StopCovid devient Tous Anti-Covid : nouveau look pour une nouvelle vie ?

 |  | 1062 mots
Lecture 6 min.
Le gouvernement espère que la deuxième vague du Covid-19 va changer la perception de l'utilité de l'application StopCovid, devenue Tous Anti-Covid, et faire oublier ses fiascos.
Le gouvernement espère que la deuxième vague du Covid-19 va changer la perception de l'utilité de l'application StopCovid, devenue Tous Anti-Covid, et faire oublier ses fiascos. (Crédits : Reuters)
Face au constat d'échec de l'application StopCovid, trop peu téléchargée pour être efficace et critiquée pour ses choix technologiques, le gouvernement tente le "tabula rasa". Au programme : un nouveau nom, Tous Anti-Covid, un nouveau design plus interactif et de nouvelles fonctionnalités d'informations sur l'épidémie. Suffisant pour déclencher enfin l'adhésion du grand public ?

Enterrée par le Premier ministre Jean Castex qui avouait ne pas l'avoir téléchargée, ressuscitée par le président. L'application de traçage numérique des contacts StopCovid, globalement considérée comme un échec cuisant, fera peau neuve dès le 22 octobre pour espérer séduire enfin le public. Lors de son allocution télévisée mercredi soir, au cours de laquelle il a annoncé un couvre-feu, Emmanuel Macron a révélé que le lifting de StopCovid va même s'étendre à son nom, puisque l'application est rebaptisée Tous Anti-Covid.

"L'application n'a pas marché. On n'a pas réussi à en faire un outil pour les gens", a regretté le chef de l'Etat lors de son interview télévisée sur TF1 et France 2. "Donc depuis plusieurs semaines, j'ai demandé aux équipes de complètement reconfigurer les choses".

Lire aussi : L'application StopCovid, un ratage spectaculaire

Effectivement, StopCovid, sous sa forme actuelle, a été installée plus de 2,6 millions de fois depuis début juin, mais un million de personnes l'ont désinstallée. L'application compte donc seulement 1,6 million d'utilisateurs actifs, soit bien moins que les applications britanniques et allemandes, téléchargées respectivement 16 et 18 millions de fois. Or, si la plupart des personnes que l'on croise n'ont pas téléchargé...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/10/2020 à 10:20 :
Faites soigner votre hystérie au lieu d'en faire assumer le poids par les autres...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :