Aux jeunes, Emmanuel Macron demande de « tenir » encore « 4 à 6 semaines »

 |  | 351 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : POOL)
Alors que des reconfinements partiels dans les départements les plus touchés par l'accélération des variants se dessine, le chef de l'État évoqué de possibles assouplissements des restrictions pour le début ou la mi-avril.

Emmanuel Macron a appelé lundi à "tenir" encore "4 à 6 semaines" avant de pouvoir desserrer certaines contraintes face à l'épidémie de coronavirus, lors d'un échange avec des jeunes dans un centre de formation aux métiers industriels à Stains (Seine-Saint-Denis).

Interpellé par un jeune homme qui lui demandait de "prolonger jusqu'à 19H00 le couvre-feu, parce que c'est dur", le chef de l'Etat l'a exhorté en souriant à "tenir encore quelques semaines". "Quatre à six semaines", a-t-il ajouté, au cours d'une visite sur le site de L'Industreet.

Alors que les indicateurs de l'épidémie sont repartis à la hausse, de nouvelles mesures de restriction pourraient être prochainement édictées dans une vingtaine de départements placés sous "vigilance renforcée".

Lire aussi : Confinement saison 3 à Nice et Dunkerque, épisodes à suivre ?

Anne Hidalgo doit faire une déclaration ce lundi

Des concertations sont actuellement en cours entre préfets et élus locaux de ces départements, situés notamment en Ile-de-France et autour des grandes métropoles (Lyon, Marseille, Lille). Des confinements locaux le week-end, comme ceux prévalant à Nice et Dunkerque, pourraient être ordonnés à l'issue de ces consultations.

La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé une allocution ce lundi 1er mars à 16h30, à l'issue de la réunion de concertation avec le Préfet de police et le directeur de l'Agence Régionale de Santé d'Île-de-France, indique un communiqué.

Sur la vaccination, jean Castex a annoncé jeudi qu'à la mi-mai, "la totalité des personnes de plus de 50 ans se seront vu proposer une première injection" contre le Covid-19.

> Dossier : la course aux vaccins

Et d'ici fin mars, "les deux tiers des personnes de plus de 75 ans seront vaccinées", a encore indiqué le Premier ministre.

Le chef de l'Etat doit aussi tenir cette semaine une réunion avec des membres du gouvernement préparer la mise en place d'un "pass sanitaire", qui ne sera pas un "passeport vaccinal", en vue de la réouverture des lieux culturels et des restaurants fermés par la pandémie.

Lire aussi : Vaccination : l'UE se trouve au niveau atteint par le Royaume-Uni il y a un mois

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/03/2021 à 7:51 :
l'illusioniste a encore sortie sa petite phrase du en meme temps
que plus personne ne croit
ce qu'il faut c'est le retour imediat de vie parlementaire
et de nouveau ministre
car depuis un an c'est la cata sur tout les sujets
sauf l'autosatisfaction de messieurs castex et veran
a écrit le 02/03/2021 à 4:18 :
Et dire que l'acceptation va etre acquise. Apres cela un confinement jusqu'a la fin du printemps, et avec un peu de chance un enieme seconde vague.
micron se fout de vous.
a écrit le 01/03/2021 à 19:09 :
Les offres de stages seront pléthoriques?

les patrons feront des ponts d'or aux étudiant qui doivent gagner leur vie tout en étudiant?

Les loyers seront divisés par deux?

Les allocations du Crous seront doublées, les étudiants auront un revenu minimal garanti?

Les resto du coeur seront vides?

.... Nan !, pour Macron la grande nouvelle, et son projet politique, c'est que les étudiants pourront sortir le soir !!!
a écrit le 01/03/2021 à 18:29 :
4 ou 6 semaines, c'est pas la même chose ! Et peut être 8 ou 10.
Mensonges, mensonges.
La pression monte et comme il semble qu'il n'y ait pas de soupape de sécurité, l'histoire du Covid ça devrait mal se terminer.
Réponse de le 02/03/2021 à 15:27 :
Mais non c'est juste des paroles. Après un confinement localisé dans tout les départements on passera à un couvre feu de 0h00 à 23h59 ;)
a écrit le 01/03/2021 à 18:09 :
Macron a du consulter mme soleil pour etre aussi sur de lui!! mefiez vous il n'"est pas a une bourde pres en tout cas on attend toujours un rv pour se faire vacciner ( les plus de 75 ans ) soit disant que fin mars un gros paquet serait vacciner encore un couac mais il jout peut rtre la montre plus de deces moins de retraite a payer une economie comme une autre attend petit gars on va te donner de l'elan l'an prochain!!!!
a écrit le 01/03/2021 à 16:41 :
Donc pour avoir une heure de plus de liberté, encore 4 à 6 semaines (après 4 mois que quasi confinement).
Donc, combien de semaines, pour vivre à peu près normalement ?
Le gouvernement attend l'été (comme l'année dernière donc).
On a bien progressé et bien appris en 1 an de contraintes. Bravo.
a écrit le 01/03/2021 à 15:43 :
Avec monsieur Macron, il faut simplement faire le trie dans le flot de parole qu'il nous adresse, car il y a peut être quelque mots qui peuvent nous concerner! Chacun trouvera son bonheur que cela soit des promesses ou pas!
a écrit le 01/03/2021 à 15:18 :
"Et d'ici fin mars, "les deux tiers des personnes de plus de 75 ans seront vaccinées"


Sûrement un oubli :

Et d'ici fin mars, "les deux tiers des personnes volontaires de plus de 75 ans seront vaccinées"
a écrit le 01/03/2021 à 14:00 :
Et la vaccination? A ce rythme on y sera encore en 2025
Réponse de le 02/03/2021 à 15:31 :
Ben pire encore en septembre les vaccinés auront besoin d'un nouveau donc ils revaccineront les EHPAD et les plus de 40 ans seront toujours pas convier... A ce demander si ils veulent une France qui travail ou malade...
a écrit le 01/03/2021 à 13:35 :
Non à un seul jeune seulement, soyez plus rigoureux, plus précis, merci.

Vu les méthodes agroindustrielles particulièrement efficaces en terme d'injections de produits en tout genre, on pourrait donner rendez-vous aux gens dans les abattoirs pour le faire non ? Cela irait bien plus vite en deux semaines toute la population à risque serait vaccinnée ! Bon faudrait pas qu'ils se trompent de seringues par contre hein, faudra bien leur séparer... ^^

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :