Sneijder ou la spirale du succès

 |   |  339  mots
(Crédits : AFP)
Déjà auteur d'une saison exceptionnelle avec son club, l'Inter Milan, Wesley Sneijder réalise une superbe Coupe du Monde sous le maillot néerlandais.

Mardi 6 juillet, 22 h 20, pelouse du Green Point Stadium, au Cap. Bras levés vers le ciel, Wesley Sneijder laisse éclater sa joie à la face du monde entier. Le milieu de terrain batave vient de se qualifier, avec ses coéquipiers « oranje », pour la finale de la Coupe du monde. « C'est fantastique, lâche avec émotion le numéro 10 néerlandais. Mais maintenant, il faut penser à bien récupérer. » Le natif d'Utrecht ne veut pas céder à l'euphorie. Pourtant, le succès le marque à la culotte depuis le début de saison. Tout ce qu'a touché Wesley Sneijder ces derniers mois, il l'a transformé en or. Le Scudetto, la Coupe d'Italie, la Ligue des Champions, tous ces trophées ont été soulevés par le joueur de l'Inter. Un quatrième pourrait suivre dimanche prochain. « Rien n'est encore fait, tempère l'intéressé. La Coupe du monde, c'est différent, c'est une autre compétition.

Le maître à jouer des Pays-Bas est dans la retenue. Pourtant, c'est lui qui débloque la situation mardi, en redonnant l'avantage aux siens d'une frappe du droit quelque peu « chanceuse. » Cinq jours plus tôt, son coup franc égalisateur avait précipité la chute du Brésil en quarts de finale. Avec cinq buts, soit autant que l'Espagnol David Villa, Wesley Sneijder est l'une des attractions de ce Mondial. « Il est en train de réaliser un grand tournoi, constate l'ancien international Philip Cocu. Mettre autant de buts pour un milieu de terrain, faire autant de différence, être capable de jouer collectif, sont des choses capitales. J'espère simplement qu'il pourra prolonger cet état de grâce encore un match ! » A ce rythme-là, le Ballon d'Or pourrait garnir sa vitrine à trophées. « Ce n'est pas vraiment important pour le moment. La seule chose qui compte, c'est le match de dimanche. Et rien d'autre. » Dimanche, en cas de succès, l'équipementier de Wesley Sneijder pourrait lui trouver un slogan taillé à sa mesure. Quelque chose comme « la victoire est en lui », par exemple.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :