Assurance chômage : les Français veulent de nouveaux droits (sondage)

Ouverture des droits en cas de démission mais aussi pour les indépendants, sanction pour les entreprises multipliant les contrats courts, les Français interrogés sont favorables à une redéfinition du système quant à l'assurance chômage.
63% des sondés sont favorables à un renforcement du contrôle des chômeurs.
63% des sondés sont favorables à un renforcement du contrôle des chômeurs. (Crédits : Reuters)

Alors qu'une réforme de l'assurance chômage, promesse de la campagne d'Emmanuel Macron, reste encore indéfinie, les Français semblent enclin au changement.

En effet, selon un sondage Elabe(*) pour Les Echos et l'Institut Montaigne publié jeudi,  l'ouverture de droits pour les indépendants recueille l'assentiment de 87% des personnes interrogées tandis que l'ouverture de droits aux démissionnaires "sous conditions", une possibilité qui existe déjà pour des cas bien précis (suivi de conjoint par exemple), recueille 74% d'avis favorables.

Les interrogés défavorables à la multiplication des CDD

D'autre part, 81% des Français s'estiment également favorables à l'instauration d'un bonus malus pour les entreprises qui ont trop recours aux contrats courts, une autre possibilité envisagée par le gouvernement.

Le renforcement du contrôle de chômeurs -une radiation après le refus de deux offres d'emploi "raisonnables" comme l'avait annoncé le candidat Macron-, recueille 63% d'avis favorables des sondés.

_________

(*) Ce sondage a été réalisé par Internet les 30 et 31 octobre sur un échantillon de 1.155 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

(avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 05/11/2017 à 18:19
Signaler
La première chose que vous répond la gentille conseillère dès votre première demande : "ce n'est pas un droit" et d'ajouter: "vous pouvez faire un recours hiérarchique auprès de ma direction". Le seul droit qui est à votre disposition aujourd'hu...

à écrit le 04/11/2017 à 14:14
Signaler
C'est surtout plus d'emploi que les français veulent. Pour cela il faudrait embauché les moins de 25 ans et surtout les plus de 50. Comme disent les humoristes s'il y avait plus de travail il y aurait moins de chômeur. Le problème de droits serait ...

à écrit le 04/11/2017 à 12:36
Signaler
Hypocrisies Jusqu'à la diffusion de l'émission de Cash Investigation sur les conditions de travail dans les centres d'appels et dans les centres logistiques, le "service" public de l'emploi nie ostensiblement la réalité: "y'en a qui sont très heur...

à écrit le 03/11/2017 à 14:25
Signaler
Il semble logique qu'il y ait enfin une assurance chômage pour tous. Indépendants, employés, agriculteurs, précaires, entrepreneurs, démissionnaires et fonctionnaires. Par contre, plutôt que d'instaurer un couperet menaçant il vaudrait mieux procé...

le 03/11/2017 à 17:18
Signaler
Ce n'est bien sur pas un différentiel de 150 jours, mais de 150 heures ! entre public et privé. Un mois de travail.

le 04/11/2017 à 16:47
Signaler
venez voir les formations proposées aux chomeurs: Programmation Neuro Linguistique, EFT et autres pata-sciences. Bienvenue dans le monde merveilleux de la dépense !

à écrit le 03/11/2017 à 12:58
Signaler
Cela ressemble quand même beaucoup à la Flexibilité. Mais, ou est placée la Sécurité ? Nous aurais -t-on menti avec la FlexiSécurité ?

le 03/11/2017 à 15:36
Signaler
la sécurité, c'est le volet à venir sur la formation, normalement. A voir comment ça va être géré.... Le diable est parfois caché dans les détails. Formation par rapport à des besoins, pas dans le vide.

à écrit le 03/11/2017 à 12:14
Signaler
le Gouvernement va-t-il compenser les 13 milliards des cotisations salariées dans le budget 2018 de l'UNEDIC ? qui veut répondre ?

à écrit le 03/11/2017 à 10:33
Signaler
le systeme francais etant aussi souple que la benie et biennommee stasi, ceux qui vont payer la flexibilite vont effectivement payer pour tt le monde........j'attend avec impatience de voir les aneries qui vont sortir du debat, vu qu'on sait deja ce...

à écrit le 03/11/2017 à 9:40
Signaler
"une radiation après le refus de deux offres d'emploi "raisonnables" " Oui sauf que pour les sondés raisonnable cela veut dire en rapport avec ses diplômes et son expérience, pour les néolibéraux cela veut dire un travail qui ne vous tue pas tout...

le 03/11/2017 à 11:19
Signaler
les politiques n'ont plus le sens du devoir ni celui d'être au service des français. ils sont au service de ceux qui ont les moyens de les corrompre. peu importe l'écologie, la morale ou tout autre "religion" . rien ne permet aux français d'espérer q...

le 03/11/2017 à 13:47
Signaler
"que peut le peuple français face aux dictateurs comme macaron ? " Je suis bien d'accord avec votre pessimisme étant donné que les français sont totalement anesthésiés par les médias on ne les voit pas se révolter tout de suite alors qu'ils sont ...

le 03/11/2017 à 14:51
Signaler
Tiens je vous ai répondu mais il semblerait que ma réponse n'aie pas été validée, il est vrai que les commentaires de padetrik sont tellement passionnantes, elles ont la primeur c'est bien normal... Macron n'est pas un dictateur puisque sa condui...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.