Rio Tinto récuse les rumeurs d'une offre sur Alcan

Le groupe minier britannique qualifie de pure spéculations les informations évoquant une offre éventuelle sur Alcan. Egalement cité ces derniers jours, le norvégien Norsk Hydro se refuse à tout commentaire.

Alors que le cours de Bourse du groupe canadien d'aluminium Alcan (qui avait racheté le français Pechiney en 2003) a grimpé en début de semaine (+2,8% hier) sur des rumeurs d'intérêt du britannique Rio Tinto, ce dernier a démenti ce matin tout vélléité de rachat d'Alcan, qualifiant ces rumeurs de "spéculations"."Nous examinons toujours les différentes opportunités, mais savoir si nous y allons ou pas, avec due diligence, est de la pure spéculation", a déclaré à Reutersn, Oscar Groeneveld, directeur général de Rio Tinto Aluminium. "Je ne peux pas faire de commentaire sur ces spéculations, parce que ce ne sont que des spéculations", a-t-il ajouté, en marge d'une conférence économique à Kuala Lumpur.

Lundi, le "Sydney Morning Herald" indiquait que Rio Tinto aurait engagé Deutsche Bank en tant que conseil pour une éventuelle offre sur Alcan, qui pas plus tard que la semaine dernière a rejeté une offre publique d'achat (OPA) non sollicitée de 28,5 milliards de dollars (21 milliards d'euros) émanant de son concurrent américain Alcoa. Ce refus a aussitôt déclenché des spéculations à propos du lancement d'une éventuelle surenchère.

A ce titre, le norvégien Norsk Hydro est également identifié comme un candidat potentiel pour une reprise d'Alcan. Selon la presse canadienne, le groupe projetterait une offre supérieure à 30 milliards de dollars (22 milliards d'euros). Mais ce matin, la direction de Norsk Hydro s'est refusée à tout commentaire. "Nous ne faisons aucun commentaire d'aucune sorte sur des spéculations de marché sur un bruit relatif à une opération stratégique", a déclaré une porte-parole de Norsk Hydro.

Quoi qu'il en soit, Alcan ne manque pas de prétendants puisque tous les grands noms du secteur minier -BHP Billiton, Anglo American, Xstrata, le brésilien CVRD et le russe Rusal - sont tout à tour évoqués.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.