Brittney Griner libérée par la Russie en échange de Viktor Bout

reuters.com  |   |  426  mots
La basketteuse americaine brittney griner[reuters.com]
(Crédits : Evgenia Novozhenina)

WASHINGTON/MOSCOU (Reuters) - La basketteuse américaine Brittney Griner, incarcérée en Russie pour possession et trafic de cannabis, a été libérée dans le cadre d'un échange de prisonniers, a annoncé jeudi le président des Etats-Unis Joe Biden.

"Elle est en sécurité. Elle est dans l'avion. Elle en route pour rentrer à la maison", a déclaré Joe Biden d'abord dans un message publié sur Twitter, puis lors d'une déclaration depuis la Maison blanche.

Le ministère russe des Affaires étrangères a de son côté fait savoir que la basketteuse avait été libérée en contrepartie de la libération du trafiquant d'armes Viktor Bout, qui purgeait une peine de 25 ans de prison aux Etats-Unis et que l'échange s'était déroulé à l'aéroport d'Abou Dhabi.

"Le 8 décembre 2022, la procédure d'échange du citoyen russe Victor Bout contre la ressortissante américaine, qui purgeait respectivement des peines de prison aux Etats-Unis et en Russie, a été menée à bien à l'aéroport d'Abou Dhabi", a fait savoir le ministère russe des Affaires étrangères.

Les négociations russo-américaines sur des échanges de prisonniers - qualifiées d'"intenses et laborieuses" par Joe Biden - se sont poursuivies ces derniers mois, malgré les tensions liées à l'invasion de l'Ukraine par la Russie en février.

Outre Brittney Griner, les Américains souhaitaient également obtenir la libération de l'ancien Marine Paul Whelan, détenu depuis fin 2018 en Russie où il a été condamné pour espionnage.

"Malheureusement et pour des raisons totalement illégitimes, la Russie traite le dossier de Paul (Whelan) différemment de celui de Brittney (Griner)", a dit Joe Biden.

"Même si nous ne sommes pas encore parvenus à sécuriser la libération de Paul (Whelan), nous n'abandonnons pas. Nous n'abandonnerons jamais", a-t-il ajouté.

Brittney Griner, double médaillée d'or olympique et figure de la Women's National Basketball Association (WNBA), a été arrêtée à l'aéroport Moscou-Cheremetievo le 17 février dernier - une semaine avant le début de l'offensive russe en Ukraine - avec des cartouches de cigarette électronique contenant de l'huile de cannabis, une substance interdite en Russie, dans ses bagages.

La basketteuse, qui dispose d'une prescription de cannabis thérapeutique aux Etats-Unis pour soulager des douleurs chroniques, a été condamnée en août à neuf ans de prison par la justice russe pour possession et trafic de cannabis.

(Reportage Nandita Bose, rédigé par Doina Chiacu ; version française Myriam Rivet, édité par Blandine Hénault)

tag.dispatch();