Comment Bercy compte ramener le déficit sous les 3% en 2017

Michel Sapin a dévoilé le programme de stabilité qui va être envoyé à la Commission européenne. Bercy compte économiser 4 milliards d'euros supplémentaires en 2015 mais refuse de baisser le déficit structurel à la hauteur de ce que demande la Commission "pour ne pas casser la croissance".

3 mn

La France sera au rendez-vous de moins de 3 % de déficit en 2017, assure Michel Sapin.
"La France sera au rendez-vous de moins de 3 % de déficit en 2017", assure Michel Sapin. (Crédits : Reuters)

"La France sera au rendez-vous de moins de 3 %  de déficit en 2017."

Le Ministre des Finances, Michel Sapin, s'est montré sûr de son fait ce mercredi 15 avril en présentant le programme de stabilité 2015-2018 de la France, avant son examen en Conseil des ministres ce même jour et avant son envoi fin avril à la Commission européenne. Mais pour tenir son engagement de réduction des dépenses de 21 milliards d'euros en 2015, le ministre a annoncé un train d'économies de 4 milliards supplémentaires pour cette année. En effet, en raison d'une "inflation zéro", le rendement des mesures précédentes sera nul. Il en va ainsi du gel de certaines prestations sociales ou du point d'indice qui détermine l'augmentation de la rémunération des fonctionnaires.

4 milliards d'économies supplémentaires en 2015

  • Ces économies seront issues de l'État:  Dans le détail, il y aura 1,2 milliard d'euros d'annulation de crédits de paiement et d'économies dans les ministères et les opérateurs de l'Etat seront également mis à contribution. L'État va aussi bénéficier de la baisse des taux d'intérêt qui va lui permettre d'alléger de 1,2 milliard d'euros la charge de la dette.
  • La Sécurité sociale contribuera à hauteur de 1 milliard d'euros, en 2015, avec notamment 400 millions de diminution de l'objectif national des dépenses d'assurance maladie (Ondam). 300 millions d'économies sont déjà actées, il s'agira donc de trouver 100 millions d'euros supplémentaires pour limiter la progression de l'Ondam à 2,05% par rapport à 2014..
  • Bercy compte également récupérer 0,4 milliard d'euros supplémentaires de la lutte contre la fraude fiscale (notamment chez les Français ayant des avoirs à l'étranger), et 0,2 milliard de dividendes supplémentaires en 2015.

En 2016, ce sont 14,5 milliards d'euros d'économies qui seront réalisées. Pour atteindre ce niveau, il reste encore près de cinq milliards d'euros à trouver. Selon Bercy, les économies seront réparties proportionnellement entre les trois grands secteurs (1,6 milliard d'effort pour l'Etat, 2,2 milliards pour la protection sociale et 1,2 milliard dans les dépenses de fonctionnement des collectivités locales), a expliqué Bercy sans s'avancer davantage. Le ministère a seulement néanmoins déjà prévu que l'Ondam  n'augmentera en 2016 que de 1,75% au lieu de 2% prévus auparavant.

Parallèlement, le gouvernement s'est engagé à réduire régulièrement le déficit public d'ici à 2017. Finalement, celui-ci a été limité à 4% en 2014. Il atteindrait 3,8% cette année, puis  3,3% en 2016 et enfin 2,7% en 2017. Michel Sapin a certifié que cette trajectoire serait tenue. Assurant aussi que les "hausses d'impôts, c'est fini".

Paris ne suivra pas la recommandation européenne sur la baisse du déficit structurel

En revanche, Michel Sapin refuse de suivre la recommandation de la Commission européenne du 10 mars demandant à la France de réduire son déficit structurel de 0,5 point de PIB en 2015, puis de 0,8 point en 2016 et de 0,9 point en 2017. Pour le ministre des Finances, la France se contentera d'une réduction de 0,5 point chaque année, soit 10 milliards d'euros annuels jusqu'en 2017. Pour justifier cette position il a estimé que

"la reprise est bien en cours. Et il faut conforter cette croissance. En agissant sur le structurel nous pourrions casser la croissance, nous avons donc choisi une autre voie. Nous porterons le débat avec les commissaires européens".

A cet égard, le ministre s'est dit persuadé que les commissaires européens entendraient les arguments français"car la France représente tout de même 20% du PIB de la zone euro. Aussi, quand il y a de la croissance en France, ce sont nos partenaires européens, et au premier titre l'Allemagne, qui en profitent".

Enfin, pour rassurer les organisations patronales, le ministre de Finances a assuré que "les grandes masses financières en jeu du pacte de responsabilité seront respectées". Ce pacte prévoit  une baisse des cotisations sociales patronales et de l'impôt sur les sociétés. Il s'est dit certain que l'investissement des entreprises allait repartir. D'ailleurs, constatant que les entreprises sont en passe de singulièrement améliorer leur taux de marge, Bercy table sur une croissance de 4,6% des investissements en 2016 après une progression de 1,2% en 2015.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 38
à écrit le 17/04/2015 à 15:51
Signaler
bercy chasse les souris, mais ne voit pas l’éléphant des gaspillages publics par dizaines de milliards, rien que les régimes spéciaux : 22 milliards de gains, mille feuille 30 milliards, financement des syndicats 4,4 milliards etc etc.. l'état préfè...

à écrit le 16/04/2015 à 18:25
Signaler
Il faut 4 ans aux socialistes pour s'apercevoir que pour réduire un déficit il faut contrôler les dépenses, mais qu'est-ce qu'on leur apprend à l'ENA.: craindre les syndicats, d'où les subventions; craindre les extrêmes, on ne peut qu'approuver, crai...

à écrit le 16/04/2015 à 12:52
Signaler
Imaginons que par miracle ils parviennent à maintenir le déficit à 3% par an. Combien de temps un Etat peut-il tenir avec 3% de déficit par an lorsqu'il est déjà endetté à plus de 100% de son PIB ? La faillite est devenue inéluctable.

le 16/04/2015 à 17:46
Signaler
Mais non, super Sarko va être élue en 2017, et lui il sait comment faire des miracles... Euh, en théorie, car en pratique, on lui doit le trou à 3.3 % de déficit en 2008, alors que l'Allemagne était à 0.1 %, et la sous-compétitivité de la France.

le 16/04/2015 à 18:22
Signaler
d'abord le déficit de 3 % est basé sur le pib en fait le déficit annuel du budget de la France est de l'ordre de 25 % Prenons un exemple simple supposons que vous avez un déficit budgetaire de 20 % C'est comme si vous aviez un patrimoine de 2 000...

le 17/04/2015 à 17:16
Signaler
à rené monti python : aucun rapport entre vos chiffres. la dette est ce qu'elle est, par contre les comptes annules peuvent être rendus positifs de façon durable. Car il n'y a aucune reprise possible temps qu'on a les impôts et charges record d'euro...

à écrit le 16/04/2015 à 11:26
Signaler
c'est la première fois dans l'histoire de la république qu'un gouvernement ose baisser les charges sociales et rembourse la dette.l'histoire avec un grand H retiendra SAPIN comme l'un des plus grands économistes de ce siècle

le 16/04/2015 à 11:50
Signaler
bien au contraire SAPIN est très loin d'être un grand économiste, au mieux un énarque qui s'écoute parler. Depuis maintenant 3 ans que le PS est au pouvoir le déficit annuel tourne toujours autours de 72 milliards d'euros et la dette continue d'augm...

à écrit le 16/04/2015 à 10:24
Signaler
notre économie est à l'agonie faute de suppression des niches fiscales (toujours plus 400 niches représentant 75 milliards d'euros de recettes supprimer de quoi rééquilibrer budget) et d'une réelle réforme fiscale (suppression des taxes parafiscales...

à écrit le 16/04/2015 à 8:01
Signaler
On a la chance inespérée d'un retour à la croissance qui provient de éléments extérieurs et au lieu d'en profiter pour s'attaquer aux dépenses publiques de fonctionnement pour reduire le déficit structurel avant 2017 on préfère tenter de sauver la ré...

à écrit le 15/04/2015 à 22:20
Signaler
Bah moi je sais : J'ai reçu ma déclaration d'impôt! Je gagne moins et paye plus d'ir! C'est pas beau ça? Ce sont vraiment des voleurs les politiciens!

le 16/04/2015 à 9:26
Signaler
Ne pas confondre la déclaration d'impots avec l'avis d'imposition. La déclaration permet d'indiquer ou plutot de confirmer au fisc le montant des revenus. Cela lui servira à calculer votre impot qui vous sera notifié en Septembre par l'avis d'imposit...

à écrit le 15/04/2015 à 21:02
Signaler
Que du vent pour les gogos. La France est improductive et devient économiquement arriérée. Les artifices fiscaux et comptables trompent le populo et si le système tient encore, c'est grâce aux largesses malsaines de la BCE. Sans la planche à billets ...

à écrit le 15/04/2015 à 20:38
Signaler
"Bercy compte également récupérer 0,4 milliard d'euros supplémentaires de la lutte contre la fraude fiscale notamment chez les Français ayant des avoirs à l'étranger" Diantre!! avoir des avoirs à l'étranger c'est frauder le fisc. Je savais que c'éta...

à écrit le 15/04/2015 à 19:15
Signaler
Sapin va y arriver à ramener le déficit à 3 % en 2017. Hollande va s'occuper du chômage et Sapin de l'économie - Peugeot, Club Med, Lafarge, Alstom, Alcatel, voilà les succès sont là. On va y arriver. Et le premier excédent du budget sera pour quand?...

à écrit le 15/04/2015 à 18:41
Signaler
je pense que si les politiques prennaient le temps d'expliquer chacun des déficits de structuraux qui existent ce serait plus simple a faire passer. Ex: AME, nous n'avons plus les moyens de ce projet soit >600M d'economie. Ex: la subvention de la ...

le 16/04/2015 à 6:28
Signaler
Déjà en divisant par 10 le nombre d'élus..... 610 000 a ce jour

le 16/04/2015 à 16:05
Signaler
oh que Oui! 100%

à écrit le 15/04/2015 à 18:20
Signaler
leur recette c'est plutot d'invoquer les astres et les esprits en brulant de l'encens et en priant pour le retour de la croissance a 10% si ca marche pas, ca sera la faute a sarkozy, a merkel, et a la bce

à écrit le 15/04/2015 à 18:02
Signaler
C est ça et le chômage a baisser C est ça et les impôts n augmenteront pas C est ça on devait avoir 3.6. On eu 4 Hollande démission

à écrit le 15/04/2015 à 17:27
Signaler
j’aurais aimé savoir comment vous faites pour m’adresser des mails me signalant que j’ai moi-même répondu à mes propres messages qui ne sont pas publiés puisque non vérifiés.Je ne peux que m’écrire à moi même . Je n’en vois pas l’intérêt donc je vous...

à écrit le 15/04/2015 à 17:22
Signaler
De 5 ans de Hollande il restera Un bon matraquage fiscale des complications administrative et le mariage gay Dépriment !

à écrit le 15/04/2015 à 15:40
Signaler
Paris a bien raison de ne plus suivre les injonctions européennes sur le déficit structurel.De toute façon nous savons maintenant que les injonctions ne sont qu'une réaction de façade pour calmer les peuples. Aucune sanction ne sera jamais prononcée ...

à écrit le 15/04/2015 à 15:35
Signaler
7,7% de déficit en 2010 3% de déficit en 2017 Que le FNUMP donne des leçons d’économie pourrait faire sourire si la droite n'avait pas laissé la France dans un état déplorable en 2012.

le 15/04/2015 à 16:10
Signaler
Encore un qui a oublié la crise économique mondiale de 2008...

le 15/04/2015 à 16:15
Signaler
dites en 2017 vous et sapin êtes des femmes voyantes, TOUT ce qu'à jamais prévu sapin n'a JAMAIS été tenu, chômage, dette, déficit. Il est totalement nul et seuls qq "...." comme vous pouvez y croire, donc votre PSFN vous ment et le gogo y croit, je ...

le 15/04/2015 à 16:25
Signaler
Je suis on ne peut plus d'accord avec vous mais je crains qu'à droite on nous serine encore longtemps le coup de la crise (alors qu'elle a été au pouvoir de 1995 à 2012 tout de même) et du capitaine faisant face à la tempête... Tu parles d'un capitai...

le 15/04/2015 à 16:35
Signaler
On doit reconnaître à ce quinquennat le ralentissement de la hausse de la dépense publique, ça n'avait jamais été fait depuis longtemps, et aussi lui reconnaître qu'il partage la responsabilité de notre situation avec ces prédécesseurs de droite comm...

le 15/04/2015 à 16:41
Signaler
@Yves - Sarkozy a acheté de la croissance en laissant filer le déficit... Quoi qu'on en dise, le PS a fait le sale boulot de réduction de la dette et a donc été bridé en termes de marge de manœuvre.

le 15/04/2015 à 18:16
Signaler
Je ne sais pas si la gauche a réduit le déficit. A son arrivée 4,1% de déficit, 2 ans après + 90 milliards € de prélèvement supplémentaire net , déficits de 4,1 % de déficit. Je ne sais pas compter, mais cela ressemble à de l'enfumage!!!!

à écrit le 15/04/2015 à 14:59
Signaler
Le Pacte de stabilité et sa composante de déficit structurel a été à l'origine une demande de la France, c'est pathétique de voir que le même pays soit maintenant victime de ce qu'il a lui même imposé à la zone euro. Inutile de savoir si cette "disc...

le 15/04/2015 à 15:42
Signaler
Affligeant de langue de bois néolibérale. Un tel niveau de bêtise idéologique n'a été atteint que deux fois dans l'histoire. Sous Hitler et sous Staline. Le troisième totalitarisme génère les mêmes imbéciles criminels que les deux premiers.

le 15/04/2015 à 16:05
Signaler
0.3 % de croissance en Allemagne en 2013 ! quelle performance ! 2 % en 2015, presque tous les pays hors euro font mieux !

le 15/04/2015 à 17:57
Signaler
Mes comparaisons sont faites à l'intérieur de la zone euro, en 2013 la ZE fait -0,4%. Pour 2015, les dernières prévisions FMI donnent 1,5% pour la ZE. Dans les 2 cas, l'Allemagne fait mieux.

le 15/04/2015 à 18:03
Signaler
La réalité n'est ni de droite, ni de gauche ni libérale. Je revendique le qualificatif de libéral dans son sens philosophique, celui qui laisse aux individus la liberté de faire de penser. La comparaison avec les 2 plus grands dictateurs du XX° siècl...

à écrit le 15/04/2015 à 14:37
Signaler
Déplacer les taxations vers les collectivités, réduire la redistribution et profiter du taux faible de la BCE. Ceci permet de ne pas réformer l'état et de continuer d'étrangler le peuple tout en préservant les avantages des fonctionnaires. C'est le m...

le 16/04/2015 à 11:13
Signaler
EXAT???

le 16/04/2015 à 16:14
Signaler
wao , ca sent la monarchie des heures les plus sombres.....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.