Affaire Fillon : le PNF va poursuivre son enquête

Les premiers résultats de l'enquête préliminaire ne permettent ni de poursuivre le candidat du parti Les Républicains à la présidentielle, ni de le laisser définitivement tranquille.
Cette enquête, ouverte le 25 janvier, concerne des faits susceptibles d'être qualifiés de détournements de fonds publics, abus de biens sociaux et recels de ces délits, mettant en cause, notamment, M. et Mme Fillon.
Cette enquête, ouverte le 25 janvier, concerne des faits "susceptibles d'être qualifiés de détournements de fonds publics, abus de biens sociaux et recels de ces délits, mettant en cause, notamment, M. et Mme Fillon". (Crédits : CHRISTIAN HARTMANN)

Le Parquet national financier (PNF) a écarté jeudi un classement sans suite à ce stade de l'enquête ouverte sur les soupçons d'emplois fictifs dont aurait bénéficié la famille du candidat de la droite à l'élection présidentielle, François Fillon.

Le procureur financier précise dans un communiqué que l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) lui a remis mercredi les premiers résultats de l'enquête préliminaire.

Lire aussi : La cote de popularité de Fillon s'effiloche

Cette enquête, ouverte le 25 janvier, concerne des faits "susceptibles d'être qualifiés de détournements de fonds publics, abus de biens sociaux et recels de ces délits, mettant en cause, notamment, M. et Mme Fillon", rappelle-t-il.

"En tant qu'autorité de poursuite, il est de mon devoir d'affirmer que les nombreux éléments déjà recueillis ne permettent pas d'envisager, en l'état, un classement sans suite de la procédure", ajoute-t-il. "Les investigations vont se poursuivre dans le strict respect des règles qui gouvernent le code de procédure pénale."

(Avec Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 65
à écrit le 23/02/2017 à 21:17
Signaler
C'est la première fois que les déclarations de patrimoine et d'intérêts des candidats à la Présidentielle sont épluchées en amont par la HAPTVP...sans doute, il y a eu matière à des interrogations légitimes au vue des éléments pour le moins surprenan...

à écrit le 19/02/2017 à 19:22
Signaler
Voici quelques infos.... Pourquoi cette affaire sort-elle précisément en janvier 2017 alors que les faits reprochés remontent à plusieurs années ? Pourquoi la justice s’en empare-t-elle avec une telle diligence ? Quel objectif cherchent à atteindr...

le 23/02/2017 à 21:27
Signaler
Utiliser des fonds publics pour rémunérer une épouse qui n'était même pas au courant n'était pas franchement d'un usage répandu en France jusqu'alors, sauf peut être dans quelques contrées méridionales ou altéséquanaises...avec le réchauffement cli...

à écrit le 19/02/2017 à 16:14
Signaler
Comment ce fait –il que l’on demande à M. Fillon uniquement de s’expliquer sur l’emploi de son épouse ? Il y aurait environ 100 députés dont : Bartolone, Collard, Dupont-Aignan, Mennucci, Zimmerman pour les plus connus. Est-ce que l’on a contrô...

à écrit le 17/02/2017 à 9:34
Signaler
Il y a deux lectures possibles à ce fatras d'événements et d'informations réels ou fictifs, à la conclusion que l'affaire ne peut pas être classée sans suite, et que des investigations complémentaires sont nécessaires. Il y a la lecture qui arrang...

le 17/02/2017 à 16:44
Signaler
Pour votre information, celle que ne donne pas la médiacratie actuelle, les députés étaient libres d'avoir ou pas des collaborateurs, d'embaucher qui ils voulaient, proches ou pas, compétent ou pas. Si les montants réservés à l'embauche de collabor...

à écrit le 17/02/2017 à 8:03
Signaler
Plutôt que de dire pas de classement en l'état; il serait plus juste de dire pas de classement par l'état.

à écrit le 17/02/2017 à 7:29
Signaler
les juges ayant été nommés par le Holand , sont à la botte et entretiennent l'affaire qui fera Pschitt après l'élection ! Non il ne sortira pas indemne ! Il sortira " Renforcé " !! Les Français ne sont pas dupes de la manoeuvre !! Cherchez à qui pr...

le 17/02/2017 à 8:29
Signaler
Il n'est pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre'..... l

à écrit le 17/02/2017 à 6:23
Signaler
J'imagine : le Grand Charles nous observe en mettant la dernière main à ses mémoires de DESESPOIR " la France, MA France, humiliée , outragée , martyrisée mais pas libérée de la médiocrité"

à écrit le 16/02/2017 à 21:31
Signaler
On nous bassine avec les partis corrompus à l'étranger, mafieux de tous poils. Mais à voir l'attitude de LR, on est dignes des communistes roumains sous nicolae ceausescu.

le 16/02/2017 à 22:14
Signaler
Tout à fait d'accord ! Une république bananière ne ferait pas mieux !

