France Télécom : le bénéfice net pourrait chuter de 18% au premier semestre

Le géant des télécommunications, France Télécom, pourrait voir son bénéfice net reculer de 18% au premier semestre selon les analystes interrogés par Bloomberg. Ce recul des performances s'expliquerait par une charge d'impôts plus importante par rapport à l'an dernier et un recul de la croissance de l'activité de téléphonie mobile.

D'après l'estimation médiane réalisée par les analystes de Bloomberg, le bénéfice net de France Télécom pourrait tomber à 2,7 milliards d'euros au premier semestre, contre 3,31 milliards il y a un an à la même période. En revanche, le résultat opérationnel brut, pourrait augmenter de 2,2%.

L'an dernier, France Télécom a enregistré un profit en hausse de 41% au premier semestre, en partie parce que le groupe a bénéficié d'un crédit d'impôt exceptionnel de 671 millions d'euros en France. Mais cette année, cet avantage ne va pas s'appliquer.

D'après un analyste de Dexia, France Télécom pourrait positivement surprendre les marchés et annoncer un programme de rachat d'action après la publication de ses résultats, demain jeudi. Cette opération ferait suite à l'échec du rachat de TeliaSonera, son homologue scandinave.

Le chiffre d'affaires dans la téléphonie mobile sont attendues en hausse en France et en Pologne, où le groupe a gagné des clients, mais les ventes de l'activité au Royaume-Uni, elles, pourraient s'inscrire en baisse, selon les prévisions.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.