Danone en tête du CAC, porté par JPMorgan qui dope son objectif de cours

Malgré des marchés bouleversés par l'annonce de la FED, Danone tire son épingle du jeu grâce à JP Morgan, qui relève son avis de "neutre" à "surpondérer". Le titre bondit de 3,32%.

2 mn

Danone en tête du Cac40 à la mi-journée...Copyright Reuters
Danone en tête du Cac40 à la mi-journée...Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)


Danone s'empare de la tête du CAC grâce à JP Morgan qui a relevé de "neutre" à "surpondérer" son opinion sur le dossier. Le titre bondit de 3,32%, et franchit le pallier des 57 euros, ce qui porte sa capitalisation boursière à 35 milliards d'euros.
La banque a nettement revu à la hausse sa valorisation du dossier en portant son objectif de cours de 56 à 74 euros. Le groupe agroalimentaire français est désormais la valeur préférée de la banque dans le secteur. Elle estime en effet que Danone va afficher le plus fort taux de croissance parmi les entreprises qu'elle suit. Après trois années de croissance atone du bénéfice par action (BPA), JPMorgan anticipe désormais « une progression de 10% du BPA à partir de 2014, soutenue par l'accélération de la croissance organique ». La banque estime enfin que « le titre Danone pourrait prochainement présenter une prime, du fait de la vigueur du chiffre d'affaires du groupe et du rebond de ses bénéfices ».

Des difficultés à venir dans les produits laitiers
Berenberg estime en revanche que « les marges de Danone (BN.FR) pourraient mettre plus de temps que prévu pour se redresser en raison des problèmes structurels des activités européennes de produits laitiers du groupe » , observe Berenberg. « Malgré la vigueur impressionnante de la nutrition infantile et de l'eau, et la bonne tenue de la division de produits laitiers hors d'Europe, les difficultés de l'activité européenne de produits laitiers devraient être plus longues à régler que prévu » La société de Bourse qui vise 55 euros sur le dossier estime qu'il faudra attendre l'exercice 2016 pour assister à une reprise des marges et note que l'augmentation des coûts des produits laitiers est un enjeu important pour Danone, en particulier en Europe, où son pouvoir de fixation des prix est actuellement limité ».

Exane s'avère plus optimiste que Berenberg sur la capacité du groupe à imposer ces prix. Il note des signes réguliers de stabilité concernant les prix et les volumes des yaourts vendus par le groupe en Europe de l'Ouest et ajoute que la perspective redoutée d'une guerre des prix est improbable, avec la reprise de la croissance des volumes. « L'inflation des prix du lait semble gérable dans un contexte de recul des marchés du lait en poudre », ajoute Exane, qui note également que « l'activité chinoise de produits infantiles de Danone devrait continuer à montrer des perspectives de croissance très positives ».

Le marché quant à lui reste bienveillant à l'égard du dossier. En hausse de 14,3% depuis le début de l'année, le titre bondit de 3,5%, à 57,05 euros grace à JPMorgan.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.