à écrit le 16/02/2017 à 21:26
Signaler
Cela vaut bien le coup du FBI fait à Hillary Clinton au sujet de ses emails partagés avec les membres de la fondation Clinton. C'est ressorti 10 jours avant l'élection. Notre administration n'est pas meilleure que celle d'outre atlantique qui coûte c...

à écrit le 16/02/2017 à 19:33
Signaler
Et avec son cabinet de conseil qui bosse pour Axa assurance et qu'il propose de transférer des remboursement de soin maladie a des société privé, c'est pas du conflit d'intérêt en perspective ça aussi?

le 17/02/2017 à 8:17
Signaler
Vous avez surement une mutuelle. Vous l'avez librement choisi. Qui vous demandera de choisir à l'avenir Axa ? La démagogie à deux balles, a ses limites.

à écrit le 16/02/2017 à 18:57
Signaler
Grande nouvelle! Le communiqué du PNF nous informe qu'il y aura des poursuites mais que l'enquête doit continuer pour ficeler le dossier. Fillon s'accroche, ses fans pensent qu'il est innocent et qu'il n'y a rien dans le dossier. Sa mise en ...

à écrit le 16/02/2017 à 17:29
Signaler
Selon toute vraisemblance, les éléments de l'affaire Fillon étaient connus depuis longtemps et “gardés au chaud” pour le moment opportun. Ils ont été jeté en pâture par le Canard qui fait son travail de journal satirique, c'est vrai. Très vraisembl...

le 16/02/2017 à 18:41
Signaler
Si, sortir cette affaire maintenant est rendre service à la démocratie. Parce que les agissements de M. Fillon et de son entourage n'ont certes pas encore été condamnés par la justice, mais les faits rapportés par la presse sont aisément compréhensi...

le 16/02/2017 à 18:41
Signaler
Commentaire consternant! Le PNF nous indique qu'il est compétent, qu'il a de nombreux éléments, et qu'il y aura des suites à son enquête. Vous êtes prévenu! Cela devrait être suffisant à un esprit éduqué pour comprendre qu'il faut abandonner F...

le 16/02/2017 à 18:42
Signaler
Quant au taux d'abstention, la droite n'a à s'en prendre qu'à elle-même, elle qui maintient en candidat un type de toute évidence grillé !

le 16/02/2017 à 18:47
Signaler
Les choses arrivent et souvent personnes n'y est pour rien , je pense qu'il n'y a pas de cabinet black instrumenté , ils font parti du front Républicain nécessaire pour revenir à chaque élection ce qui permet à la démocratie de continuer .

le 16/02/2017 à 21:33
Signaler
Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes.

le 16/02/2017 à 22:29
Signaler
Vous dites légal mais je vous signal que ce sont les députés qui votent les lois et qu'ils n'ont pas l'intention de voter pour des choses qui leurs seraient trop contraignant.... comme ca facile ont s'en met pleins les poches et quand on est sur le p...

le 17/02/2017 à 17:01
Signaler
Tout à fait d'accord, on nous trompe sur cette affaire qui est surtout un scandale du pouvoir en place et de l'énarchie de Bercy qui ont monté cette mascarade.. Non seulement, les montants de l'enveloppe des assistants parlementaires sont définitive...

à écrit le 16/02/2017 à 17:02
Signaler
A quand une enquête sur l'enquête. Le résultat ne surprend pas , ou on dit qu'il n'y a rien à voir et on se ridiculise, ou on insiste sur des délits connus de tous depuis 20 ans et on est passible de non révélation de délit. je m'arrête là sinon je...

le 16/02/2017 à 18:46
Signaler
Le PNF nous dit qu'il y aura des poursuites. Les faits sont donc caractérisés. Il nous indique aussi qu'il y a matière à creuser plus loin. Il y a sans doute des choses que vous connaissez "depuis 20 ans" mais pas la justice et l'immensité de la p...

à écrit le 16/02/2017 à 16:59
Signaler
C'est foutu pour la droite avec Fillon. Le mal est fait. Les français ne vont pas oublier lors du vote. A moins que les LR se décident à mettre un plan B salutaire. Et c'est ce qu'il faudrait faire sans tarder . Voila ou nous en sommes actuellement,...

à écrit le 16/02/2017 à 15:42
Signaler
"Le PNF doit trancher rapidement " pour maintenir l'épée de Damocles et modifier le cours des élections ils doivent justement faire le contraire éliminant d'un seul coup tout candidat des LR. Ils ont interêt après à avoir des charges sérieuses sur ...

le 16/02/2017 à 17:30
Signaler
En enquêtant sur le travail de Mme Fillon auprès de son mari, les enquêteurs ont du rajouter celui des enfants Fillon, et puis le job de Mme Fillon auprès du suppléant de Mr Fillon et enfin celui à la revue des deux mondes. Là dessus sont venus se...

à écrit le 16/02/2017 à 13:56
Signaler
Le PNF ne peut se déjuger trop vite après tout le foin médiatique. Mais pour l'instant rien : Fillon tient bon et reste favori pour la Présidentielle

le 16/02/2017 à 15:04
Signaler
Il est fini, c'est Macron pour le moment dans les sondages. Mr la morale (Fillon) pris la main dans le pot de confiture alors que la-plupart des Français rament une vie pour faire 1 million. Voir n'y arrive jamais.

le 16/02/2017 à 15:44
Signaler
Macron, après ce qu'il a dit en Algérie sur la colonisation = crime contre l'humanité, du pure Taubira, est un peu et même beaucoup disqualifié !!

le 16/02/2017 à 17:18
Signaler
Fillon n'a pas fait beaucoup mieux. La semaine dernière il qualifiait lui-même la colonisation et l'esclavage d''abomination" dans une interview accordée la semaine dernière au Quotidien de la Réunion. Interrogé sur le passé colonial de la France...

à écrit le 16/02/2017 à 13:52
Signaler
Étonnant s'il y a de "nombreux" éléments qu'ils ne permettent ni de poursuivre M. Fillon ni de classer l'enquête sans suite. Cela apporte beaucoup d'eau au moulin des anti-Hollande qui expliqueront qu'ils n'ont rien mais qu'ils veulent absolument co...

le 16/02/2017 à 18:50
Signaler
Extrait du communiqué: "En tant qu'autorité de poursuite, il est de mon devoir d'affirmer que les nombreux éléments déjà recueillis ne permettent pas d'envisager, en l'état, un classement sans suite de la procédure" Il y aura donc des poursu...

à écrit le 16/02/2017 à 13:43
Signaler
Le PNF doit trancher rapidement avant que M FILLON ne se retrouve pas par hasard président et qu'il ne soit mis en examen par la suite.Le temps presse

le 16/02/2017 à 15:05
Signaler
Une fois Président il serait intouchable de toute façon (séparation des pouvoirs)... C'est peut-être pour ça qu'il s'accroche.

à écrit le 16/02/2017 à 13:34
Signaler
il y a rien sur Mr Fillon que du vent a tout les gauchos rageur il faudrait revoir votre copie et mr Macron est bientôt convertie a l islam moi je voté Fillon

à écrit le 16/02/2017 à 13:17
Signaler
Ces affaires Fillon et son entourage de l'UMP LR sont la démonstration que nos politicards sont des malhonnêtes, c'est leur culture, c'est leur profonde nature ; Quel désastre, quel naufrage, nous n'iront pas coller les affiches pour ces malhonnêt...

le 16/02/2017 à 15:12
Signaler
L'affaire Fillon est quand même moins grave que le SAC, la collusion politique/mafieux corse, la France-Afrique etc...qui était (ou est encore) la norme il y a peu. Il n'y a dans cette affaire "que" un million d'argent publique en cause et sans morts...

à écrit le 16/02/2017 à 13:14
Signaler
La droite ne peut s'en prendre qu'à Fillon : 1) Pour ne pas avoir été le modèle de vertu qu'il se prétendait être. 2) Pour avoir pris en otage son camp en refusant de se retirer au profit de quelqu'un d'autre dès que cette affaire a débutée (comme...

à écrit le 16/02/2017 à 13:10
Signaler
Désolé pour le "canard" mais il n'y avait rien de sérieux dans le dossier Fillon puisque les juges n'arrivent pas a le mettre en examen.Il va falloir piocher et creuser ailleurs dans le passé de Fillon:scandale sexuel?J'en doute!Maltraitance envers l...

le 16/02/2017 à 13:38
Signaler
"n'arrivent pas a le mettre en examen" ? Non, ils disent l'inverse : Au bout de 3 semaines d'enquête, ils n'arrivent pas à l'innocenter.

à écrit le 16/02/2017 à 13:00
Signaler
Vous êtes des jaloux , par ce qu'il a un petit château et alors !

le 16/02/2017 à 14:03
Signaler
Tout à fait, car payé par les contribuables !

à écrit le 16/02/2017 à 12:20
Signaler
Il est vrai que la presse écrite, les chaines d'info en continu avaient besoin d'un peu de rallonge sur le sujet. Alors, entres amis, il faut savoir se renvoyer l'ascenseur..... Alouette, gentille alouette, alouette, je te plumerai la tête, et la têt...

à écrit le 16/02/2017 à 11:47
Signaler
Je pense que le coup de massue arrivera le 16 ou le 17 mars de quoi ne pas laisser aux LR le temps de se retourner et donc de ne pas être au 2eme tour !!!

le 16/02/2017 à 17:46
Signaler
Dans ce cas, et en face d'une telle atteinte à la démocratie, il ne restera que la solution MLP.

à écrit le 16/02/2017 à 11:33
Signaler
Le règlement de l'assemblée nationale stipule que l'argent (9500 euros) versée pour les frais d'un député, peut être dépensé par l'élu comme il le souhaite. Cette somme n'est pas fiscalisée. Fillon devait être maso d'employer son épouse car dans ce c...

le 16/02/2017 à 15:36
Signaler
encore une fois, vous oubliez un petit détail, mais est ce un hasard ? La faute tient au fait qu'il y a présomption d'emploi fictif, ce qui correspond à un délit caractérisé de "détournement de fonds publics", une broutille en somme !!!!

le 16/02/2017 à 17:40
Signaler
@maduro En tant que citoyen, je demande la transparence pour TOUT LE MONDE sans exception. Il n' y a pas le même traitement pour tous aujourd'hui ! Bien sûr les élections ! Les français ne sont pas dupes !

le 16/02/2017 à 19:45
Signaler
Quelques corrections s'imposent: - .cette somme d'argent n'est pas libre d'usage comme vous le dite, mais elle est réservée pour payer des attaches parlementaires. Elle est suffisement importante pour payer le salaire brut de plusieurs employés. Sal...

à écrit le 16/02/2017 à 11:05
Signaler
tous semblent d'accord, LES 9000 euros sont à la disposition du depute ,,??? si oui où est le problêmE ? au debut on nous dit elle n'a pas travaillé, puis subitement elle avait un double emploi ???? LE probleme est encore plus mauvais...

le 16/02/2017 à 18:04
Signaler
Pour 9000 boules par mois ,Fillon aurait pu se payer un bon coiffeur.En politique,la coiffure et l'aspect extérieur sont très importants

à écrit le 16/02/2017 à 11:02
Signaler
Je ne suis pas juriste mais il me semble que ça veut dire que le procureur va devoir nommer un juge d'instruction qui ne pourra pas faire autrement que mettre Mr Fillon, sa femme, ses enfant, son suppléant et ses amis en examen. Et parti comme c'e...

le 16/02/2017 à 15:37
Signaler
bonne analyse, vous avez parfaitement bien résumé la situation.

le 16/02/2017 à 18:20
Signaler
Tout à fait d'accord.

à écrit le 16/02/2017 à 11:00
Signaler
On est mal patron, on est mal...

à écrit le 16/02/2017 à 10:59
Signaler
Cela vous ecorcherai les levres de dire qu'ils n'ont rien contre fillon et qu'ils (le systeme mediatique) sont en train de creuser plus loin pour essayer de casser cet homme et sa famille

le 16/02/2017 à 14:11
Signaler
Fillon n'avait visiblement besoin de personne pour casser sa famille comme vous dites, parce qu'il y a des vérités qui circulent et dont aucun média ne parle pourtant. ALors c'est normal c'est sa vie privée mais c'est franchement indécent connais...

à écrit le 16/02/2017 à 10:57
Signaler
Alors que les faits sont avérés, la justice est en train de chercher si une condamnation est possible. L'affaire Lagarde nous ayant démontré que ces chez gens là on peut être coupable mais pas condamnable. L'oligarchie ça suffit.

à écrit le 16/02/2017 à 10:48
Signaler
S'il a adopté la même défense que face aux Français, rien d'étonnant. Je suis à peu près sur que ne pas répondre aux questions que les gens se posent, à savoir Penelope a t-elle réellement travaillé ou pas, fonctionne encore moins avec les enquêteurs...

le 16/02/2017 à 11:02
Signaler
2133 attachés parlementaires et juste Fillon fait l'objet d'une enquete, ca ne vous pose pas un probleme ? Est-ce juste ? sachant par ailleurs que le président normal passe 30 % de son temps avec des journalistes.

le 16/02/2017 à 15:44
Signaler
Rolars : l'emploi d'un membre proche d'un parlementaire, qui est contestable moralement mais admis cependant, doit l'être pour effectuer un travail EFFECTIF, donc matériellement prouvable. Quand il y a soupçon de travail FICTIF, il est normal que la...

le 16/02/2017 à 18:19
Signaler
@rolars Pas de chance, c'est le seul à se présenter à la présidentielle et à clamer haut et fort qu'il faut que tous fassions des sacrifices, sauf lui bien sur. Pas crédible donc.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.