Bank of America sauve les meubles sur l'année, mais souffre au quatrième trimestre

La deuxième banque américaine affiche un bénéfice net 2007 en baisse de 29% à 14,9 milliards de dollars. Sur le quatrième trimestre, ses bénéfices atteignent 268 millions, en baisse de 95% sur un an. En ce qui concerne la banque Wachovia, la chute sur le dernier trimestre est de 97,8%.

Bank of America n'a pas échappé à la crise des marchés, mais tire toutefois son épingle du jeu sur l'ensemble de l'exercice 2007. La deuxième banque américaine a publié une baisse de 29% de son bénéfice net sur l'ensemble de l'année 2007, à 14,9 milliards de dollars. Une performance plus qu'honorable au vu des pertes astronomiques réalisées par les banques Merrill Lynch ou encore Citigroup.

Toutefois sur le quatrième trimestre 2007, Bank of America n'a pas été épargnée par le marasme boursier et la crise du crédit. Sur les trois derniers mois de l'année, le groupe a vu son bénéfice net fondre de 95% à 268 millions de dollars, soit 5 cents par action. Un an auparavant, Bank of America avait publié un bénéfice trimestriel de 5,26 milliards de dollars soit 1,16 dollar par action. Sur le quatrième trimestre, les résultats s'inscrivent en dessous des attentes des analystes, qui avaient tablé sur un résultat net trimestriel de 18 cents.

Le groupe, dont le produit net bancaire trimestriel a chuté de 29% à 13,32 milliards, a dû enregistrer dans ses comptes pour 5,28 milliards de dollars de dépréciations de produits liés à des créances et dérivés de crédit titrisés (Collateralized Debt Obligations, ou CDO). Par ailleurs, les provisions pour pertes sur crédit ont atteint 3,31 milliards de dollars.

Cette contre performance n'altère pas pour autant la confiance du groupe, qui fait au passage son mea culpa. "Nos résultats du quatrième trimestre ont été sévèrement touchés par la dislocation des marchés des capitaux et le ralentissement économique", a reconnu Kenneth D. Lewis, PDG du groupe bancaire, dans un communiqué.
"Outre cet environnement, nous ne sommes pas satisfaits de notre performance", ajoute le PDG. Il indique cependant être "prudemment optimiste pour 2008", même si "la croissance économique sera anémique, au moins sur le premier semestre 2008", ajoute le PDG.

Dans ce contexte, Bank of America se concentrera sur la gestion de la situation actuelle. Le groupe, qui a récemment conclu l'acquisition de LaSalle et de US Trust, s'estime en outre en mesure de continuer à investir pour assurer sa croissance.

Effondrement du bénéfice de Wachovia au quatrième trimestre
Wachovia, quatrième banque américaine, a annoncé mardi une chute de 97,8% de son bénéfice net au quatrième trimestre 2007, sous le coup notamment d'une provision pour pertes sur crédit de 1,5 milliard de dollars. Le résultat net de l'établissement basé à Charlotte (Caroline du Nord) est tombé à 51 millions de dollars, soit trois cents par action, contre 2,3 milliards ou 1,20 dollar par action il y a un an. En excluant les charges de fusion, le bénéfice net s'est établi à 160 millions de dollars, soit 8 cents par action.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.