Bruxelles et Paris s'entendent sur les prévisions de déficit français pour 2015

 |   |  175  mots
Les dernières mesures du programme de stabilité annoncées par Michel Sapin et un déficit 2014 ramené à 4% semblent avoir poussé la Commission européenne à revoir ses estimations.
Les dernières mesures du programme de stabilité annoncées par Michel Sapin et un déficit 2014 ramené à 4% semblent avoir poussé la Commission européenne à revoir ses estimations. (Crédits : Reuters)
Bruxelles prévoit un déficit de 3,8% pour la France en 2015. Toutefois, la Commission reste en désaccord avec le gouvernement sur le déficit attendu en 2016.

Une fois n'est pas coutume, la France et la Commission européenne s'entendent sur une estimation. Ainsi, la Commission européenne - qui a présenté de nouvelles prévisions économiques mardi 5 mai - prévoit un déficit de 3,8% pour la France en 2015,, contre une estimation à 4% l'hiver dernier. Au début du mois d'avril, Michel Sapin avait annoncé de nouveaux objectifs de déficits "nominaux" pour 2015, et tablait également sur 3,8% du PIB pour 2015.

Les dernières mesures du programme de stabilité annoncées par Michel Sapin et un déficit 2014 ramené à 4% semblent avoir poussé la Commission européenne à revoir ses estimations. Pour rappel, le Ministre des Finances avait notamment annoncé 4 milliards d'euros d'économies supplémentaires en 2015.

Pas d'accord sur le déficit en 2016

Toutefois pour 2016, Bruxelles n'est pas en adéquation avec les estimations de la France, malgré les 14,5 milliards d'euros d'économies annoncées pour cette année-là.

Si, le gouvernement voit le déficit baisser à 3,3 % l'année prochaine, la Commission européenne est un peu moins optimiste. Elle l'attend à 3,5% du PIB.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/05/2015 à 10:20 :
je me marre les taux d'emprunte augment 5 fois pour l'Allemagne qui passe de 0,1 à 0,5%. Et bientot pour la France! Je me marre mais marre cà sent le sapin pour Moa je ....
a écrit le 06/05/2015 à 7:42 :
Il a vraiment une bonne tête de vainqueur notre Sapin. Mais pour les vraies réformes je crois que la "petite commission" peut attendre, de même que l'inversion de la courbe du chômage.
a écrit le 05/05/2015 à 22:41 :
certes un chiffre meilleur que prévu mais je me méfie des annonces vue celles passées
et puis nous sommes toujours en déficit, 70 milliard d'euros de tut de même donc pas lieu de crier victoire
a écrit le 05/05/2015 à 13:08 :
2016 sera l'année des cadeaux avant la présidentielle
a écrit le 05/05/2015 à 11:50 :
tant qu'ils ne feront aucune reforme structurelle ( et la on sait ou il faut regarder!!!) l'investissement ne repartira pas
et le reste, c'est du flan
a écrit le 05/05/2015 à 11:26 :
La Commission n'a plus rien à dire, si elle proteste notre gouvernement n'a qu'a leur répondre "Front national et sortie de l'Euro", cela va tout de suite calmer leurs ardeurs !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :