Klépierre : le titre plonge après sa grosse acquisition et le recul des bénéfices

 |   |  314  mots
La société foncière acquiert avec le fonds de pension néerlandais ABP le leader scandinave des centres commerciaux, le norvégien Steen & Strøm. Au premier semestre, le bénéfice de Klépierre a reculé de 14%, passant sous la barre des 100 millions d'euros. L'action a perdu 11% ce mardi.

La Bourse sanctionne la société foncière Klépierre dont le titre a perdu ce mardi 11,03% à 25,95 euros. C'est la plus forte baisse du SRD. Elle a annoncé lundi soir qu'elle va faire l'acquisition aux côtés du fonds de pension néerlandais ABP (avec une répartition de 56,1% et 43,9%) du norvégien Steen & Strøm, leader scandinave des centres commerciaux.

La transaction qui doit être finalisée au second semestre 2008 devrait s'élever à 2,7 milliards d'euros, dette comprise. Elle représente un investissement pour Klépierre de 600 millions d'euros.

Steen & Strøm compte 400 salariés et possède 30 centres commerciaux en Norvège, Suède et Danemark soit un un patrimoine de près de 2,5 milliards d'euros. Il en gère en outre 26 pour d'autres investisseurs.

En année pleine, le montant des loyers nets doit atteindre 154 millions d'euros. Steen & Strøm a en outre des projets avec un portefeuille de développement de plus d'un milliard d'euros dont 500 millions déjà engagés.

Avec cette acquisition, Klépierre va ainsi s'étendre géographiquement mais aussi porter la valeur de son patrimoine à 14,5 milliards d'euros et son portefeuille de projets de développement à 4 milliards d'euros, dont 1,8 milliard d'euros pour la partie engagée.

Parallèlement, la société foncière française a publié ce lundi soir ses résultats pour le premier semestre, affecté par le ralentissement économique et celui du marché de l'immobilier. Son bénéfice net part du groupe a reculé de 14% à 99,34 millions d'euros contre 115,9 millions un an plus tôt. A l'inverse, ses loyers sont en hausse de 14% à 324,9 millions.

Sur les six premiers mois de l'année, Klépierre a investi pour 516,4 millions d'euros dont 350,8 millions en centres commerciaux, 154,5 millions dans les commerces via sa filiale dédiée Klémurs et un peu (11,1 millions) dans les bureaux en France, en Italie, et en Hongrie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :