Recul du chômage britannique

 |   |  238  mots
La Grande-Bretagne a enregistré un nouveau recul du nombre de chômeurs en juillet. Le taux de chômage s'établit désormais à 5,4%.

Le nombre de demandeurs d'emploi a baissé de 8.500 en juillet au Royaume-Uni selon les chiffres publiés mercredi par l'Office national de la statistique, qui montrent aussi un ralentissement de la croissance des salaires, revenue sur le trimestre avril-juin à son rythme le plus lent depuis quatre ans.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une baisse de 10.000 des effectifs du chômage. En juin, le nombre de chômeurs avait reculé de 14.100, un chiffre révisé par rapport à celui de 13.800 annoncé initialement. Le nombre de chômeurs s'élevait fin juillet à 855.300 contre 863.800 (révisé de 864.100) un mois plus tôt.

Le taux de chômage calculé selon la méthode britannique a baissé à 2,6%, au plus bas depuis avril 2005, contre 2,7% en juin. Au sens du Bureau international du travail, le nombre de chômeurs a baissé de 45.000 sur la période avril-juin, plus forte baisse depuis décembre 2003, pour revenir à 1,654 million. Le taux de chômage ressort ainsi à 5,4% contre 5,5% en janvier-mars.

Le salaire moyen a progressé de 3,3% en rythme annuel sur les trois mois à fin juin, la hausse la plus faible enregistrée depuis juin 2003, alors que les économistes prévoyaient en moyenne une croissance de 3,5% comme sur les trois mois à fin mai.

Ces chiffres sont de nature à conforter les anticipations d'un maintien du taux directeur de la Banque d'Angleterre à 5,75%, d'autant que les statistiques de mardi ont montré une décélération inattendue de l'inflation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :