Nombre record de créations d'entreprises en France en 2007

Le nombre de créations d'entreprises a progressé en 2007 de 12,5% par rapport à 2006 en France, pour atteindre un nouveau record à près de 321.500. Toujours plus de Français deviennent entrepreneurs pour sortir du chômage.

Le nombre de créations d'entreprises a atteint un record en 2007, mais ces entreprises ne grossissent pas assez pour améliorer significativement la situation de l'emploi. L'an dernier, 321.478 entreprises ont été créées, un chiffre en hausse de 12,5% par rapport au précédent record de 2006, a annoncé mardi l'Insee. Les créations sont en hausse dans tous les secteurs d'activité, particulièrement dans les transports, la vente à distance, les professions paramédicales ou les activités liées aux soins corporels et au bien-être mais la hausse a nettement ralenti dans l'immobilier.

Ce chiffre est "une très bonne nouvelle car cela prouve qu'il y a eu au moins autant de créations d'emplois", a déclaré à l'AFP Hervé Novelli, secrétaire d'Etat chargé des Entreprises. La hausse est continue depuis 2003, année d'entrée en vigueur de la loi Dutreil, qui visait notamment à simplifier les formalités administratives de création d'entreprise.

Cependant, de plus en plus de Français deviennent entrepreneurs pour sortir du chômage. Début 2007, les contraintes pour accéder à l'aide aux chômeurs créateurs et repreneurs d'entreprises (ACCRE) ont été allégées, permettant à davantage de demandeurs d'emplois de se lancer. Les bénéficiaires de cette aide sont ainsi près de quatre fois plus nombreux en 2007 qu'en 2002, relève l'Insee, avec une hausse de 42% sur les 11 premiers mois de 2007.

Pour Mathieu Plane, économiste de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), c'est bien la hausse du chômage qui a provoqué des vocations d'entreprenariat. "Entre 1997 et 2002, on avait une croissance d'environ 2,6% et des chiffres de créations d'entreprises stables; depuis 2002, la croissance tourne autour de 1,8% et le nombre de créations augmente". "Puisqu'il existe des aides à la création d'entreprises, beaucoup de chômeurs en profitent, explique Marc Touati, économiste chez Global Equities, à l'AFP. Mais dès que les aides s'arrêtent, beaucoup d'entreprises font faillite ou disparaissent", poursuit-il.

D'ailleurs, si de plus en plus d'entreprises se créent, elles restent souvent trop petites. "Parmi les nouvelles entreprises, 87% se créent sans salarié", souligne l'Insee. Et "depuis 2002, le nombre de créations d'entreprises sans salarié a progressé de 57% alors que celui des créations avec au moins un salarié n'a augmenté que de 14%".

"Il y a en France de très grandes entreprises, mais au milieu un déficit d'entreprises moyennes, ce qui prouve que ces petites entreprises ne croissent pas assez vite ni en assez grand nombre", reconnaît Hervé Novelli, en promettant de "résoudre divers problèmes structurels relatifs à la fiscalité ou aux délais de paiement".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.