A Naïf, naïf et demi !

 |   |  719  mots
(Crédits : Reuters)
L'Europe serait naïve sur le plan commercial. Sauf que, dans le cas français, cette critique cache une faiblesse qui ne pourra être dépassée qu'aux prix d'efforts qu'elle refuse. Par Alain Lamassoure, tête de liste UMP pour les élections européennes en Ile-de-France et pour les Français de l’étranger.

Sur l'Europe, il y a au moins un point sur lequel beaucoup s'accordent en France : elle est bien naïve ! Dans les négociations internationales, elle est prête à ouvrir son grand marché - le premier du monde - à tous les vents, à toutes les concurrences déloyales, par une foi aveugle dans la vertu des échanges. Et voilà l'origine de la désindustrialisation, du chômage et de l'austérité qui frappent le Vieux Continent !

Si ça nous soulage en le disant, pourquoi pas ? Après tout, c'est la morale des Tontons Flingueurs. Mais au moins les joyeux personnages de Michel Audiard n'étaient pas dupes de leur propre mauvaise foi.

La France, en retard sur le plan commercial

Car, mois après mois, cette Europe ouverte, offerte, incurablement naïve, ne cesse d'accumuler les excédents commerciaux sur le reste du monde. Depuis deux ans, la France connaît les déficits les plus graves de toute son histoire, en achetant à l'extérieur plus de 70 milliards d'euros de plus que ce qu'elle vend. Mais depuis deux ans, l'excédent commercial allemand dépasse celui de la Chine ! Et il n'y a pas que l'Allemagne : pays quatre fois moins peuplé que nous, les Pays-Bas exportent plus que nous, et leur excédent dépasse les 60 milliards. Et il n'y a pas que l'Europe du nord : l'Italie exporte désormais 10 milliards de plus qu'elle n'importe ; quant à l'Espagne, qui était notre premier débouché extérieur, elle nous vend désormais 2 milliards de plus qu'elle ne nous achète - au prix d'efforts considérables : ceux que nous nous refusons.

Allons sur les pays émergents !

Au total, la zone euro enregistre un excédent annuel de près de 150 milliards. Pourquoi craindrait-elle de négocier avec les pays émergents ? Au contraire : c'est là-bas que se trouvent de formidables gisements de croissance. Nos marchés sont saturés. D'ici 2020, 1 milliard et demi de consommateurs asiatiques, latino-américains et africains vont atteindre le niveau de vie de nos classes moyennes. Ils sont affamés de consommation de produits et de services, de logements, d'électricité, d'eau potable, de moyens de transport, de santé, de luxe, de mode, d'équipements publics - tout ce que nous savons faire. Allons-y !

La leçon de Renault

Au début des années 90, l'ogre qui menaçait l'Europe naïve était le Japon. A l'époque, malgré les imprécations des défenseurs de « l'exception française », la France et l'Europe ont accepté le défi de la concurrence japonaise dans le secteur-clef de l'automobile. Moins de dix ans plus tard, Renault s'emparait de Nissan.

La France fabrique trop peu les produits que demande le monde

Encore faut-il que l'on ait quelque chose à vendre. L'orgueilleuse Angleterre a eu beau dévaluer massivement sa monnaie, son déficit commercial reste abyssal : elle a laissé dépérir son industrie au profit des services, et notamment des activités financières de la City. Le mal français est identique : en dix ans, au sein même de la zone euro, le poids de notre industrie a diminué d'un tiers. Nous ne fabriquons pas, ou bien trop peu, les produits que s'arrache le reste du monde.

La France qui gagne existe

Il y a quelques mois, en pleine controverse sur le dumping chinois, j'ai rendu visite à une PME du Lot-et-Garonne spécialiste des énergies renouvelables. Le jeune fondateur de l'entreprise est un cuisinier autodidacte. Les droits anti-dumping ? Il s'en passe : ayant compris que, sur les seuls panneaux solaires, les Chinois seraient toujours moins chers, il vend à ses clients un service complet de fourniture d'énergie. Il a conçu aussi un modèle de réverbère à batterie solaire qu'il vend comme des petits pains aux mégapoles du Nigeria, du Kenya et de l'Inde. Il travaille maintenant avec les géologues de Lacq à la prospection de l'énergie thermique des grandes profondeurs. Il a créé ainsi 500 emplois industriels dans un de nos terroirs les plus traditionnellement agricoles. Ce jour-là, j'ai vu la France qui gagne. Elle sait que la faiblesse n'est pas dans la prétendue naïveté de ses partenaires mais dans le manque d'imagination et de courage de trop de ses propres joueurs. Nous serons sauvés le jour où nous saurons tous le comprendre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/05/2014 à 16:33 :
Le symbole meme de l'europe que nous ne voulons plus (comme ses collegues PS) donc l'UMPSCENTREVERT ca suffit!
a écrit le 10/05/2014 à 11:00 :
Avec des couards comme vous et hypocrites comme l'UMP et d'autres partis en déborde, on ne va nulle part. Vous êtes avec les syndicats (patronat et salariés) et bien entendu les technocrates qu'ils Soient à Paris ou à Bruxelles les responsables et les coupables de la situation ubuesque dans laquelle se trouve l'Europe, et la situation dans laquelle se trouve la France. De Gaulle a dit que les français étaient des veaux et vous en avez profité, pas lui, lui il les a élevé....jusqu'aux évènements de 68-69 sans doute financés et encouragés par ceux qui ne voulaient pas d’une France libre et indépendante, hors de l'OTAN et ceux qui souhaitaient prendre le pouvoir sur la base de la démagogie et du laisser-aller. La liberté de la presse qu'en avons nous fait, hormis la Tribune qu'a ton en France de la m.....les médias la presse c'est quoi? C'est comme ce que l'on sert aux masses dans les gares et supermarchés des bouquins qui ne sont que de la m... on appelle ça des best sellers...on pourraient les appeler des décerveleurs des baisseurs de niveau....la France est tombée aussi bas à cause de vous les rois du laisser6faire et laisser aller...vous ne méritez pas vos responsabilités...on devrait vous exiler mais pas un pays au monde ne voudrait de vous sauf à ce que vous sortiez vos biffetons…alors les belges ou les luxembourgeois vous accueilleraient à bras ouverts…les hypocrites …nos frères d’Europe.
Réponse de le 10/05/2014 à 14:57 :
excellent .
a écrit le 09/05/2014 à 22:17 :
On se fout ouvertement de nous ! nous ne voulons pas faire "d'efforts"? cette EU se révèle une pitoyable nébuleuse qui n'apporte rien de bon aux individus, et ne favorise que la haute finance, affairistes au détriment des P M E ! La pire absurdité au service de la descruction de notre pays, et d'autres! et l'on voudrait nous "culpabiliser" ? elle est fameuse, celle là !!! NIET !
Réponse de le 09/05/2014 à 22:58 :
Pour la destruction de notre pays, nous avons la gauche qui s'en charge très bien.
Pas la peine d'aller chercher à Bruxelles.
Les irresponsables type Hollande sont au pouvoir et se charge jour après jour de nous pulvériser.
Aubry, cachée à Lille s'en charge également. Avec ses 35heures qui ont paupérisé la France et les français, c'est elle la fossoyeuse de la France.
Réponse de le 10/05/2014 à 14:59 :
c'est pas faux, mais ok aussi avec Durex !
a écrit le 09/05/2014 à 22:06 :
il Parait que nous refusons de faire des efforts"? mais de qui se moque t-on quand notre pays est démembré petit à petit ! que ces donneurs de leçons commencent par faire eux mêmes les efforts dont ils ne veulent pas entendre parler ! ils ne sont bons qu'à détruire le (s) pays et le(s) peuple (s) !
a écrit le 09/05/2014 à 19:47 :
Oui la France a un vrai pb tout d'abord ses politiques qui refusent de se confronter au reste du monde avec un système social qui n'est plus protecteur mais devenu un système business politique, que veut dire gauche qui parle!!!!!! aux ceux qui ne connaissent plus de fin de mois positive ou une droite créatrice de valeurs économiques!!!!!! avec des millions de chômeurs et une dette de 2000 milliards gonfler un peu plus chaque année depuis 40 ans par les deux irresponsables partis politiques de ce pays et leurs dérivés UDI, Verts et nos clones FN et Front de Gauche, pour faire des plus démunis des consommateurs de produits de qualité industrielle et alimentaire médiocres et donc de produits importés, on veut faire croire à nos concitoyens respectables qu'ils continuent à consommer, oui mais uniquement par IMPORTATION et non pas en partie et donc par la dette de la balance commerciale , ce qui aggrave encore plus leur précarité. Le chômage est aussi un bon point pour les politiques car il les fait vivre avec des alternances qui de toute façon n’apportent rien à notre pays bien au contraire, l’enfonce un peu plus tous les 7 ans avant et tous les 5 ans depuis peu. Nous avons un MEDEF ne pas confondre avec Entrepreneur, qui lui attend malgré ses grands discours beaucoup de chose de l'Etat dont des commandes, des aides, des défiscalisations et autres avantages qui n’ont jamais fait chuté le chômage ni la dette. Enfin des syndicats qui ont intérêt à voir de plus en plus de démunis afin d’exister, car sans la pauvreté ils ne sont rien. Alors que faire que les français disent STOP et se remettent eux mêmes en question qu’ils cessent de croire aux Nostramus et diseurs de bonne aventure de la politique ou des pin’s à un million d’emplois ou de ceux qui disent que le partage du travail est l’avenir. Il faudra enfin que la France ne pensent pas CDI pour exister mais salaire constant sans contrat de longue durée. Qu’est-ce plus important un salaire tous les mois peu importe l’employeur pardon les multiples employeurs avec des heures en fonction des commandes ou un CDI qui de toute façon deviendra au fur et à mesure du monde économique qui bouge un CDD de moyenne durée ou plus rien. Nos institutions: politique, Medef , syndicats Salariés, nous racontent des fables et les français sont bien souvent encore des enfants pour les croire. La France a encore de l’avenir cessons de le gâcher par nos institutions qui elles devant leur irresponsabilité se renvoient la balle du chômage et de la dette. Cessons de faire le jeu du politique, du Medef et des syndicats en croyant que la faute vient pour une part de la fonction publique de l’autre des retraités de l’autre de l’hôpital de l’autre de pôle emploi, de l’autre des salaires du CAC 40 etc etc la liste est longue elle fait vivre nos institutions qui elles n’ont de pb de fin de mois elles sont notre misère pas notre avenir. J’espère que notre jeunesse prend conscience du côté minable de nous vieilles institutions basées sur ce n’est pas moi c’est le voisin mais qui en fait sont toutes trois les seules et uniques fautives du déclin de notre pays car à elles trois elles ont tous les pouvoirs et plus particulièrement de nous raconter des mensonges qui démontrent leur incompétence à faire de ce grand pays la place qu’il mérite et donc le bonheur de ses citoyens. L'Europe oui oui mais pas avec les mêmes que ceux qui ont fait la France d'hier celle du chômage et de la dette.
a écrit le 09/05/2014 à 19:27 :
Sortir de l'euro et de l'union retablire des frontieres limiter l'immigration renationaliser edf gdf les autoroutes et l'eau voila une feuille de route raisonnable
a écrit le 09/05/2014 à 17:52 :
Des effrts que nous refusont de faire? Oui, en effet, si nous atteignons le même tx de chômage que l'Espagne et l'Italie, notre balance commerciale redeviendra rapidement positive. Mais quel intérêt?
a écrit le 09/05/2014 à 16:42 :
Notre pays, effrayé par la mondialisation, a trop longtemps prêché le protectionnisme et le repli sur soi-même. Le débat sur la fuite des cerveaux en est le parfait exemple. Les expats sont pourtant nos contacts commerciaux de demain.

Il est temps d'accepter l'ouverture sur le monde, et de se mettre en ordre de bataille pour la compétition.
Réponse de le 09/05/2014 à 22:08 :
c'est ça, oui, j'en parlerai à mon cheval ! vos écrits inconscients l'interresseront à coup ^sûr !
Réponse de le 10/05/2014 à 4:51 :
A+ , expat en décennies sur 4 continents et pas commercial.
a écrit le 09/05/2014 à 15:59 :
Que Monsieur Kron vous initie aux méthodes et mentalité allemandes ou américaine ou chinoise etc… Cher Monsieur vous êtes naïf ou plus encore, expliquez-moi pourquoi nous ne vendons pas de Rafale alors que c'est l'avion de combat le plus polyvalent et sans doute le meilleur avion de combat au monde. Primo, l'euro le renchérit deuxio certains et pas des moindres nous barrent la route, et nous nous restons là comme des laquais. Demandez à qui pourra vous répondre comment sous de Gaulle, Dassault a réussi à vendre des paquets de Mirages...
a écrit le 09/05/2014 à 15:39 :
Cher Monsieur. A qui la faute, on vante les mérites des formations pour technocrates dont fait partie même HEC, donc quand les dirigeants français s'auto-recrutent les uns les autres en provenance des écoles les plus discutables au monde que sont le Sciences Po, l’ENA truc et Polytech, on comprend pourquoi la France a régressé depuis le départ de de Gaulle et Pompidou qui sont les deux derniers grands chefs d'Etat français (après c’est plus grand-chose), et comme par hasard ni l'un ni l'autre ne sortent de ces fameuses écoles qui nous ont placés là où nous sommes aujourd'hui.
Réponse de le 09/05/2014 à 19:40 :
Avec le general jamais la france ne serait rentrez dans cette union catastrophique elle aurait encore sa monnaie, ses frontieres ,son agriculture et son industrie et ne serait pas des caniches de l'otan
Réponse de le 09/05/2014 à 21:08 :
Ouhai... Et la vie était tellement plus douce sous l'empire...
Réponse de le 09/05/2014 à 22:09 :
tout à fait de votre avis !
Réponse de le 09/05/2014 à 22:56 :
Avec le Général, peut-être que des réformes de fond vous déplaisant fortement auraient été menées......
Mais bon, avec la gauche remplie de haine que nous avons, cela aurait été dur pour lui aussi. Car rappelez vous les cris poussés par les gauchos lors du dernier quinquennat de sarko. Sur la réforme des retraites on a tout entendu. La droite a du limiter cette réforme pour ne pas que la gauche lance les fauves dans la rue.
Résultat le nullard hollande est obligé d'augmenter les impôts à tout va
a écrit le 09/05/2014 à 15:32 :
des politiques qui n'ont jamais fait comprendre aux français l'importance de l'Europe. Ils ont toujours voulu se mettre "EUX" en avant alors qu'il fallait mettre l'Europe en avant. Alors qu'ils se mettent enfin au travail .!
Réponse de le 09/05/2014 à 22:10 :
en ne pensant pas uniquement à se remplir les poches !!!!! et à anéantir les peuples!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :