L'Asie dope l'activité de l'assureur britannique Prudential

L'assureur annonce une hausse de 14% de son chiffre d'affaires au premier trimestre. C'est mieux que prévu, grâce à la croissance plus vigoureuse en Asie qui a permis de compenser le recul des nouvelles activités aux Etats-Unis.

Les ventes de contrats d'assurances de Prudential, l'assureur britannique, ont atteint 729 millions de livres sterling (902 millions d'euros) au premier trimestre, dépassant le consensus des analystes qui tablait plutôt sur un montant de 703 millions de livres. Hors effets de change, la progression des ventes est de plus de 13%.

"Ces chiffres sont dans le haut de la fourchette des estimations, avec une performance particulièrement bonne en Asie. Celle au Royaume-Uni a également été bonne, sans mauvais segments d'activité", estime Youssef Ziai, chez ABN-Amro, cité par l'Agence Reuters. L'Asie, où le groupe réalise plus de la moitié de ses nouvelles activités, est restée l'un des principaux moteurs de sa croissance depuis le début de l'année, avec des ventes de 375 millions de livres, supérieures au consensus, et en hausse de 35% au taux de change actuels.

Ailleurs, et notamment aux Etats-Unis, la situation est plus difficile. Les ventes de Jackson National Life, sa filiale américaine, ont reculé de 8% à 165 millions de livres, légèrement en dessous des attentes, pénalisées par une baisse des souscriptions de contrats d'assurance-vieà annuités variables. Le groupe cherche toujours à se développer aux Etats-Unis, favorisé par la volatilité des marchés et par des changements dans le cycle de fixation des prix. Malgré tout, Prudential entend renforcer ses parts outre-Atlantique. "Les opportunités (...) signifient qu'il est globalement plus probable que nous allons conclure une opération dans les six à douze prochains mois que dans les six à douze derniers mois, mais nous avons des règles économiques très strictes", a expliqué jeudi à la presse Mark Tucker, directeur général de Prundential.

Sur son marché national, les ventes totales de Prudential ont progressé de 4% à 189 millions de livres, en dépit du recul des ventes d'assurances-vie individuelles, avec des consommateurs qui diffèrent leurs décisions d'investissement.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.