CMA CGM anticipe une baisse de son bénéfice due à l'essoufflement du transport maritime

reuters.com  |   |  240  mots
Le porte-conteneurs cma cgm benjamin franklin au port d'anvers[reuters.com]
(Crédits : Yves Herman)

PARIS (Reuters) - CMA CGM s'attend à ce que le ralentissement du marché du transport maritime s'accentue au quatrième trimestre en raison de la flambée des prix du carburant et de la baisse des dépenses de consommation, ce qui réduira ses profits.

Le groupe, l'un des principaux acteurs mondiaux du transport de conteneurs, a fait état vendredi d'un bénéfice net de 7,0 milliards de dollars (6,7 milliards d'euros) au troisième trimestre, contre 5,6 milliards de dollars l'année précédente.

Ce résultat est toutefois en baisse par rapport au trimestre précédent, lors duquel le bénéfice net s'est établi à 7,6 milliards de dollars.

CMA CGM a, comme ses grands concurrents, indiqué que la hausse des prix de l'énergie due à la guerre en Ukraine et la baisse de la demande freinaient le marché du transport maritime, qui avait pourtant fortement repris après la crise sanitaire.

Le groupe, basé à Marseille et contrôlé par la famille Saadé, a précisé que les coûts liés à l'énergie avaient augmenté de 822 millions de dollars au troisième trimestre par rapport à la même période l'année précédente.

CMA CGM a également réduit son endettement, sa dette nette ayant diminué de 5,3 milliards de dollars au cours du troisième trimestre pour s'établir à 78 millions de dollars au 30 septembre.

(Reportage Gus Trompiz; version française Camille Raynaud, édité par Sophie Louet)

tag.dispatch();