Les patrons britanniques ont le moral dans les chaussettes

Selon l'organisation patronale CBI, le moral des industriels est tombé au plus bas depuis 2001. Ils ressentent toujours fortement les pressions inflationnistes.

1 mn

Le moral des industriels britanniques est tombé en août à un plus bas niveau depuis sept ans, selon la dernière étude mensuelle réalisée par la Confédération de l'industrie britannique (CBI) et publiée ce mercredi. Dans un communiqué, le principal syndicat patronal du Royaume-Uni souligne que l'indice mesurant les attentes des industriels pour l'évolution de leur production est tombé à -13 points, un nouveau plus bas depuis décembre 2001 où il s'établissait à -28 points.

Par ailleurs, ils semblent toujours soumis aux mêmes pressions inflationnistes: l'écart entre ceux prédisant une hausse des prix dans les trois mois et ceux attendant une baisse s'est maintenu à 31 points, un niveau un peu moins important que son sommet depuis 18 ans à 34 points, atteint le mois dernier, même s'il reste historiquement très élevé.

"Les industriels sont de plus en plus pessimistes vis-à-vis de leurs futurs niveaux d'activité, mais sont toujours obligés d'augmenter leurs prix en raison des augmentations récentes de leurs coûts de production", a commenté Ian McCafferty, chef économiste de la CBI. Certains économistes ont toutefois salué la légère amélioration des attentes en matière de prix, qui pourrait être un signe avancé d'une modération de l'inflation.

"L'enquête d'août suggère que l'industrie conduit le reste de l'économie vers la récession. Mais au moins, il y a des signes que les pressions sur les prix pourraient avoir atteint un pic", a ainsi estimé Paul Dales, du cabinet Capital Economics, cité par l'AFP.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.