Deutsche Telekom supprimerait 2.000 postes à son siège de Bonn

 |   |  163  mots
Le géant des télécommunications allemand Deutsche Telekom prévoit de supprimer 2.000 postes d'ici 2009 sur les 6.500 de son siège à Bonn, selon un quotidien allemand.

Selon le quotidien allemand Berliner Zeitung de ce mercredi, Deutsche Telekom veut donc supprimer 2.000 postes d'ici 2009 à son siège de Bonn. Le groupe n'a pas commenté pour l'heure ces informations. Un porte-parole cité par le Berliner Zeitung a refusé de commenter le chiffre avancé par le journal mais a indiqué que "des efforts pour augmenter l'efficacité" du groupe allaient effectivement concerner le siège.

Premier opérateur européen, Deutsche Telekom employait fin 2006 quelque 249.000 personnes dans 50 pays du monde dont 89.000 hors d'Allemagne.

Mais le groupe est victime d'une hémorragie de ses clients en Allemagne, où il fait face à une concurrence très vive. Il accuse une baisse de ventes, particulièrement dans la téléphonie fixe.

Jeudi dernier, il avait maintenu ses prévisions sur l'exercice en cours malgré un mauvais deuxième trimestre. Le bénéfice net trimestriel a chuté de 40,3% à 608 millions d'euros tandis que le chiffre d'affaires en Allemagne a reculé de 5,7% sur l'ensemble du premier semestre à 15,4 milliards.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :