Bars, restaurants, salles de sport : le gouvernement impose un QR code à scanner

A compter du 9 juin, les professionnels de la restauration et les salles de sport devront afficher à leur entrée un QR code. Leur rôle sera de veiller à ce que leurs clients "flashent" l'image avec leur téléphone. Un cahier papier devra être proposé en complément pour ceux qui n'auraient pas de smartphones.

3 mn

(Crédits : Reuters)

Scanner un QR Code avec son téléphone, via l'application TousAntiCovid, en entrant dans un bar, un restaurant ou une salle de sport permettra, à compter du 9 juin, d'être informé d'un risque de contamination au Covid-19 si une personne contagieuse était dans l'établissement, annonce le gouvernement mardi.

Cette nouvelle fonctionnalité, TousAntiCovid Signal, est un "cahier de rappel" numérique que les professionnels devront obligatoirement mettre en oeuvre selon le nouveau protocole sanitaire pour la réouverture de leurs établissements, a rappelé le ministère de l'Economie lors d'une conférence de presse téléphonique.

Un cahier papier devra toutefois être proposé en complément aux clients qui n'auraient pas de téléphone sur eux, afin qu'ils y laissent leurs coordonnées - ce qui était le cas à l'été 2020 - a-t-on indiqué.

Le traçage des cas positifs

Fourni aux professionnels sur le site https://qrcode.tousanticovid.gouv.fr, le QR code devra être affiché à l'entrée du bar, du restaurant ou de la salle de sport, afin de pouvoir être scanné par les clients eux-mêmes de manière anonyme.

Ces derniers recevront une "alerte orange" si un visiteur présent dans la même tranche horaire de deux heures s'est par la suite déclaré positif au Covid-19 dans l'application. Les consignes sont alors d'"aller se faire tester immédiatement, de limiter ses contacts et de surveiller ses symptômes".

Si trois personnes devenues positives ont fréquenté le lieu, une "alerte rouge" préconise de "s'isoler et se faire tester immédiatement".

"Aucune donnée nominative n'est collectée: le QR code correspond à un identifiant crypté, il ne contient aucune information sur le nom ou l'adresse du lieu" et les enregistrements de données sont "automatiquement effacés au bout de 14 jours".

"Vous ne serez ni 'tracé', ni identifié, mais seulement informé", a précisé le ministère.

Ce dispositif est une "mesure barrière supplémentaire à l'ensemble des mesures préconisées par le gouvernement" et vient compléter la détection des cas-contacts via l'antenne Bluetooth des téléphones, l'une des fonctions de TousAntiCovid, dit-il.

Les systèmes de traçage sont accusés par certains défenseurs de la vie privée d'avoir une efficacité limitée contre l'épidémie, au prix d'un pas supplémentaire vers une société de surveillance.

Dans un avis du 17 décembre 2020, la Cnil a jugé "suffisamment démontrée l'utilité, au stade actuel de la lutte contre l'épidémie", de ce dispositif mais a recommandé, pour "minimiser l'atteinte portée au droit à la protection des données à caractère personnel", que son caractère obligatoire "soit limité aux seuls établissements recevant du public (ERP) présentant un risque élevé" de contamination.

Lire aussi 2 mnStopCovid : le PNF a ouvert en septembre une enquête sur des soupçons de "favoritisme"

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 27/05/2021 à 13:05
Signaler
Je vis comme j'ai envie et arrêté de me casser les c... Avec toutes vos restrictions. Bonne journée.

à écrit le 27/05/2021 à 6:06
Signaler
La micronnie est en train de reussir son challenge. Reduire les gaulois coute que coute, pas de reaction de ces derniers ou tres peu.

à écrit le 26/05/2021 à 18:49
Signaler
Bon maintenant entre ce que disent les parisiens et la réalité ! La réalité c'est maintenant d'avoir une réduction si on paye en "liquide" au restaurant.

le 26/05/2021 à 19:37
Signaler
Tout payer en cash remise 7 %.

à écrit le 26/05/2021 à 18:07
Signaler
Nouveaux vents contraires pour Johnson & Johnson (Janssen). Dans l'attente des résultats d'une enquête du régulateur européen EMA sur le décès en Belgique d'une patiente jeune vaccinée contre le Covid-19 pouvant avoir développé des effets secondaires...

à écrit le 26/05/2021 à 15:35
Signaler
Après avoir mis des tranches d'âges ,le gouvernement cloisonne maintenant progressivement toute possibilité d'y échapper à ce vaccin en mettant en place une liste de métiers concernés .Il y a de forte chance pour que l'on assiste bientôt à des licenc...

à écrit le 26/05/2021 à 13:12
Signaler
La boîte de Pandore est ouverte, le flicage devient la norme. Le biocontrole c'est la mort de toutes les libertés. Prochaine étape, la reconnaissance faciale. La boucle sera bouclée pour un contrôle intégral des faits et gestes des populations. L'apa...

le 26/05/2021 à 19:03
Signaler
C'est déjà le cas .Nice: 1 caméra pour 127 habitants. C'est un laboratoire de surveillance a taille réelle. Une start-up y développe un logiciel pour détecter si un individu mijote un sale coup à partir d'un froncement de sourcil, d'un battement de ...

à écrit le 26/05/2021 à 12:33
Signaler
Quel intérêt de mettre en place ce dispositif contraignant, alors que l'épidémie de COVID-19 est en train de s'éteindre rapidement ? Personnellement, je ne compte pas me plier à ces mesures, j'ose espérer qu'on trouvera des restaurateurs compréhensif...

à écrit le 26/05/2021 à 12:09
Signaler
Avec la vaccination nous sommes tous positifs.

à écrit le 26/05/2021 à 11:08
Signaler
Le ministère de l’Économie assurait que « le taux d’équipement en smartphone a, par ailleurs, beaucoup progressé en France ces dernières années : il était de 95 % en 2019 », ce qui est faux. Comme on peut le lire dans le Baromètre du numérique de 20...

le 26/05/2021 à 12:35
Signaler
Plus de 70 ans, je n'ai effectivement pas de smartphone, n'en ayant pas l'utilité. On veut absolument nous gaver de gadgets électroniques asiatiques, très vite obsolètes, qui sont importés alors que notre commerce extérieur est déficitaire

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.