Sanofi-Aventis envisage d'améliorer son offre sur Genzyme

 |   |  188  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
La firme française a annoncé ce dimanche soir que "nos conseils financiers ont engagé des discussions relatives à la possibilité d'un certificat de valeur conditionnelle (Contingent Value Right, CVC) concernant LemtradaTM.

Sanofi-Aventis qui convoite la société américaine de biotechnologies Genzyme mais refusait jusque là de modifier son offre, à 69 dollars par action soit 18,5 milliards de dollars au total, jugée insuffisante par sa cible, fait un geste.

La firme française a annoncé ce dimanche soir que "nos conseils financiers ont engage? des discussions relatives a? la possibilite? d'un certificat de valeur conditionnelle (Contingent Value Right) (CVC) concernant LemtradaTM qui pre?voirait des paiements en fonction d'e?ve?nements lie?s a? l'approbation du produit et a? la re?alisation de certains seuils de chiffre d'affaires.

Ces discussions se poursuivent et incluent maintenant des repre?sentants des deux socie?te?s. Des divergences significatives demeurent quant aux termes et conditions du CVC et a? la valeur de notre offre, et il n'y a aucune garantie que les parties parviendront a? un accord."

Genzyme estimait depuis le début de cette affaire que Sanofi sous-estimait les recettes futures du médicament Lemtrada.

Selon le journal économique Wall Street Journal publié vendredi, Sanofi -Aventis et Genzyme discutent d'une transaction d?environ 80 dollars par action et valoriserait Genzyme à 20,7 milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :