Paris réduit la casse

 |   |  315  mots
Dans le sillage de Wall Street, la Bourse de Paris réduit ses pertes en fin de journée. Le CAC 40 clôture en baisse de 0,66% à 5.442,72 points, dans un volume d'affaires non négligeable pour un jour férié de 6,6 milliards d'euros. La nouvelle intervention de la Fed a calmé quelque peu les inquiétudes du marché liées à la crise financière.

Les valeurs de la banque-assurance restent toujours affectées par la crise du crédit immobilier américain. Mais elles terminent en baisse moins marquée que les dernières séances. La Société Générale poursuit ainsi sa course dans le rouge, perdant 2,29% à 116,27 euros. Elle est suivie par BNP Paribas. Le titre cède 1,44% à 77,05 euros.

Axa perd 1,14% à 28,49 euros. Le Crédit Suisse a abaissé sa recommandation sur le titre. Le Crédit Agricole et Dexia limitent leurs pertes, avec -0,70% à 26,84 euros pour la banque verte et -0,40% à 19,47 euros pour Dexia.

Air France-KLM continue de reculer, de 2,74% à 28,70 euros.

Le fabricant de tubes pour l'industrie pétrolière Vallourec pâtit d'un abaissement d'objectif sur le cours de la part de Goldman Sachs. L'action recule de 2,74% à 186,65 euros. C'est, avec Air France-KLM, la plus mauvaise performance du CAC.

Le secteur automobile évolue lui aussi dans le rouge. Renault cède 1,62% à 95,42 euros, Peugeot perd 0,5% à 58,73 euros et Michelin recule de 0,37% à 87,80 euros.

Du côté des hausses, Cap Gemini signe une très belle progression contre la tendance du marché. Le titre s'est envolé brusquement en fin de journée. Il gagne 4,03% à 45,63 euros.

Egalement dans le vert, France Télécom gagne 1,25% à 20,90 euros. Sa filiale Orange aurait obtenu le droit de commercialiser l'iPhone d'Apple. Le groupe n'a pas commenté l'information.

Danone est également bien orienté. L'action gagne 0,69% à 53,75 euros. Son homologue suisse Nestlé a publié de bons résultats semestriels.

Total profite de la remontée des cours du pétrole. L'action progresse de 0,39% à 53,72 euros.

Au sein du SRD, GFI Informatique recule de 3,38% à 7,71 euros. L'OPA hostile du japonais Fujitsu sur la SSII a échoué.

Les cours du pétrole repartent en forte hausse, après les chiffres des stocks de brut américain. Le baril WTI à New-York vaut 74,18 dollars. A Londres, le baril de Brent vaut 72,19 dollars. L'euro se maintient à la baisse face au dollar. Il s'échange à 1,3478 dollar.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :