Le fonds de Singapour Temasek pourrait voler au secours de Merrill Lynch

 |   |  169  mots
Le fonds souverain de Singapour Temasek pourrait renflouer de cinq milliards de dollars la banque d'investissement américaine, durement touchée par la crise du subprime.

Selon l'édition électronique du Wall Street Journal (WSJ), la banque d'investissement américaine, mise à mal par la crise des crédits hypothécaires à risque aux Etats-Unis, le fameux "subprime", serait en négociation avec le fonds souverain de Singapour Temasek pour se renflouer de plusieurs milliards.

Ce renflouement pourrait atteindre 5 milliards de dollars, affirme le WSJ. Merrill Lynch a été touché de plein fouet par la crise du "subprime" et a déjà passé 8,4 milliards de dollars de dépréciations d'actifs. Selon les analystes, de nouvelles dépréciations pourraient être prochainement annoncées.

Les fonds souverains émergents semblent désormais devenir la bouée de secours d'un système bancaire qui prend l'eau de toute part. Le gouvernement de Singapour avait déjà injecté un investissement de 11 milliards de francs suisses (9,5 milliards de dollars) dans la banque suisse UBS. Cette semaine, le fonds national chinois CIC avait annoncé qu'il injecterait 5 milliards de dollars dans les caisses de Morgan Stanley, suivant ainsi l'exemple d'Abou Dhabi avec Citigroup

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :