À gauche, Macron séduit plus que Hamon en économie

 |   |  668  mots
Les sympathisants de gauche juge Emmanuel Macron plus crédible que Benoît Hamon en matière d’économie.
Les sympathisants de gauche juge Emmanuel Macron plus crédible que Benoît Hamon en matière d’économie. (Crédits : © POOL New / Reuters)
Parmi les candidats à l'élection présidentielle, Emmanuel Macron est jugé comme le plus crédible en matière d'économie par les Français, selon un sondage BVA en partenariat avec la Tribune. Au sein de l’électorat de gauche, Macron séduit même plus que Benoît Hamon...

Si seules les questions économiques déterminaient le choix des électeurs, Emmanuel Macron serait largement qualifié pour le second tour de l'élection présidentielle. Selon un sondage* réalisé par BVA en partenariat avec La Tribune, il est le candidat qui convainc le plus en matière économique (32 % des sondés), devant François Fillon (22 %), Jean-Luc Mélenchon (13 %), Marine Le Pen (11 %) et Benoît Hamon (9 %). Les propositions économiques du leader d'En Marche ! séduisent beaucoup les retraités (38 %, contre 31 % pour François Fillon) ainsi que les personnes ayant les revenus les plus confortables (35 % contre 31 % pour Fillon).

Globalement, 54 % des personnes sondées estiment qu'Emmanuel Macron améliorera la situation économique de la France s'il est élu, même si 43 % pensent l'inverse. Macron est notamment bien mieux jugé que Marine Le Pen, qui continue de ne pas apparaître comme une candidate dont les propositions en matière d'économie sont jugées convaincantes. Seuls 11% des Français considèrent qu'elle fait les meilleures propositions dans ce domaine, un score très en deçà des intentions de vote exprimées en sa faveur. Preuve, aussi, que l'économie n'est pas la première préoccupation de ses électeurs.

Macron convainc plus qu'Hamon à gauche

L'autre candidat qui éprouve les pires difficultés à convaincre en économie est Benoît Hamon. Il propose pourtant des mesures ambitieuses en la matière avec notamment le revenu universel d'existence et la taxation des robots. Pire, même dans son propre camp, il est jugé moins crédible en économie qu'Emmanuel Macron : environ 56 % des sympathisants PS considèrent que Macron a le meilleur programme économique parmi les candidats, devant Benoît Hamon (27 %). Cet écart s'est même nettement creusé en un mois entre les deux hommes au sein de cette population, relate BVA. Par ailleurs, 55 % des sympathisants de gauche, toutes tendances confondues, estiment qu'Emmanuel Macron améliorera la situation économique de la France s'il est élu, contre 53 % pour Benoît Hamon.

Indéniablement, c'est du côté des sympathisants PS que Macron séduit beaucoup plus que Hamon : ils sont 77 % à croire dans la capacité de l'ancien ministre de l'Économie à améliorer la situation économique de la France, contre seulement 54 % pour le candidat PS... Dans le détail, les sympathisants PS sont notamment très convaincus par la réforme de l'assurance chômage proposée par Emmanuel Macron (73 %) qui souhaite l'"étatiser", en ne faisant plus reposer son financement sur les cotisations salariales. L'exonération de cotisations sociales sur les heures supplémentaires est également une mesure du candidat d'En Marche ! très appréciée (74 % des Français, 86 % des sympathisants de droite et 62 % des sympathisants PS).

Le revenu universel ne convainc pas

Du côté de Benoît Hamon, la première raison à son manque de crédibilité en économie découle certainement de l'incompréhension qui entoure sa proposition sur le revenu universel d'existence. Il serait dans un premier temps réservé aux personnes d'entre 18 ans et l'âge de la retraite, et dont les revenus sont inférieurs à 2.200 euros par mois. Mais malheureusement pour le candidat PS, seuls 30 % des Français sont favorables à cette mesure. Surtout, sa proposition divise à gauche : seuls 56 % des sympathisants estiment que le revenu universel d'existence est une bonne proposition.

En fait, Hamon séduit davantage avec sa taxe sur les robots, qui viendrait financer la reconversion des personnes dont l'emploi a été remplacé par une machine. Environ 52 % des Français y sont favorables, et notamment ceux ancrés à gauche (71 % des sympathisants de gauche, et 62 % des sympathisants PS). En outre, « cette mesure recueille davantage d'opinions positives chez les jeunes (55 % des 18-34 ans) et les personnes issues de catégories sociales modestes (57 %). » Un bon score pour une mesure qui anticipe les évolutions présentes et à venir de nos économies.

*Les résultats de ce sondage sont calculés sur la base de 1.464 individus. Et pour un pourcentage obtenu par enquête de 20%, la marge d'erreur est égale à 2,5.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/03/2017 à 16:01 :
MACRON est un candidat tout simplement pour les riches.
Alors je n'arrive pas à comprends qu'il y ait dans tous ses meetings des jeunes, des retraités, et des petits travailleurs.
Je pense que ces gens là, sont tous riches ou enfants de riches !!
C'est qu'ils non RIEN COMPRIS de son programme, (si on peu appeler ça un programme) sinon ce n'est pas possible qu'on puisse voter pour lui.
a écrit le 26/03/2017 à 14:19 :
Votre commentaire n'est pas exact Mr Thépot. Mr Macron est tout ce que vous voudrez, mais il n'est certainement pas de gauche, loin, très loin, très très loin de là et, de fait, ne l'a plus ou moins été que le temps de son encartage au PS pour parvenir là où il voulait arriver. Tout au plus est-il un succédané du Parti Socialiste, quoi que même le PS ne revendique pas ce candidat. A moins que vous n'ayez pas une très bonne connaissance de ce que gauche veut dire (ce dont je doute bien évidemment), en dehors de la place physique des députés et sénateurs dans leurs hémicycles. De plus il se définit comme un petit peu de tout et de tout le monde, bref on ne sait pas ce qu'il est. Il est dommage et regrettable que vous ayez ainsi défini la gauche qui est représentée par d'autres et certainement bien mieux et bien plus justement. Mais après tout, c'est votre commentaire, n'est-ce pas ? Souffrez donc qu'on puisse y apporter la contradiction. Bonne journée.
a écrit le 26/03/2017 à 14:03 :
moi j'ai 42 ans, j'ai presque toujours travail qu'au smic, si macron passe pour avoir droit a la retraite je devrait travail jusqu'a 71 ans, est encore je toucherais peu être meme pas 1000 euro. et sa uniquement si mon secteur d'activité n'est pas ubériser, car sinon j'aurais jamais droit a la retraite.
a écrit le 25/03/2017 à 2:23 :
Macron ce jeune de 39 ans, qui partage sa vie avec une sixtise son ainee de 20 ans est adoube par les medias,, holande prefere les plus jeunes, comme quoi, ils savent bien ce qu'ils font ces mecs la, ils ont le pouvoir , et malheureusement ce systeme mediatique permet a ces mecs de vendre di reve aux gens
a écrit le 25/03/2017 à 0:22 :
Les francais ne sont pas des naifs, ils le voient ouvertement que Macron est le candidat des medias et surtout des femmes journalistes, elles sont toutes en admiration devant ce jeune homme de 39 ans!!!! Il ne se passe pas une journee ou vous ne voyez des images ou des commentaires subliminaux destines a l'egard de ce jeune homme, mais tout ce petit monde de l'entre soi ne fera jamais la france, un pays ne peut pas se reconstruire sur un coup de de, hors Macron est un coup de de de francois Hollande le manipulateur, la politique en france est devenue un duel de minable et d'interet particulier et financier pour un petit groupe ou les minorites veulent imposer leurs lois de circonstance, on peut aller'tres loin comme cela et ce sera une societe en decomposition
a écrit le 24/03/2017 à 10:39 :
TU VOTE MACRON TU VOTE HOLLAND
a écrit le 24/03/2017 à 8:17 :
M Macron c'est l'arroseur arrosé. En effet, tout le gouvernement de Hollande le rejoint tout doucement et le plombe. Il va être obligé de rebaptiser son parti: En Marche Arrière Socialistes!
Réponse de le 24/03/2017 à 14:42 :
"En effet, tout le gouvernement de Hollande le rejoint "

Toute l'aile droite du gouvernement de Hollande , ceux qui ne respectent même pas une primaire dans leur propre camp sous prétexte de blocage des frondeurs pendant le mandat de Hollande.Sachant que toutes les mesures prises avec le 49.3 comme la loi travail ne faisaient pas parti de ces 60 propositions de campagne d'ou cette fronde ensuite.
a écrit le 24/03/2017 à 5:30 :
Pas étonnant que le programme de Macron soit le meilleur notamment en économie, il est conseillé par Jean Tirole prix Nobel d'économie et ses équipes qui sont excellentes, idem au plan militaire par le Drian qui a été un très bon ministre et on peut continuer la liste. C'est enfin un candidat qui prend les meilleurs professionnels de la politique et de la société civile et par ailleurs de droite comme de gauche. Le vrai centre correspond bien à la majorité des français mais n'a que rarement la chance de gouverner. Le bilan de Giscard avait été bon la dernière fois que le centre a gouverné. Il devrait en être de même pour Macron qui a bien étudié les sujets, est honnête et réaliste.
Réponse de le 24/03/2017 à 14:48 :
En parlant de Giscard :

Décret du 29 avril 1976
Le regroupement familial fut rendu légal, et institutionnalisé, par le président Valéry Giscard d'Estaing, son premier ministre Jacques Chirac et le ministre du Travail Michel Durafour.

Tu dois être aussi pour la fin du service public puisque Jean Tirole le préconise .
a écrit le 23/03/2017 à 21:20 :
Une prière : " Dieu, protégez-nous de la guerre, de la faim et de l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron". Il est probable que son éventuel quinquennat serait encore pire que celui de Hollande. Cette candidature est un miroir aux alouettes, sans plus.
a écrit le 23/03/2017 à 19:20 :
Je me questionne sur les capacités de gestion de certains candidats : Macron n'a pas de biens immobiliers , mais rembourse un emprunt en ce sens ??? Fillon est obligé d'emprunter pour payer ses impôts !!! Hé Oh, il ne sait pas gérer son budget familial ???
a écrit le 23/03/2017 à 19:03 :
On les découvre dans une belle ..proximité tous ces gauchos bobos mais sans surprise. Macron est le transgenre poussé dans le dos par Hollande et qui va permettre de liquider la gauche au profit d' un néolibéralisme encore plus affirmé. Heureusement, ASSELINEAU grâce à son retour à la démocratie et au référendum populaire veille ..
a écrit le 23/03/2017 à 17:06 :
TAXE HABITATION ARGENTEUIL 5eme ville de l'IdF.
Il va falloir que M.Macron et son équipe explique comment cette ville pourra faire face à ses obligations ,en sachant:
Endettement à niveau de 350 millions
Population majorité immigration,titulaire des allocations Rsa/Cmu/ etc etc,donc pouvoir d'achat inexistant,et non soumis à l’impôt.
Chômage de masse,car les entreprises et commerces éreintés par les frais financiers contraints,quittent la ville,comme sagem,dassault,renault ,yoplait etc,ou ne s’implante pas,quand aux promoteurs immobiliers et agences,le marasme.
Dans cette situation la scolarisation est du niveau ZEP!!
Alors sans la taxe d'habitation,qui sera compensée par ceux qui peuvent payer,et encore plus pour les redevables du Foncier,comment la commune fera face???
Il faut être Énarque pour comprendre,l’incompréhensible!!!
Réponse de le 23/03/2017 à 22:19 :
le maire PS Doucet qui a plongé Argenteuil dans ce trou est un proche de Valls, qui finira bien par soutenir Macron. Il fera bien un geste pour Argenteuil...
Réponse de le 24/03/2017 à 9:19 :
"le maire PS Doucet qui a plongé Argenteuil dans ce trou"

Début avril 2014, Georges Mothron, UMP est élu maire d'Argenteuil, sa liste ayant remporté le second tour avec 187 voix d'avance sur le maire socialiste sortant, Philippe Doucet.Georges Mothron RPR puis UMP était déja maire dans la période 2001/2008.En 2014, à la fin de la précédente mandature les contribuables d’Argenteuil supportent encore une hausse moyenne de 22% de leur taxe d’habitation. La nouvelle municipalité élue LR en 2014 ne modifie pas le taux d'imposition pour 2015
a écrit le 23/03/2017 à 16:50 :
Tout ça, c'est du pipeau. Pour faire une politique économique, il lui faudra une majorité à l'Assemblée au petit "nouveau" Macron, ce n'est pas gagné. Allons nous passer de la V° République à la IV° beau retour en arrière pour quelqu'un qui voudrait aller de l'avant.
Réponse de le 24/03/2017 à 4:11 :
Parce que vous pensez que l'UMP ou le PS sont en mesure d'avoir une majorité?

On va avoir de triangulaires partout avec le FN, et ca va être un massacre pour la droite... et le PS est affaibli il va aussi prendre une veste!
a écrit le 23/03/2017 à 15:51 :
Parlant d'économie l'opinion des gens doit être différente selon qu'ils soient, rentiers, salariés, ou assistés. Le sondage pour être précis devrait nous informer dans quelles de ces trois catégories ce sondage a été réalisé.
a écrit le 23/03/2017 à 15:12 :
Macron a gauche ? Pas son programme libéral en tout cas !
Réponse de le 23/03/2017 à 16:50 :
Le programme de Macron a l'avantage d'être suffisamment souple pour être applicable pour l'essentiel même avec la droite avec laquelle il devra probablement composer, en coalition ou en cohabitation.
a écrit le 23/03/2017 à 14:48 :
programme seduisant oui
Mais en etant clair sur le financement cela le devient moins

ex le chomage universel cout ET FINANCEMENT,,,,??? et ouverture a toutes les magouilles le licenciement
conventionnel en a deja provoqué beaucoup .

EXONERATION des heures sup !!!!!une injustice pour ceux qui voudraient mais ne peuvent en faire

consentement des retraites !!!!! pas si sur ,,,, la CSG fera baisser les retraites

suppression de 80 % DE LA TAXE D'habitation ,,,,,compensée par quoi ,,,?? ET LES COMMUNES ,,,,?????
a écrit le 23/03/2017 à 14:42 :
pas du tous ha moi 4annees HOLONDE conseglier et ministre il ha vendous un des Aeroport sais Mes.va vendres la France est sarà contant des les 2 personalites Holande et Macron vive les S.D
Réponse de le 23/03/2017 à 15:58 :
J'crois c'est clair.
a écrit le 23/03/2017 à 14:41 :
Ce qui, pour l'heure, fait la popularité de Macron n'est pas son projet économique, mais son positionnement politique.Paradoxalement Macron est le plus gaullien des candidats. Il est celui, aux yeux de nombre de Français, incarne (malgré son parcours politique - contre lui)l'espoir d'un régénération politique. Il représente une nouvelle génération qui refuse les jeux politiciens de la droite et de la gauche lesquelles jouent au mistigri avec le pouvoir, à la barbe des citoyens. Comme De Gaulle, mais dans le contexte de 2017, il a conscience de la nécessité de réactualiser le lien qui unit l'autorité présidentielle au Français, par-dessus les intermédiaires, partis et lobbys qui ont capturé le démocratie en faveur de leurs intérêts partisans. Les affaires Fillon-Le Roux sont une parfaite illustration de l'affaissement moral et politique de ces jeux de pouvoir.Macron pourrait incarner une sorte de synthèse Mendès-France+ De Gaulle.
Réponse de le 23/03/2017 à 16:42 :
en plus il a eu la bonne idée de rester à l'écart des primaires profondément contraires à l'esprit de la Vè république, il en est récompensé.
Réponse de le 23/03/2017 à 17:12 :
Voir le commentaire sur la taxe habitat et son application,cas concret ARGENTEUIL.
Irréaliste son projet.?
a écrit le 23/03/2017 à 12:47 :
Hollande est un social-démocrate, il ne s'en est jamais caché et la "gauche" qui a voté pour lui l'a fait "en principe" en connaissance de cause, tout au moins par ceux qui aujourd'hui ne se reconnaissent pas dans Hamon.
Hamon rassemble les frondeurs du PS et c'est tout, bienheureux encore qu'ils n'aient pas tous filé chez Mélenchon. Le Parti Socialiste est bien malade et il n'y a plus que le PC pour le sauver, si d'aventure ils soutenaient encore plus mollement un Mélenchon finalement plus encombrant qu'utile aux dirigeants communistes...
a écrit le 23/03/2017 à 11:27 :
Dire que des naïfs et des naïves vont voter pour lui du à son sourire... pourquoi ne pas faire voter les arbres tant qu'on y est !!!
a écrit le 23/03/2017 à 11:23 :
hamon un ministre de l'éducation nationale incapable de citer le nom d'une seule piéce de théatre de Molière. je ne vous dit pas pour l'économie.
Réponse de le 23/03/2017 à 16:43 :
Peillon-Hamon-Vallaud-Belkacem... à croire que Hollande avait une dent contre l'Educ Nationale.
a écrit le 23/03/2017 à 11:22 :
Effectivelent, Macron s'inscrit bien dans une démarche de Gauche, la lutte des classes en moins !!
a écrit le 23/03/2017 à 11:15 :
dernier espoir des socialistes, le cheval de Troie Macron
a écrit le 23/03/2017 à 11:02 :
C'est normal que Mr Macron séduit plus. On voit bien se dessiner aujourd’hui trois principaux projets pour la France du 21eme siècle: le projet de gauche dépensier et utopiste de Mr Hamon/Mr Mélenchon/Mme Arthaud/Mr Poutou, le projet du centre réaliste, pragmatique, ouvert, équilibré, progressiste et moderne de Mr Macron/Mr Bayrou/Mr Lassale et enfin le projet de la droite extrême identitaire, réactionnaire et ultra conservateur de Mr Fillon/Mr Dupont-Aignan/Mme LePen/Mr Asselineau/Mr Cheminade. Je préfère de loin le projet Macron pour mes enfants. Mr Macron est aujourd'hui le seul candidat d'une alternance crédible et réussie. En effet, Mr Macron a cette capacité à parler à des France qui se regardent en chiens de faïence: la France rurale, la France des quartiers, la France des métropoles. Il est capable de susciter une espérance dans une France qui se fissure. En plus, Mr Macron est le seul candidat à mettre l’Europe au centre, car nous avons besoin de l’Europe. Et pour que l’Europe fonctionne, elle a besoin d'un partenariat renforcé entre la France et l’Allemagne que Macron est en mesure d'assurer.
Réponse de le 23/03/2017 à 12:14 :
Sauf que Macron n'aura pas de majorité à l'Assemblee pour faire vivre son programme d'inspiration Hollandiste, mais a priori sans Hollande...
Réponse de le 23/03/2017 à 12:23 :
encore un inutile rentier qui parle !!!!
Réponse de le 23/03/2017 à 14:03 :
"Je préfère de loin le projet Macron pour mes enfants"

C'est vrai, ils pourront goûter à la loi travail et la retraite à 65 ans que veut absolument imposer la commission europeenne à la France.Quoique ,d'après l'autre article sur Macron ce sont les retraités et la classe aisée qui votent pour lui, donc tes gosses n'ont déja pas grand-chose à craindre .
Réponse de le 24/03/2017 à 11:53 :
Cette vision droite/gauche est elle la meilleure grille de lecture ?

Il y a d'un côté les utopistes (Hamon, Mélechon, Arthaud, Poutou, MLP; Lassalle, Cheminade, Asselineau, Dupont Aignan) qui nous promette le retour à un monde parfait qui n'a jamais existé, ou un avenir qui n'existera jamais (une France peut être révée mais totalement en dehors des réalités du monde d'aujourd'hui). On peut être intellectuellement attiré par les promesses de ces gens, mais leur mise en œuvre est impossible. On ne sortira pas de l'Euro ni de l'Europe, quelque soit les promesses, nous ne deviendrons pas le phare de l'Humanité universaliste, avec un modèle économique différent du modèle dominant - impossible dans un monde ouvert, et qui restera ouvert malgré les murs et les frontières.

De l'autre, les réalistes (Fillon, Macron). Le distingo droite/gauche n'a de sens que pour les candidats réalistes.
a écrit le 23/03/2017 à 11:00 :
Il faut voter en fonction de la déclaration de patrimoine, et le plus vertueux est celui de Poutou !
Réponse de le 23/03/2017 à 16:45 :
Ah non, c'est lui qui a la plus belle voiture parmi les candidats (Une Peugeot 3008 valant encore 9000€... même pas une Ford !).
a écrit le 23/03/2017 à 10:57 :
Qui peut croire aux aptitudes économiques de la gauche après 5 ans catastrophiques de FH, inspiré par Macron, pour la France ? Qui peut croire les boniments de Macron, qui ne sait pas où sont passés ses millions, ou ceux de Hamon et Mélenchon, rois de la dépense publique ?
Réponse de le 23/03/2017 à 11:09 :
Et qui peut croire Fyon après une gestion catastrophique de la crise qui nous a énormément endetté, sans parler d'honnêteté à géométrie variable...
Réponse de le 23/03/2017 à 19:59 :
@Dingo : La France a moins été impactée par la crise que les autres pays grâce à la politique du gouvernement de François Fillon. Plusieurs américains ont été ruinés. Aujourd'hui, l'Italie et l'Espagne restent impactée par cette crise. La France s'en sort mieux.
Cependant, ces 5 années de socialisme ont fortement affaiblie la France. Voulez-vous en reprendre pour encore 5 années supplémentaires avec Macron (= Holland junior) ? Après 5 années moles, vous aurez 5 années avec un immature, inexpérimenté (jamais élu).
a écrit le 23/03/2017 à 10:39 :
C'est vrai qu'à gauche, l'économie , c'est leur spécialité. Qu'on en juge, 2200 milliards de dettes , plus de 4 millions de chômeurs; au total 9 millions de français en situation précaire.
Hollande , malgré des taux bas, un pétrole à 26 dollars , un euro dévalué , a été incapable de redresser le pays. Macron n'était-il pas son ministre des finances?
Réponse de le 23/03/2017 à 11:39 :
BA, vous souffrez d'une grave hémiplégie sur votre gauche. C'est dommageable à votre raisonnement qui occulte totalement les alternances où la droite nous a éclaboussés de ses brillants résultats.
Raison pour confier le pouvoir à Macron qui saura recruter les talents là où ils se trouvent, c'est à dire Et à droite Et à gauche.
Réponse de le 23/03/2017 à 13:57 :
L'article parlait de la gauche. Concernant la droite, vous avez raison , ils ne sont pas mieux. La différence entre Sarkozy et Hollande, c'est la crise économique extrêmement violente de 2008. Sarkozy avait des taux très élevés entre 4 et 5 %, un pétrole à 40 dollars et un euro à 1,40 . Hollande a bénéficié de ce que les économistes appellent l'alignement des planètes. Avec un environnement aussi favorable, son bilan est calamiteux. Hollande n'a jamais eu de majorité pour réformer, on voit dans cette présidentielle , l’abîme qu'il y a entre Hamon et Macron. Macron qui pendant le débat , n'a eu de cesse que de soutenir Fillon. Fillon /Macron ne sont pas très éloignés. Dans l'idéal, il faudrait voter Ficron.
a écrit le 23/03/2017 à 10:36 :
Je complète mon commentaire en précisant que Macron et Fillon sont favorables à la répartition des charges sociales sur la consommation (TVA ou la CSG), mais cela n'est pas suffisant. Il faut compléter par un financement sur la consommation d'énergie (fiscalité énergétique). Il faut justifier cette participation de l'énergie. C'est urgent.
Réponse de le 23/03/2017 à 11:45 :
Je partage. Macron veut agir pour fixer un prix du carbone optimum pour inférer sur les décisions des industriels. La convergence des fiscalités diesel/essence va aussi dans ce sens.
Réponse de le 23/03/2017 à 12:40 :
Il faut arrêter cette créativité débridée d'impôts et de taxes. On a déjà le taux de fiscalité le plus élevé des Pays de l'OCDE : autour de l'équivalent de 45 % du PIB et malgré cela 6 millions de chômeurs et toujours de gros déficits. On est donc très mauvais !! On peut changer la philosophie qui sous tend notre fiscalité mais au global il faut la baisser !!!!
Réponse de le 23/03/2017 à 13:03 :
Le problème de la fiscalité, cc n'est pas le niveau du prélèvement, mais le point de prélèvement, sur la production ou sur la consommation. Lisez l'étude de Coe-Rexecode sur la réforme de la fiscalité. Bonne lecture.
a écrit le 23/03/2017 à 10:25 :
Le problème essentiel concerne la relation entre le cout du travail et le prix de l'énergie. Qui en parle? Hamon envisage le travail des robots et le revenu universel. Il est le plus proche d'une solution favorable à notre économie. Il doit compléter Macron en apportant ces deux idées dans la corbeille d'une union électorale au 2eme tour. La solution consiste à répartir le financement des charges sociales sur le travail et sur la consommation d'énergie et de rétablir l'équité par une allocation universelle. Voir la note n°6 du CAE.
a écrit le 23/03/2017 à 10:19 :
Hollande a eu une mauvaise cote, mais aujourd hui on voit les bons resultats. c est normal d etre impopulaire lorsqu on reforme ! c est sur qu avec NS on etait plus dans la dictature des sondages.
a écrit le 23/03/2017 à 10:07 :
"Les propositions économiques du leader d'En Marche ! séduisent beaucoup les retraités ainsi que les personnes ayant les revenus les plus confortables" .

Donc,les autres ont du soucis à se faire.
Réponse de le 23/03/2017 à 10:59 :
@ lachose: non les retraités ne sont pas tous séduits par macron l'illusionniste, loin s'en faut !
Réponse de le 23/03/2017 à 12:31 :
Les beaux jours arrivent nous allons sortir nos bijouX à 130000 euros pour sillonner l'Europe la situation de la france est bonne pour nos pensions
Réponse de le 23/03/2017 à 14:18 :
@Réponse de retraité

Un camping car suffira .Et les 3 millions de cadres en retraite s'en sortent très bien, on les voient même se plaindre dans la pub pour les "sénoriales d'en avoir marre de payer ! ,alors que tous ces jeunes retraités aisés partis à 60 voir en pré-retraite à 55 ans ce sont goinfrés dans leur boite sur le dos des autres pendant des années .Voila ceux qui votent pour Macron ou Fillon .
Réponse de le 24/03/2017 à 16:37 :
@lachose
Les retraités (qui, rappelons-le, ont un niveau de vie supérieur aux actifs pour la première fois dans l'Histoire) vouent au contraire une haine viscérale à Macron. Ils hurlent et réclament sa mise à mort depuis qu'il a parlé d'augmenter d'une poignée d'euros la CSG sur les revenus du capital pour contribuer à la Sécu (dont 70 à 80% des coûts sont liés à des retraités) et baisser les côtisations des revenus du Travail.
a écrit le 23/03/2017 à 9:26 :
À gauche, Macron séduit plus que Hamon en économie ...

À gauche BOBOS dans le 16ème arrondissement, au sentier, au pieds des tours de la finance et des assurances à la Défense, dans les milieux d'affaires du MEDEF CAC 40, Macron séduit plus

mais a gauche de la France Profonde, Macron est rejeté massivement pour son implication directe dans la piètre gestion de HollandeVallsAyrault qui ont accentué le désastre économique initié par SarkozyFillon

les sondages bidonnés vont amener Macron à connaître une désolation électorale, il ne sera pas au 1er tour de la Présidentiel, et les suiveurs de MACRON ne seront pas élus aux Législatives

Les Français d'en bas sont lucides et pleins de bon sens
Réponse de le 23/03/2017 à 9:57 :
Franchement, vous croyez a un vote massif pour Hamon ?
Personne ne croit a son revenu universel reserve en fait aux gens qui gagnent moins de X et qui ont entre A et B ans ... de toute facon infinancable sans devoir tailler dans toues les allocs actuelles (et ca veut dire par ex supprimer les alloc chomage ou les retraites)
Réponse de le 24/03/2017 à 16:34 :
@LA REALITE
"À gauche BOBOS dans le 16ème arrondissement, au sentier, au pieds des tours de la finance et des assurances à la Défense, dans les milieux d'affaires du MEDEF CAC 40, Macron séduit plus"

Vous mélangez tout et n'importe quoi :
- Le 16ème vote massivement à droite, la gauche y est inexistante.
- Le Marais (vous vous êtes sans doute trompé en disant "le sentier") bobo vote Hamon. D'une manière générale Paris vote Hamon, cf ses scores parisiens aux primaires face à Valls.
- Les diplômés citadins de moins de 35 ans votent Hamon. Je le sais, j'en suis : ingénieur dans le high-tech, pour qui la raréfaction du travail humain n'est pas une chimère idéologique, mais le but de mon travail au quotidien. Ce n'est pas pour rien que la Silicon Valley aux USA, le Conseil National du Numérique en France, et tout un tas de grands patrons de la tech (Bill Gates, Elon Musk, ...) sont unanimes et sonnent massivement l'alerte en demandant ce Revenu Universel dont Hamon propose une timide première esquisse.
- Les "winners" de la finance dans les tours de La Défense votent effectivement plutôt Macron voire Fillon, au même titre que le MEDEF et les patrons du CAC 40.
a écrit le 23/03/2017 à 9:17 :
Les français en général et ceux de gauche en particulier sont schyzophrènes, ou alors les sondages ne valent rien.

Macron est à la fois l'inspirateur et le metteur en scène de la politique économique suivie par Hollande depuis 2014 et qui lui a valu 85% de mauvaises opinion, des défaites électorales cuisantes, des manifestations de rue énormes (et un rejet global à 70%¨de la loi travail), une fronde parlementaire et finalement une impossibilité morale pour Hollande de se représenter.
Sans compter la défaite du candidat hollandais à la primaire.

Je ne comprend pas en quoi ce même programme deviendrait désirable aux yeux des électeurs de gauche alors qu'il serait porté par Mr Macron qui est encore plus libéral en économie que son père spitrituel.
Réponse de le 23/03/2017 à 10:38 :
Remarque très judicieuse et pleine de bon sens.....
Réponse de le 23/03/2017 à 16:04 :
@Schyzophrénie: "85% de mauvaises opinions" peut-être, mais aussi les plus fortes créations d'emplois depuis 10 ans, un trou de la Sécu fortement réduit, un déficit budgétaire en baisse continue, des investissements étrnagers qui caracolent, des marges des entreprises enfin rétablies...et ceci malgré une vagues d'attentats majeurs, et sans réellement sacrifier le quotidien d'une immense majorité de Français.

Il faut croire que de plus en plus de Français commencent à réaliser que la politique de l'offre social-démocrate adoptée depuis 2014 était la bonne. Et c'est précisément au moment où Macron est arrivé que les choses ont commencé à s'améliorer.

Je pense que ce qui va faire élire Macron, ce n'est pas une prétendue propagande des médias comme bcp le disent, mais bien son programme équilibré blairiste, ainsi que son aspect transpartisan.
a écrit le 23/03/2017 à 9:03 :
Il y en a un qui finance la fainéantise et un autre qui est plus qu'arrogant et qui ne fait qu'illusion compte tenu de son inexpérience dans le monde politique.
Il ne faut pas oublier que s'ils se battent tous pour y arriver ce n'est pas pour rien ....
a écrit le 23/03/2017 à 8:33 :
De toutes façons si on a pas compris que macron c'est le premier choix de l'oligarchie c'est que l'on est dans le coma depuis 6 mois.

Pénible.
Réponse de le 23/03/2017 à 10:04 :
Le choix etait plutot Fillon qui devait tailler dans les impots. Mais vu qu il s est plombe avec ses emplois fictifs, ses costumes payes par la francafrique ...

De toute facon, le choix est assez reduit. Avec Le Pen ou Melenchon, c est la faillite rapide (retour au franc pour la premiere, explosion de la zone euro pour Meluche car les autres pays vont pas financer sa relance par la consommation de produits chinois). Hamon ne souhaite pas gagner mais juste faire un score suffisant pour garder le PS a sa main et concourir pour 2022. Son programme est pas viable (cf les multiples version de son RBE).
Fillon s est carbonise tout seul avec ses magouilles et ses mensonges au lieu d assumer la verite (apres tout c est pas le premier a taper dans la caisse). Pire il a enclenchee la marche arriere toute sur son programme : recul sur la secu, recul sur les economies (il a divise par 2 les economies promises aux collectivites locales). Donc il ne reste que Macron ...
Réponse de le 23/03/2017 à 10:45 :
TINA donc pour vous, je m'en doutais la pensée binaire ravageant les partisans des uns et des autres.

fillon c'est le second choix et le pen le troisième choix, selon leur capacité à être manipulé.

Ne me dites pas que quand même qu'entre fillon et macron le plus facilement manipulable serait fillon hein, on voit bien que le gars il est dans un autre truc là, bien à lui certes, mais il est bien rigide.

Macron lui fidèle serviteur des marchés financiers, qui doit tout à Rothschild est d'un bois dont on fait les pipeaux.

Le pen elle c'est d'abord l'idiote utile parasitant les votes contestataires qui si elle devait être élue serait facilement achetable, le problème c'est que nécessitant du gros de plus gros financements, c'est ça l'extrême droite.
a écrit le 23/03/2017 à 8:22 :
Qui crois encore que Hamond a vraiment l'intention de gagner ? Quand on met dans son programme le droit de vote des étrangers alors qu'une très grande majorité de français est contre, cela laisse clairement la place à Macron.
Réponse de le 23/03/2017 à 10:08 :
erreur. c est la mesure qui fait "de gauche". et qui ne coute rien car c est pas ca qui fait que vous allez perdre des electeurs.
C est le meme calcul que Mitterrand et la peine de mort. Vous devriez ecouter l explication de son publicitaire de l epoque, Segala. Afin de faire homme de conviction (Mitterrand etait a l epoque un has been de la IV republique) il disait qu il allait supprimer la peine de mort meme si la majorite des francais etait contre. Mais il etait pas fou. la plupart des gens qui etaient contre et pour qui c etait important votaient pas pour lui. Et pour ceux qui votaient pour lui, la question de la peine de mort etait secondaire. donc il perdait que tres peu de voix
Réponse de le 23/03/2017 à 10:13 :
"Quand on met dans son programme le droit de vote des étrangers"

Ce qui n'a pas empêché Hollande de gagné en 2012 ( N° 50 dans son programme ) et il ne l'a pas fait car l'ouverture du droit de vote aux étrangers non communautaires aux élections locales se heurte à la nécessité de rassembler une majorité des 3/5e du Parlement

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :