Les Bourses de Tokyo et de Hong Kong chahutées dans le sillage de Wall Street

 |   |  430  mots
Jeudi soir, Wall Street a perdu près de 1%, plombée par le recul des valeurs bancaires et pétrolières, ainsi que par les signes d'une inflation persistante. Dans son sillage ce vendredi en Asie, les Bourses de Tokyo et de Hong Kong sont très nettement dans le rouge. A la clôture, l 'indice Nikkei à Tokyo a perdu 1,57% et l''indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong près de 4%.

La fin de semaine s'annonce difficile pour les marchés. La Bourse de New York a clôturé en baisse jeudi, plombée par le recul des valeurs bancaires et pétrolières, ainsi que par les signes d'une inflation persistante: le Dow Jones a cédé 0,91%, tandis que le Nasdaq a perdu 0,98%.

Wall Street avait connu de faibles pertes presque toute la séance, mais s'est enfoncée sur la dernière heure d'échanges."Il y a beaucoup d'incertitudes et cela pousse à liquider des positions", estime Mace Blicksilver, analyste de Marblehead Asset Management, cité par l'Agence France Presse (AFP).

"Le marché s'inquiète encore des conséquences de la crise des prêts immobiliers à risque (+subprime+)", note pour sa part Peter Cardillo, analyste d'Avalon Partners. Les Etats-Unis connaissent leur pire crise immobilière depuis la Grande Dépression, a estimé jeudi John Stumpf, le directeur général de Wells Fargo, l'une des rares banques américaines à avoir évité les problèmes de liquidité et de qualité de crédit que connaissent les prêteurs hypothécaires outre-Atlantique.

Dans ce contexte, les valeurs financières ont connu une nouvelle mauvaise séance: Goldman Sachs a notamment lâché 2,70%, Citigroup 4,05% et Lehman Brothers 3,79%. Et la société financière NovaStar, spécialisée dans les crédits immobiliers, s'est écroulée de 54,68% à 2,08 dollars, après avoir mentionné la possibilité d'une faillite. Dans le secteur pétrolier, Exxonmobil a reculé de 2,11%, ConocoPhillips de 1,68% et Chevron de 2,31%.

En Asie ce vendredi, la tendance n'est pas fameuse. A Tokyo, deuxième marché financier au monde, l'indice Nikkei a perdu 1,57% à 15.154,61 points tandis que le Topix, plus large, a reculé de 27,19 points, ou 1,81%, à 1.471,67.

Les valeurs financières ont été, logiquement, parmi les plus affaiblies, ainsi que celles liées aux exportations en raison d'un nouveau recul du dollar face au yen. Le deuxième groupe bancaire du Japon, Mizuho Financial, a reculé de 2,56% à 532.000 yen, et le numéro un, Mitsubishi UFJ Financial, a abandonné 2,91% à 934 yen.

Pour sa part, Honk Kong a baissé plus nettement, de près de 4%. Les valeurs des entreprises chinoises ont fortement reculé après des informations selon lesquelles les autorités de Shenzhen, ville située juste de l'autre côté de la frontière, ont limité les retraits d'argent destiné à être ensuite déposé sur des comptes à Hong Kong.
Les autorités chinoises veulent mettre un terme à des transferts de fonds non autorisés vers des comptes en banque de Hong Kong, ensuite investis en Bourse. La Bourse de Shanghai, pour sa part, a fini en baisse de 0,91% à 5.316,27 points.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :