La France, troisième pays d'accueil des investisseurs étrangers

 |   |  165  mots
Les investissements étrangers en France ont bondi de 52% en 2007 par rapport à 2006, selon la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement. Plus globalement, ces investissements de 2007 ont dépassé leurs records de l'an 2000.

Les investissements étrangers directs en France ont atteint, en 2007, 123 milliards de dollars, s'inscrivant en hausse de 52% par rapport à 2006 selon la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (Cnuced). La France arrive ainsi en troisième position derrière les Etats-Unis, qui sont restés le premier pays d'accueil des investissements internationaux, avec 193 milliards de dollars, mais avec une progression de seulement 10%. Le Royaume-Uni arrive en deuxième position, avec 171 milliards, en hausse de 22%.

Plus globalement, les investissements étrangers directs ont battu l'an dernier leur record de l'an 2000. En 2007, ils ont atteint le chiffre de 1.538 milliards de dollars. En 2000, ils s'étaient élevés à 1.400 milliards.

Toutefois, l'année 2008 pourrait être celle d'un coup de frein, a estimé mardi la Cnuced. "Plusieurs risques", indique-t-elle, pourraient avoir un effet "réfrigérant" sur les flux de capitaux, notamment la hausse du prix des matières premières, l'inflation, la hausse des taux d'intérêt et les fortes variations des taux de change.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :