La Bourse de Paris en léger recul malgré la chute des prix du pétrole

 |   |  311  mots
La Bourse de Paris, malgré les reflux des cours du pétrole, a fini en petite baisse. A la clôture, le CAC a perdu 0,23% à 4472 points.

La séance a été marquée par un volume d'échanges très faible, Wall Street étant fermé aujourd'hui pour cause de jour férié (Labour Day).

Michelin signe la plus forte hausse de la journée sur le CAC : +5,44% à 46,77 euros porté par une bonne recommandation de Merrill Lynch.

Fort de la baisse des cours du pétrole, les constructeurs automobiles sont également bien orientés. Peugeot termine la séance sur une hausse de 3,35% à 33,61 euros et Renault de 2,61% à 58,77 euros.

Derrière lui, la spéculation se poursuit sur Alcatel-Lucent : +3,73% à 4,30 euros. La nomination des nouveaux dirigeants du groupe est attendue cette semaine.

Alstom progresse de 3,42% à 72,03 euros.

EADS est également bien orienté : +2,47% à 15,71 euros. Dans une note d'analyse, Natixis a largement relativisé l'annonce d'un nouveau retard de livraison pour l'Airbus 380.

GDF Suez gagne 1,52% à 40 euros. Les résultats du nouveau groupe fusionné ont nettement progressé au premier semestre.

Du côté des baisses, le plus fort repli est signé PPR : -2,96% à 77,36 euros. Le groupe de luxe est victime de la forte baisse de recommandation de Cheuvreux. (groupe Crédit Agricole).

Le secteur pétrolier et parapétrolier est particulièrement mal orienté en raison du reflux des cours du brut. Vallourec perd 2,73% à 185,63 euros, Total abandonne 2,26% à 47,94 euros. Sur le SRD, CGG Veritas chute de 5,26% à 26,63 euros et Maurel et Prom cède 4,39% à 13,50 euros. Il s'agit des deux plus fortes baisses de l'indice.

Les cours ont en effet perdu près de 5 euros depuis ce matin. L'annonce du maintien du niveau de production de l'Opep, l'organisation des pays producteurs de pétrole, et la perte de puissance de l'ouragan Gustav poussent les marchés à la baisse. Le baril de WTI américain s'échange contre 111,67 dollars et celui de Brent de la mer du nord contre 110,34 dollars.

Parallèlement, le dollar regagne du terrain face à la monnaie européenne : 1 euro vaut 1,4617.

(également disponible en vidéo)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :