Veolia Environnement rachète l'allemand Sulo pour 1,45 milliard

 |   |  434  mots
Le numéro deux allemand du ramassage d'ordures vient d'être racheté par le géant français des services aux collectivités Veolia Environnement pour 1,45 milliard d'euros (dettes comprises). Sulo, qui emploie 8.000 personnes, a réalisé l'année dernière un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros.

Croissance externe pour Veolia Environnement. Le groupe reprend Sulo, numéro deux allemand du ramassage d'ordures. Jusqu'à présent Sulo appartenait depuis 2004 à parité à deux fonds de capital-investissement, Apax Partners et Blackstone.

Le montant de l'acquisition est de 1,45 milliard d'euros (dettes comprises). Avec un chiffre d'affaires de l'ordre de 1,3 milliard d'euros en 2006, Sulo est le deuxième opérateur de la gestion des déchets en Allemagne. Sulo est notamment le leader dans le domaine des services de collecte des déchets municipaux et des emballages (Duales
System), précise Veoli Environnement dans son communiqué. La société est également le spécialiste incontesté du recyclage du papier, du plastique et dispose de savoir-faire élevés dans les domaines du tri et de la valorisation
organique. Elle occupe enfin une position de premier plan en Europe de l'Est et dans les pays baltes. Sulo emploie 7.700 collaborateurs, donc 6.300 en Allemagne.

Après cette acquisition, le chiffre d'affaires total de Veolia Propreté en Allemagne s'élèvera à plus de 1,5 milliard d'euros, soit environ 16% des revenus totaux de la division. Outre les positions ainsi acquises en Allemagne, Veolia Propreté renforce son rôle dans le métier du recyclage en Europe et de la valorisation des matériaux recyclés. Le rapprochement de Veolia Propreté et de Sulo permet de prévoir de fortes synergies au travers de la maîtrise de 4 millions de tonnes de vieux papiers, dans un marché désormais mondial.

Enfin, cette transaction consolide la présence de Veolia Propreté sur les marchés en forte croissance de l'Europe de l'Est et des pays baltes. Avec un chiffre d'affaires d'environ 200 millions d'euros dans cette région, Veolia Propreté disposera d'une plate-forme de développement unique sur des marchés en forte croissance.

Le prix d'acquisition correspond à un multiple d'EBITDA de 8 fois, après prise en compte des participations minoritaires. Cette transaction remplit les critères d'investissement de Veolia Environnement et devrait être légèrement relutive en bénéfice net par action dès la première année.

Cité dans le communiqué, Henri Proglio, PDG de Veolia Environnement, a déclaré : "A travers cette acquisition, Veolia Environnement déjà largement présent en Allemagne dans les domaines de l'eau, de l'énergie et du transport, renforce sa position en devenant dorénavant un acteur majeur dans le secteur de la propreté. Après cette opération, le chiffre d'affaires du groupe en Allemagne atteindra 10%. Veolia Environnement sera ainsi bien placé pour développer son expertise sur ce marché et en particulier pour profiter du développement accéléré des partenariats publics privés".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :