Alcatel-Lucent : un tandem Quigley-Camus serait pressenti pour prendre la direction

Selon de nouvelles informations de presse, Mike Quigley, ancien dirigeant de l'équipementier télécoms, succéderait à la directrice générale Patricia Russo, tandis que Phillipe Camus, co-gérant du groupe Lagardère, deviendrait le nouveau président du conseil d'administration en remplacement de Serge Tchuruk. Les nominations pourraient intervenir cette semaine.

La future direction d'Alcatel-Lucent se précise. Selon des informations du Journal du Dimanche, un tandem entre l'australien Mike Quigley, ancien numéro deux d'Alcatel, et le français Philippe Camus, co-gérant du groupe Lagardère, serait en effet pressenti pour prendre la tête de l'équipementier en télécoms.

Mike Quigley, dont le nom a déjà été évoqué la semaine dernière par le Canard Enchaîné, pourrait ainsi succéder à la directrice générale Patricia Russo, qui doit quitter le groupe d'ici la fin de l'année, tandis que Phillipe Camus pourrait remplacer Serge Tchuruk, président du conseil d'administration jusqu'au 1er octobre.

D'après Le Journal du Dimanche, un "autre schéma avait circulé avec le nom de Thierry Breton, soutenu par des personnalités influentes du monde financier". Le quotidien affirme que les nominations devraient intervenir cette semaine.

Mike Quigley a longtemps été le dauphin de Serge Tchuruk, PDG d'Alcatel de 1995 à 2006. Nommé directeur général adjoint de l'équipementier en avril 2005, il s'était vu relégué au poste de président "technologie et stratégie" lors de la fusion en décembre 2006 avec l'américain Lucent Technologies et avait démissionné fin août 2007 "pour raisons personnelles".

Pour sa part, Philippe Camus, co-gérant du groupe Lagardère, a été co-président exécutif du groupe européen d'aéronautique et de défense EADS de 2000 à 2005. Selon le JDD, "il ne quitterait pas le groupe Lagardère" s'il était nommé président non-exécutif d'Alcatel-Lucent.

Ce nouveau schéma s'ajoute à toutes les rumeurs qui continuent à courir sur le dossier. Si le nom de Thierry Breton est encore avancé par certains, dans l'optique d'un poste unique de PDG, celui de Ben Verwaayen, ex patron du géant britannique des télécommunications BT est aussi avancé. Le verdict parait en tout cas imminent.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.