Le marché parisien profite d'achats à bon compte

 |   |  305  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Sans grande conviction, le CAC 40 s'adjuge 1,35 % à la mi-séance porté par des achats à bon compte dans un marché relativement calme.

Après la déconvenue de la veille, le marché parisien est tenté, jeudi, de reprendre le chemin de la hausse. Après avoir ouvert en hausse, le CAC 40 s'appréciait de 1,35 % à 3.071,31 points.

Dans un marché relativement calme les intervenants profitent d'achats à bon compte après le recul inattendu de la veille. Mercredi, les places financières n'avaient pas répondu favorablement à l'annonce par la BCE  d'une allocation de 489 milliards d'euros aux banques européennes.

"De nombreux opérateurs espéraient que cette opération de la BCE allaient permettre de donner de l'élan au marché. C'est le contraire qui s'est produit et cette opération a même amplifié les craintes des investisseurs", commentent  ce matin les équipes d'IG Market.

La séance sera par ailleurs animée aujourd'hui par la publication d'un certain nombre d'indicateurs. Notamment aux Etats-Unis où sera connu en début d'après-midi la deuxième estimation du PIB américain pour le troisième trimestre. Les investisseurs seront également attentifs, comme tous les jeudis, aux traditionnels chiffres hebdomadaires des inscriptions au chômage.

Sur le front des valeurs la plus forte hausse revient à Alcatel-Lucent qui s'adjuge 2,66 % comme l'ensemble du secteur technologique qui avait fortement reculé, mercredi, après les mauvais résultats déliveré mardi par Oracle.

Malgré le recul de la veille, les valeurs bancaires ne se reprennent pas à l'exception de BP Paribas qui signe une hausse de 2,38 %.

Seules deux valeurs s'incrivent en baisse à savoir EADS (-0,46 %) et Peugeot (-0,44 %).

Sur le marché des devises, l'euro continue de se reprendre face au dollar. Aux alentours de 10h00 la monnaie unique s'échangeait contre 1,309 dollar. De leur côté, les cours du pétrole avançaient légèrement. Le baril de brent de la Mer du Nord progressait de 0,19 % ) 107,8 dollars tandis que le WTI se payait 99,22 dollars (0,55 %).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :