L'UE autorise sous conditions ALD à racheter LeasePlan

reuters.com  |   |  209  mots
Photo d'archives du logo de societe generale sur un immeuble a zurich[reuters.com]
(Crédits : Arnd Wiegmann)

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a annoncé vendredi avoir autorisé le rachat de LeasePlan par ALD, la filiale de leasing de voitures de Société Générale, qui s'est engagée à céder certaines activités pour favoriser la concurrence.

ALD a annoncé début janvier son projet d'acquisition de son concurrent néerlandais LeasePlan pour 4,9 milliards d'euros, une opération qui doit lui permettre de devenir propriétaire de la plus grande flotte de véhicules électriques en Europe.

La Commission a déclaré qu'ALD avait accepté de vendre ses activités de crédit-bail opérationnel en Irlande, en Norvège et au Portugal, ainsi que les activités de LeasePlan en République tchèque, en Finlande et au Luxembourg afin de résoudre les problèmes de concurrence.

ALD a également proposé de fournir des services de transition pendant une période pouvant aller jusqu'à deux ans.

"Ces engagements éliminent les chevauchements qui existent entre les activités d'ALD et celles de LeasePlan sur les marchés nationaux du crédit-bail opérationnel où la Commission avait relevé des problèmes de concurrence", indique l'exécutif communautaire dans un communiqué.

(Foo Yun Chee, version française Laetitia Volga, édité par Sophie Louet)

tag.dispatch();