordonnée notamment à "la confirmation par l'Autorité des marchés financiers qu'il n'y a pas matière au dépôt d'un projet d'offre publique".

La réaction en Bourse a été mauvaise ce mercredi. Le titre Maisons France Confort a perdu 5,93% à 29,84 euros. L'action Nexity a reculé de 4,35% à 32,04 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.