Les investisseurs ne sont pas en ligne avec France Télécom

 |   |  381  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'opérateur historique français a fait état d'un bénéfice net en hausse de 28% à 4,88 milliards d'euros. France Telecom confirme ses objectifs de cash flow et de dividende pour 2011. Le marché ne prend pas ...

France Télécom a annoncé jeudi s'attendre à une année 2011 dans la lignée de l'exercice écoulé en termes d'activité et de marges, confirmant ses objectifs d'un cash flow organique de 8 milliards d'euros et d'un dividende de 1,40 euro par action.

Les investisseurs ne font pas grand cas de ces bonnes nouvelles. En Bourse, le titre est sanctionné par une baisse de près de 1,45% à 15,96 euros à la clôture.

Le groupe a publié des résultats globalement conformes aux attentes, avec un bénéfice net de 4,88 milliards d'euros contre 3,018 milliards d'euros en 2009. Les ventes ressortent en baisse de 1,4% à  45,5 milliards et l'Ebitda - retraité de charges exceptionnelles liées au plan des employés seniors et de restructuration - à 15,64 milliards. Le consensus Thomson de l'agence Reuters attendait un bénéfice net de 5,06 milliards d'euros, un Ebitda de 15,45 milliards et un chiffre d'affaires de 45,3 milliards. Le cash flow organique s'est établi à 8,11 milliards d'euros en 2010.

L'opérateur historique français a continué d'améliorer ses conquêtes d'abonnés en France, mais sa marge d'Ebitda retraitée a comme attendu pâti de ses initiatives commerciales récentes, s'inscrivant en recul de 1,6 point, à 39,5%. La part de conquête de nouveaux abonnés dans le fixe est estimée à 36% au quatrième trimestre, à comparer avec 28,2% au troisième. Elle se redresse ainsi nettement après un début d'année particulièrement faible et le taux de 15,5% enregistré au deuxième trimestre.

En termes de perspectives, France Télécom a déclaré viser pour 2011 un chiffre d'affaires "en légère croissance" et une marge d'Ebitda en recul d'un point en données comparables. "On est légèrement plus optimiste que l'année dernière, mais on se dit que ce sera largement comparable à ce qui s'est passé en 2010. Ce n'est pas encore l'embellie totale, mais c'est plutôt mieux que ce que nous attendions", a déclaré le directeur financier Gervais Pellissier, lors d'une conférence téléphonique.

Par ailleurs, le groupe confirme ses objectifs financiers pour 2011 et rappelle son engagement de versement d'un dividende de 1,40 euro par action pour les exercices 2010, 2011 et 2012. Pour l'exercice 2010, le solde du dividende (0,80 euro par action) sera payé en numéraire le 15 juin 2011 a précisé France Télécom dans un communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :