Veolia ne se jette pas à l'eau

 |   |  319  mots
(Crédits : Gael Vautrin)
Le leader mondial des services à l'environnement a fait état d'un bond de 69,9 % de ses résultats au premier semestre. S'il réitère ses prévisions de croissance pour l'année, prudent, il ne les relève pas pour autant. Ce qui n'est pas du goût du marché.

En relevant ses prévisions mercredi dernier Suez Environnement n?avait déjà pas suscité l?enthousiasme du marché. C?est dire alors l?accueil que celui-ci a réservé à la toute frileuse prudence de Veolia pour le second semestre. La réaction est bien sûr sans appel avec un décrochage du titre de plus de 2 % en bourse ce matin. Pourtant les résultats sont, sans surprise, fortement en hausse sur le premier semestre avec un bond de près de 70 % de résultat net à 374,2 millions d?euros. Si la base de comparaison était bien sûr favorable pour Veolia, il n?en reste pas moins que son résultat opérationnel récurrent est en hausse de 6,6 %. Le free cash flow généré sur la période est stable d?une année sur l?autre. Autant dire que le groupe aurait de quoi relever ses prévisions. Il ne fait que les réitérer, alors même qu?elles étaient initialement vagues. Pêle-mêle : résultat opérationnel récurrent en progression, free cash flow positif après paiement du dividende, objectif de 3 milliards d?euros de cessions sur la période 2009-2011, amélioration de l?efficacité de 250 millions ? Entre autre, Antoine Frérot justifie cette prudence par le fait que si dans le recyclage notamment, le groupe a bénéficié sur les six derniers mois de la hausse du prix des déchets recyclés, il n?entend pas risquer de parier sur le même phénomène pour le restant de l?année. Si l?on ajoute à cela que l?endettement - véritable plaie pour le groupe - ne s?est pas arrangé passant de 15,1 milliards à 16 milliards d?euros sur le premier semestre écoulé, Veolia n?avait, malgré les apparences, rien pour transcender aujourd?hui des investisseurs particulièrement exigeants avec le secteur des utilities.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :