Les tarifs de l'électricité et du gaz augmentent aujourd'hui

 |   |  582  mots
Le gouvernement l'avait annoncé il y a dix jours. Les augmentations (+5% pour le gaz et +2% pour l'électricité) sont effectives à partir de ce vendredi. Concrètement, pour les ménages ces hausses devraient se traduire par une augmentation en moyenne de 5 euros par mois sur leur facture énergétique.

L'arrêté a été publié jeudi au Journal officiel par le Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire: les tarifs de gaz augmentent ce vendredi de 5%, ceux de l'électricité de 2%. C'est la troisième hausse du gaz cette année (+4% en janvier, +5,5% en avril). Pour l'électricité, la dernière évolution remonte à un an (+1,1%).

Selon EDF, les tarifs de vente de l'électricité, fixés par les pouvoirs publics, augmentent de 0,22 centime d'euro TTC en moyenne par kWh pour les particuliers (tarif bleu), soit une progression de 2 %. Le groupe précise qu'"en moyenne, l'impact de ce mouvement pour un foyer, logeant dans un appartement ou une maison, sera de 0,5 euros TTC par mois sans chauffage électrique et de 1,5 euros TTC par mois avec chauffage électrique".

Il souligne que "ce mouvement tarifaire est conforme au contrat de service public, signé entre EDF et l'Etat en octobre 2005, qui garantit jusqu'en 2010 une augmentation des tarifs de l'électricité contenue au niveau de l'inflation pour les particuliers".

Selon EDF, "pour les clients entreprises et collectivités locales (tarifs jaune et vert), la hausse moyenne sera inférieure à 0,5 centime d'euro par kWh. Cette évolution s'applique aux clients d'EDF qui ont choisi, dans le cadre de l'ouverture des marchés, de conserver le tarif réglementé qui est parmi les plus bas en Europe".

Pour se justifier, le groupe rappelle que cette augmentation des prix "intervient dans un contexte où EDF doit faire face à une hausse sensible de ses coûts d'achat et accélère ses investissements opérationnels, qui dépasseront 20 milliards d'euros en France sur la période 2008-2010, pour garantir la sécurité d'approvisionnement du pays".

Et EDF rappelle que "le tarif réglementé de l'électricité pour les particuliers ne progresse que de 2 % au 15 août 2008 alors que l'inflation s'établit à 3,6 % sur les 12 derniers mois, dans un contexte de très forte hausse du prix des hydrocarbures (+50% pour le pétrole et +16% pour le gaz naturel)".

L'arrêté des ministères de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire, et de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi, datés du 12 août, sur la nouvelle augmentation des tarifs réglementés de l'électricité et du gaz naturel a été publié jeudi matin au JO, le Journal officiel. Il indique qu'elle entrera bien en vigueur le 15 août.

Le gouvernement avait annoncé le 6 août que le prix de l'électricité allait augmenter de 2% pour les particuliers et celui du gaz de 0,237 centime d'euro par kilowattheure en moyenne. Il ne lui manquait que l'avis - purement indicatif mais obligatoire - de la CRE, la Commission de régulation de l'électricité, également publié ce matin au JO. Il est favorable sur l'électricité mais défavorable sur le gaz.

Dans un autre arrêté, le gouvernement annonce qu'il met en place un tarif social pour le gaz, qui permettra le versement dès 2008 d'une aide forfaitaire qui atteindra 118 euros pour un foyer de quatre personnes se chauffant au gaz.

Les tarifs réglementés de l'électricité qui s'appliquent aux particuliers et aux entreprises qui n'ont pas choisi de basculer dans les tarifs du marché et de faire jouer la concurrence entre opérateurs n'avaient plus augmenté depuis leur hausse de 1,1% d'août 2007. Les prix du gaz, eux, partiellement indexés sur ceux du pétrole, ont crû de 4% en janvier dernier et de 5,5% fin avril.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :