Arbitrage Tapie : Lagarde jugée coupable de "négligence", mais dispensée de peine

 |   |  271  mots
(Crédits : Reuters)
La directrice du FMI n'était pas présente à l'énoncé du jugement de la CJR.

La Cour de justice de la République a rendu ce lundi son jugement dans le volet ministériel de l'arbitrage Tapie. Christine Lagarde, l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, est reconnue coupable de "négligence" dans ce dossier qui avait permis à l'homme d'affaire d'obtenir dans un premier temps 400 millions d'euros. L'arbitrage avait ensuite été annulée, une décision confirmée en 2016 par la Cour de cassation.

En revanche, la CJR a décidé de dispenser Christine Lagarde de peine, et de ne pas inscrire de mention sur son casier judiciaire. Aucun appel de cette décision n'est possible, seulement un pourvoi en cassation. L'actuelle directrice du FMI - qui pourrait être poussée au départ suite à cette condamnation, même si les statuts de l'organisation ne prévoient pas de démission automatique -  n'était pas venue assister à la lecture de l'arrêt, étant déjà rentrée à Washington. Elle risquait jusqu'à un an de prison et 15.000 d'amende, mais le parquet, qui s'était déjà prononcé pour un non-lieu lors de l'instruction, avait requis la relaxe à l'audience.

Lire aussi : Le parquet demande la relaxe de Christine Lagarde

A la barre, l'ex-ministre avait dit s'être en grande partie reposée sur ses collaborateurs à Bercy pour autoriser en 2007 un arbitrage dans un vieux contentieux entre Bernard Tapie et l'ancienne banque publique Crédit Lyonnais. Mais l'actuelle directrice du FMI a eu plus de mal à expliquer pourquoi elle n'avait pas tenté de recours lorsqu'est tombée en juillet 2008 la sentence, très coûteuse pour les contribuables - 400 millions d'euros -  et désastreuse en termes politiques.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/12/2016 à 16:33 :
Tant que le peuple laissera faire, ces gens là resteront impunis...
a écrit le 20/12/2016 à 16:31 :
Que vous soyez PUISSANT ou misérable ........
La fable de la fontaine résume bien la justice de notre pays.
Et après vous voulez que nous votions pour toute cette "clique" qui ne pense qu'à elle.
Toute cette classe politique me dégoute.
a écrit le 20/12/2016 à 16:18 :
encore une magouille à la française pour eviter les demissions de Mme et ainsi ne pas perdre le contrôle d une institution internationale importante.
a écrit le 20/12/2016 à 14:10 :
Il faut juger les douze guignols politiques et les trois magistrats fantoches sans problème pour eux pas de peine mais des primes pour services rendus à la corruption du Président et du premier ministre de 2008.
a écrit le 20/12/2016 à 12:08 :
Allons les gueux soyons raisonnables.

Immaginez que Christine lagarde ait été condamnée pour 400M€.
Après il aurait fallu par cohérence condamner Villepin et sa bande pour l'afaire des autoroutes vendus 10Milliards et qui en valent 20 aujourd'hui Encore une petite négligeance.
Franchement il faut bien comprendre qu'une telle jurisprudence aurait ouvert la voie à la responsabilité des politiques et donc devait être évitée à tout pris.
il est déjà étonnant qu'elle est été reconnue coupable. Alors condamnée, a rythme ou vont les choses ce sera dans vingt ans au mieux.
a écrit le 20/12/2016 à 11:52 :
450 milliards de dette en plus pour la France sous le reigne de madame lagarde.....parachutee ensuite patronne du FMI..,,et assassinant la grece.....bref.,,,,,
a écrit le 20/12/2016 à 11:36 :
Moi président je supprimerai la CJR, à défaut de l'avoir fait (entre autres choses)et d'avoir seulement communiqué il ne peut se représenter.
a écrit le 20/12/2016 à 11:07 :
affaire du crédit lyonnais :
1993 - Quasi-faillite notamment à cause d'investissements massifs (dont ceux faits par le truchement d'une filiale aux Pays-Bas) perdus dans la Metro-Goldwyn-Mayer. Un rapport parlementaire dénonce le système des avances et prêts à risques, notamment dans le domaine immobilier, qui anticipaient la plus-value envisagée sur ces opérations immobilières. L'affaire du Crédit lyonnais a mis en valeur certaines des causes financières de la crise du logement. Le montant des pertes (130 milliards de francs) en ont fait l'un des plus grands scandales financiers de l'histoire, au même titre que l'affaire du canal de Panama. Ce scandale a touché également plusieurs filiales du Crédit lyonnais (CLBN, Société de banque occidentale (SDBO), IBSA, Altus Finance).
5 mai 1996 - Incendie du siège central parisien, le siège social étant à Lyon. Le Crédit lyonnais sauve toutefois ses activités de marché grâce à une salle de marché de secours prête à fonctionner. Sérieux doutes sur le caractère « accidentel » du sinistre, en particulier du fait des multiples foyers et de l'incendie dans un entrepôt du Havre d'une partie des archives d'IBSA survenu le 19 août 199714, 15.
2005 - Le Consortium de réalisation (CDR), héritier du passif de la banque, accepte de payer 525 millions de dollars au département des Assurances de Californie pour mettre fin aux poursuites judiciaires dans le cadre de l'affaire Executive Life. Cette compagnie d'assurances américaine, au bord de la faillite, avait été rachetée dans les années 1990 par la MAAF grâce à un financement du Crédit lyonnais, mais la justice américaine considère que la mutuelle n'était qu'un prête-nom pour la banque, or, à cette époque, il était interdit pour une banque d'acquérir une compagnie d'assurance américaine.
Novembre 2013 : le gouvernement français annonce vouloir emprunter 4,5 milliards d'euros afin de solder les dettes du Crédit lyonnais.
Le sauvetage de la banque aura coûté 14,7 milliards d'euros au total, soit selon le Parisien.
Tapie ne pourra jamais se défendre parce que les archives ont brûlées ( il s'agit d'un acte volontaire !)
Les responsables du crédit lyonnais de l'époque n'ont jamais été inquiétés par la justice.....
En conclusion : 14.7 milliards d'euros d'incurie, elle est où cette justice !
Réponse de le 21/12/2016 à 14:42 :
Mieux que l'Attaque du train postal Glasgow-Londres en 1963 : 4,5 millions d'€uros , entre 15 et 30 ans de prison pour les braqueurs
Réponse de le 22/12/2016 à 9:02 :
Client du CL, allez dire à votre banquier que votre découvert de 50 € en fin de mois est du à "une négligence" de votre part afin de ne pas payer d'agios...
a écrit le 20/12/2016 à 10:17 :
Mais nous sommes en dictature pour accepter de tels jugements? Allons nous rester les mains sur notre clavier ou allons nous enfin prendre notre avenir entre nos mains et renverser toute cette noblesse?
Réponse de le 20/12/2016 à 11:11 :
La seule dictature qui menace la France est celle de la "justice" qui en se permettant de juger de l'opportunité de telle ou telle décision politique devient une justice politique. Le Procureur Marin l'a très clairement exprimé dans son réquisitoire en demandant la relaxe totale après avoir requis un non-lieu. En se drapant dans son indépendance mais en refusant tout contrôle démocratique, la "justice" en France s'érige en pouvoir dictatorial. Il faut introduire un véritable contrôle démocratique sur la justice, par exemple en faisant élire le conseil supérieur de la magistrature soit directement soit par des grands électeurs (comme pour le sénat), et en plaçant l'instruction sous la direction des procureurs nommés par le CSM. La justice, véritable état dans l'état à l'abri du contrôle démocratique, ça suffit.
Réponse de le 20/12/2016 à 17:03 :
@ bruno ; créer une chambre avec des commissaires du peuple , et la machine à dézinguer qui va avec façon 1789.....seule façon de stopper les maladresses .
a écrit le 20/12/2016 à 9:33 :
bon jugement on sait toujours critiquer les decisions d'un ministre mais il s'appuie sur les notes diffusées par ces chers collaborateurs !!!! il ne faut pas oublier non plus que certains aigri parlent des 400 M€ versé a M tapie mais ils oublient de preciser combien les finances ont prelevés de taxes ,penalites et impots de retard qui je crois s'elevent a plus de 300 M€ sans compter que le proces donc la justice a trainé le dossier pendant plus de 10ans sans vraiment prendre de decision (combien cela a couté il n'y a pas de chiffre et de cout ) pour pas le traité chaque gouvernement se renvoyait la patate chaude
a écrit le 20/12/2016 à 8:23 :
il faut de nouvelle responsabilite aux dirigeants politique
a savoir en remboursent de leur poche toute ou partie de leur mauvaises gestion.
et ceci doit etre vote par un referendum
et qu'il ne puisse jamais etre remis en cause par quelque assemble
ou regime
et revoir cette justice complice et aussi responsable
incapables d'assumer son independances
a écrit le 20/12/2016 à 8:02 :
j'entends les simplets qui sont scandalisés. je veux rappeler qu'un tribunal a à juger des délits et pas des décisions de gestion. En décidant de ne pas faire appel et gouvernement de l'époque à pris une décision de gestion, bonne ou mauvaise comme il y en a tous les jours- Mme Lagarde est condamnée pour délit d'opinion- Quand à l'excité
du béarn n'ayant aucune compétence en droit , en économie et sur la valeur d'adidas, il ferait mieux de s'occuper de son tracteur;
Réponse de le 20/12/2016 à 8:33 :
Sauf que... cette decision a été appliqué pour obeir à son chef et que les motivations sont dictées par la corruption.... et le paiment d'un service rendu... parler d acte de gestion???? de corruption.. oui
Réponse de le 20/12/2016 à 11:14 :
On sent bien d'ailleurs au vu du verdict que la tribunal était gêné aux entournures pour décider de l'absence de peine et de l'absence d'inscription au casier judiciaire.
a écrit le 20/12/2016 à 7:52 :
Est ce que tous les coupables de délits financiers vont pouvoir se prévaloir de la jurisprudence Lagarde! De même toute personne condamnée pour infraction routière pourra se prévaloir de : négligence! Et dire que certain média nous ont vendu Lagard comme une des femmes les plus puissantes du monde. Quant au FMI on peut lui reprocher d'être négligent dans ses choix de dirigeant!
Réponse de le 20/12/2016 à 11:18 :
Le FMI vient de renouveler sa confiance à Lagarde. C'est dire le peu de cas qu'il fait du verdict éminemment politicard et à ce titre insignifiant de la CJR. La "justice", en acceptant d'aller sur le terrain de la justice politique, n'en sort pas grandie. Elle aurait dû, en n'engageant pas de procédure contre Lagarde devant la CJR ou en la concluant par un non-lieu ou une relaxe, refuser d'aller sur ce terrain glissant.
a écrit le 20/12/2016 à 3:15 :
A TOTO. Depuis pas mal d'annees la France est en ruines. Ne vous etonnez pas. Et vous n'avez encore rien vu, l'avenir proche va etre palpitant.
a écrit le 19/12/2016 à 23:20 :
Voilà, une fois de plus pour les politiques c'est encore ''une justice a deux vitesse''. Ils sont irresponsables mais pas coupables. Pauvre France, dans quel état ils t'on mise.
a écrit le 19/12/2016 à 22:48 :
C'est cela la justice????
Ca existe encore en Corée du Nord et en Afrique, mais en France.....
a écrit le 19/12/2016 à 22:13 :
Coupable, mais dispensée de peine !!! Quel grand cirque ! A quoi aura donc servi un procès qui ne débouche sur rien ? Paierait-on par hazard des juges à prix d'or pour ne rien juger ? Bon, c'est le contribuable qui paie, donc on se moque une fois de plus de lui :-)
a écrit le 19/12/2016 à 20:38 :
Giov regards
a écrit le 19/12/2016 à 20:37 :
Giov
a écrit le 19/12/2016 à 19:29 :
Les membres de l'esthablissement français savent se protéger. La Révolution française n'a pas tout réglé.
a écrit le 19/12/2016 à 19:25 :
Soit elle est coupable et elle doit alors effectuer sa peine, soit elle n'est pas coupable et elle n'a donc pas de peine à effectuer. C'est la plus mauvaise solution qui a été choisie : elle discrédite d'autant plus les politiciens, la Justice et les Juges que le Parquet avait conclu à la relaxe... Un superbe plantage !
a écrit le 19/12/2016 à 19:23 :
Il manquait un visage féminin à la mafia politique en France ;

En ce jour sans surprise, mme Lagarde Christine ex ministre de Fillonsarkozy incarne à merveille ce visage de la pègre politique en France
Réponse de le 19/12/2016 à 23:24 :
Vous oubliez Dame Lauvergeon, toujours et encore présumée innocente !
Il s'agit de montants encore plus considérables.
a écrit le 19/12/2016 à 18:59 :
"coupable mais pas responsable"
a écrit le 19/12/2016 à 18:43 :
Avec cette absence de peine pour une ministre UMP LR coupable de son plein gré, sauvée par les socialos

en 2017 les Français vont voter tout sauf l'UMP-PS-LR-UDI

Les Français vont nettoyer ce purin politique avec leur bulletin de vote, tout sauf les jumeaux FillonVallsMacron.
Réponse de le 19/12/2016 à 23:22 :
Ça c'est encore a voir!!!
Réponse de le 21/12/2016 à 11:23 :
Les Français ont oublié depuis longtemps les lois d'auto-amnistie des années 80 de nos députés et sénateurs.
a écrit le 19/12/2016 à 18:24 :
"Négligence".....on se moque de qui ? Elle devrait être déclarée comptable de fait et rembourser les montants indûment versés sous ses ordres.....une fois de plus l'oligarchie se protège. Et au FMI fait elle preuve également preuve de négligence....bref....
a écrit le 19/12/2016 à 18:21 :
Christine Lagarde est reconnu coupable et n'a pas de peine. Ce n'est pas rien 400M€ . L'ex ministre Cahusac a pris 3 ans pour 1 M€. Enfin entre coquins parlementaires, on s'arrange bien. Si je vole dans un supermarché parce que j'ai faim, je prends 6 mois avec sursis. Les politiques doivent etre exemplaire disait Hollande; son quinquennat n'aura été qu'illustration de cette génération de politique corrompue. (combien de voyage au Qatar...). Cahusac devait payer car il n'avait plus d'amis dans les politiques. Christine Lagarde a bien fait plus que lui.
Réponse de le 20/12/2016 à 0:57 :
Pour Cahusac il s'agit de SON argent, pour Christine Lagarde c'est celui de l'Etat donc le notre !!!!
Réponse de le 20/12/2016 à 11:34 :
Que voulez-vous reprocher à Lagarde ? D'avoir autorisé une procédure LEGALE même si elle semble inappropriée avec le recul (encore qu'il n'est pas certain que devant la "justice" ordinaire, qui n'en est plus à une contradiction près, Tapie ne finisse pas par obtenir gain de cause, peut être à titre posthume). Votre comparaison avec Cahuzac (ex président de la commission des finances et ministre du budget) est tout simplement scandaleuse. Y a-t-il eu dans le cas de Lagarde le moindre enrichissement frauduleux personnel ?
a écrit le 19/12/2016 à 18:19 :
Messieurs les Juges,

J'ai l'honneur de solliciter de votre haute bienveillance l'obtention d'une dispense de peine suite à mes '' négligences '' dont vous voudrez bien faire payer les conséquences aux contribuables français, soit 6,15 euros per capita (400.000.000 : 65.000.000), ce qui, vous en conviendrez, représente un montant parfaitement ridicule.
S'il advenait que l'un de nos contribuables imagine retirer cette somme de 6,15 euros de sa feuille d'impôt, je suis certaine que vous sauriez mater impitoyablement ce symbole d'insoumission paupérien .
Je vous remercie infiniment de n'avoir point fait mentir notre vieil adage ''ne pas se faire justice soi-même quand vos bons copains vont le faire pour vous'', et vous adresse l'expression de ma plus haute considération.
Signé F.M.I. (financez mon incurie).
a écrit le 19/12/2016 à 18:01 :
Comment... comment peut on considérer qu'une ministre qui fait perdre 400m€ à ce pays ne doit pas être condamner, considérer qu'il y a négligence et ne pas la condamner ? Ce type de Justice est une des raisons pour laquelle les français n'ont plus confiance en leurs "politiques" qui veulent nous représenter, mais ne veulent pas être responsables de leurs erreurs ! C'est quoi le boulot d'un ministre si ce n'est pas de suivre ce type de dossier au quotidien ? On est dans un système où les directeurs de cabinet, les secrétaires généraux et autres directeurs des services gèrent au quotidien les ministères, régions, mairies et autres entités. Mais ils ne sont pas élus que diable ! Que font donc nos ministres, maires et autres élus ? Ils dinent, serrent des mains et pensent à leur prochain poste. Mais nos affaires, ils les laissent à leurs énarques non élus qui leur lèchent les pompes toute la journée !
Réponse de le 19/12/2016 à 19:08 :
Après ça allez expliquer aux Français qu'il faut respecter la loi, payer ses impots, tout déclarer, faire des efforts financiers pour redresser la France....
Réponse de le 19/12/2016 à 19:14 :
On verra avec l'affaire Cahuzac et ses comptes à l'étranger alimentés pendant 20 ans.
Je ne me fais pas d'illusion, il n'ira pas en prison; au pire il aura un bracelet éléctronique pendant peu de temps, puis du controle judiciaire, puis le jeu "NORMAL" des remises de peine.
Réponse de le 19/12/2016 à 19:44 :
ET les casseroles de Ségolène Royale. 800M pour la suppression de l'éco taxe, l'ex Région Poitou Charente en quasi faillite, condamnée aux prud'hommes également par sa bêtise probablement un professeur qui s'est suicidé... Si ça ce n'est pas de la négligence... et pourtant elle est toujours ministre (malgré ses propos complètement idiot à Cuba ...).
a écrit le 19/12/2016 à 17:52 :
Tout le monde se connait , alors !
a écrit le 19/12/2016 à 17:42 :
Lagarde ,la ministre de l'économie de Jean François Fillon,le candidat "neuf" de la droite antisociale
Réponse de le 20/12/2016 à 11:37 :
"Jean" François Fillon ? Kicéçuilà ?
a écrit le 19/12/2016 à 17:41 :
Proces politique qui a manqué sa cible !
Réponse de le 19/12/2016 à 19:05 :
maintenant je sais pour qui je ne voterai plus jamais
a écrit le 19/12/2016 à 17:35 :
Et après on vient te raconter que croire à certains complots c' est signe de paranoïa..
mais bon, les bien pensants sont rarement là 5 ans plus tard quand en catimini la vérité est dévoilé.
a écrit le 19/12/2016 à 17:34 :
Madame Christine Lagarde va peut-être démissionner de son poste de directrice du FMI.
L'alternative serait peut-être un Allemand ou un Néerlandais: ce ne serait pas très bon pour les Grecs et les Français...
Cordialement
a écrit le 19/12/2016 à 17:14 :
Tapie est un gars du peuple qui a fait fortune grâce à Mitterand puis a été spolié par la faillite du CL. Aucun socialiste ne lui pardonnera jamais.Le contribuable est fatigué de payer pour la cette faillite.
Réponse de le 19/12/2016 à 17:27 :
Le Cl a sauvé Tapie. mais Tapie est gourmand...
a écrit le 19/12/2016 à 17:10 :
Deux poids deux mesures !? Réclamer de détournement de fonds public ( fond du probleme ! ) mais Valerie Trierweiler elle est considéré par la justice comme comparable à Michèle Obama ! Pour éviter de la condamner et l auteur du déroulement au profit de V T n est autre qu un certain Francois Hollande !!!😳
Justice à géométrie variable 🙄
a écrit le 19/12/2016 à 17:09 :
vu la composition du cjr on ne pouvait s'attendre qu"a ce type de verdict,du point de vue morale;ne parlon pas d'ethique ,il n y en a pas,c'est ecoeurant et ca donne une image calamiteuse de la justice......a propos d"arbitrage il y aurait peut etre rien eu a arbitrer si on avait laisse le credit lyonnais demander le nantissement et 400 millions d'euros dans le f... oui c'est une negligence le plus drole c'est que tapie a l'epoque pour bien nous montrer ce qu'il en pensait s'est offert l'ancienne maison des schneidre a saint tropez pour 45 millions plus un tres gros bateau....negligence
a écrit le 19/12/2016 à 17:06 :
Quand on pense qu'on a eu une ministre des finances étourdie au point de ne même pas broncher devant un préjudice moral de 45 millions de dernière heure alors que la mort d'un enfant par la faute de l'Etat c'est 30.000 euros !!!! C'est en France et nulle part ailleurs dans le monde même pas possible dans une République bananière ! Sans la moindre vergogne en plus. Pas même inquiétée.
a écrit le 19/12/2016 à 16:49 :
Si 2,5 milliards de francs cela passe comme une lettre à la poste, il doit bien y avoir d'autres malversations.... et après allez faire la morale a des délinquants.!!!!!! Lamentable.
Réponse de le 19/12/2016 à 18:22 :
C'est quoi déjà des francs ? L'arbitrage Tapie c'est un demi-Ecomouv.
a écrit le 19/12/2016 à 16:46 :
On savait la directrice de FMI irresponsable politiquement (car non élue mais cooptée), irresponsable fiscalement (car ne payant pas d'impôts), et maintenant irresponsable pénalement. Bien, de mieux en mieux...
a écrit le 19/12/2016 à 16:44 :
Aux USA, elle aurait pris 253 ans de prison pour cette magouille.
a écrit le 19/12/2016 à 16:40 :
Bravo ! Bravo !
après "responsable mais pas coupable" on a maintenant "jugée coupable de "négligence", mais dispensée de peine".
C'est Super !!!! c'est la magie de noël !!!
un véritable "compte" de fée pour Lagarde
Réponse de le 19/12/2016 à 18:48 :
c'est surtout une nouvelle superbe illustration de la dialectique en vigueur dans la "justice" française. Il fallait évidemment la punir judiciairement d'avoir été l'un des principaux ministres de Sarkozy (comme on l'a tenté pour Woerth et surtout pour Guéant, cible de choix) mais le motif trouvé était tellement ténu et discutable qu'il était impossible d'émettre la moindre condamnation autre que de pure forme. Bref, une belle perte de temps judiciaire qui ne fait qu'ajouter un peu plus de discrédit à la "justice" française, que ce soit (ou non) dans le cadre de la CJR.
a écrit le 19/12/2016 à 16:34 :
La CJR est une cour de copains coquins que pouvions nous attendre de cette cour de marionettes d'élus. En fait les contribuables sont fait mettre de plus de 400 bâtons mais bon l'ex ministre qui n' a jamais brillé dans ses fonctions ministérielles au commerce et à l'économie repart tranquillement d'ailleurs elle en avait rien à faire du verdict puisqu'elle était déjà à NY. Je pense qu'elle connaissait le verdict avant tout le monde chez les copains coquins on est main dans la main. Encore une fois le politique montre son immoralité et son manque de probité.
Réponse de le 19/12/2016 à 17:55 :
Mais elle a donné personne d'après ce que j'ai entendu de l'affaire .
a écrit le 19/12/2016 à 16:29 :
Encore un col blanc / politique désigné coupable, négligence reconnue par la CJR ! Malheureusement, la culpabilité fait l'objet d'un traitement nuancé pour nos responsables politiques (nationaux ou internationaux pour le FMI) puisqu'il ressort de + en + que la culpabilité ne reflète en rien une quelconque responsabilité ! (la cité au dessus des nuages !)
a écrit le 19/12/2016 à 16:01 :
Français francaise voyez
vous realisez un excès de vitesse
et le justice vous puni par deux fois
mais la detourne 400 million d'euro
rien et c'est encore le contribuable qui eponge
il y en a mare
Réponse de le 20/12/2016 à 8:01 :
Avec ça, allez demander une dispense de peine - et/ou de perte de points - au tribunal de police quand vous avez dépassé de 2 Km/heure la limitation minimale de vitesse ( %tage de tolérane pris en considération) ...

Venez voir, écouter comment cela se passe le lundi après-midi à côté de l'école de la majistrature. Vous comprendrez
a écrit le 19/12/2016 à 15:50 :
C'est cool. Coupable mais tranquillement remerciée. Vivement sa prochaine connerie pour voir le jugement laxiste donné.
Réponse de le 19/12/2016 à 17:04 :
La prochaine "négligence" en vue est un peu plus lourde : 2,2 milliards de ristourne accordés précipitamment à la Société générale. Le ministère de Michel Sapin se hâte, très lentement, d'examiner si il y a faute dans l'affaire.
a écrit le 19/12/2016 à 15:49 :
La CJR a été modifiée sous sarkozy qui a su anticiper, bizarrement, dorénavant elle est composée de 12 politiciens et de seulement trois juges professionnels pour statuer, autant dire que si un politicien est sanctionné un jour par cette cour c'est parce qu'il aura massacré des dizaines de gamins dans une école sous les yeux de centaine de témoins, sinon ben...

Démocratie ? Non, oligarchie.
a écrit le 19/12/2016 à 15:46 :
On connait la chanson des politiques depuis Mme Georgina Dufoix : responsable mais pas coupable ; et maintenant coupable et sans peine . Bel exemple donné au peuple français par ses élites .
a écrit le 19/12/2016 à 15:45 :
Responsable mais pas coupable, on connaît la chanson, un grand classique de la défausse républicaine.
a écrit le 19/12/2016 à 15:40 :
La négligence coûte cher aux contribuables... Une négligence de 45 millions d'euros seulement pour le préjudice moral laisse rêveur.... Mme Lagarde avait la négligence facile à cette époque à Bercy....Cherchons un peu s'il y en a pas eu d'autres, distraite comme elle était....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :