Castex dégaine une "indemnité inflation" de 100 euros pour 38 millions de Français

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce jeudi qu'une "indemnité inflation" exceptionnelle de 100 euros serait versée aux Français gagnant moins de 2.000 euros net par mois afin de les aider à faire face à la hausse des prix, de l'essence notamment. Cette indemnité concernera 38 millions de bénéficiaires. Jean Castex a par ailleurs annoncé le blocage du prix du gaz, non pas jusqu'en avril 2022 comme il l'avait annoncé il y a trois semaines, mais tout au long de l'année 2022. Il a par ailleurs confirmé les prévisions de hausse du pouvoir d'achat en 2021.

5 mn

Le Premier ministre a dévoilé la mise en place d'une indemnité inflation de 100 euros versée de manière automatique à tous les Français gagnant moins de 2.000 euros net par mois.
Le Premier ministre a dévoilé la mise en place d'une "indemnité inflation" de 100 euros versée de manière automatique à tous les Français gagnant moins de 2.000 euros net par mois. (Crédits : Reuters)

Pour éviter la grogne des Français face à la flambée des prix et de l'essence en particulier, le gouvernement a tranché pour une solution simple et "qui se voit", selon l'expression de Jean Castex, venu présenté de nouvelles mesures ce jeudi au 20H de TF1. Pas de "chèque essence" ou de baisse de la fiscalité sur les carburants comme les observateurs le prédisaient, mais une approche plus large pour compenser non seulement les prix de l'énergie, mais aussi ceux "des matières premières ou des "denrées alimentaires", alors que l'inflation pourrait durer jusqu'à fin 2022, selon le ministre des Finances, Bruno Le Maire.

Lire aussi L'inflation et les problèmes d'approvisionnement pourraient durer jusqu'à fin 2022, dit Le Maire

Le Premier ministre a ainsi dévoilé la mise en place d'une "indemnité inflation" de 100 euros versée de manière automatique à tous les Français gagnant moins de 2.000 euros net par mois. 38 millions de bénéficiaires seront concernés et les premiers versements seront effectués à partir de fin décembre. La facture totale de cette mesure s'élèvera donc à 3,8 milliards d'euros. Un milliard d'euros sera financé par les recettes supplémentaires de TVA liées à la hausse des prix du carburant. Le reste sera tiré du budget général de l'Etat. Il faudra faire des économies ailleurs puisque le Premier ministre a assuré que la France tiendrait l'an prochain son engagement de diminuer le déficit public de 5%.

"Nous tiendrons cet objectif. Il nous appartient dans le cadre du budget général de financer cette indemnité", a-t-il dit.

Blocage du prix du gaz toute l'année 2022

Cette mesure s'ajoute au "bouclier tarifaire" annoncé le 30 septembre dernier pour bloquer le prix du gaz jusqu'en avril et limiter la hausse du prix de l'électricité à 4% en février prochain. Pour autant, le prix du gaz en France sera bloqué "tout le long de l'année 2022", a expliqué Jean-Castex car les experts "disent que vraisemblablement la décrue" des prix "sera plus lente" que prévu.

Le chef du gouvernement a, par ailleurs, confirmé sa prévision de hausse du pouvoir d'achat des Français en 2021. Fin septembre, il avait assuré qu'il devrait progresser de 1,5% à 2%. La reprise économique et la montée des prix de l'énergie a remis en effet sur le devant de la scène la question brûlante du pouvoir d'achat. De la gauche radicale à l'extrême droite, la plupart des candidats à la présidentielle ont fait des propositions ces dernières semaines.

Des hausses de salaires et du Smic ont été annoncées, mais aussi, pêle-mêle, primes, création d'un revenu de base, baisse des taxes sur les prix des carburants, sur ceux de l'énergie dans leur ensemble, voire blocage des tarifs. A six mois du scrutin, le dossier du pouvoir d'achat devient crucial pour la Macronie, toujours hantée par la crise des Gilets jaunes il y a trois ans.

___

LES RÉACTIONS AUX ANNONCES

- Damien Abad (président du groupe LR à l'Assemblée nationale), sur Twitter: "Acheter la paix sociale avec des chèques cadeaux, c'est bien. S'attaquer aux causes de la hausse des prix du carburant, gaz, électricité, alimentation, c'est mieux. Gouverner ce n'est pas faire des chèques à crédit, c'est apporter des solutions durables."

- Julien Bayou (secrétaire national EELV), sur Twitter: "Trop peu, trop tard, dans la plus grande des improvisations, et aucune solution de moyen terme pour limiter la dépendance à la voiture. Urgence d'investir enfin dans les transports en commun et la rénovation thermique pour limiter les factures d'essence et d'énergie."

- Christophe Castaner (patron des députés LREM), sur Twitter: "Une mesure rapide et efficace pour préserver le pouvoir d'achat des Français. Ce sont 38 millions de concernés: les Français qui gagnent moins de 2.000 euros par mois. Les députés LREM seront mobilisés pour concrétiser cet engagement !"

- Eric Ciotti (candidat à l'investiture LR), sur Twitter: "La politique du chéquier grand ouvert du gouvernement le temps d'une parenthèse électorale ne règlera rien. Pour les Français impactés par la hausse des prix du carburant je propose la seule mesure durable et juste: la suppression de la TVA sur les taxes sur les carburants."

- Mathilde Panot (présidente du groupe de députés LFI à l'Assemblée nationale), sur Twitter: "Des milliards pour les riches, des miettes pour le peuple ! Incapable d'assumer ses responsabilités, Castex refuse de bloquer les prix des carburants et d'augmenter les salaires. Il faut une loi d'état d'urgence sociale dans le pays et vite !"

- Marine Le Pen (candidate du RN à la présidentielle), dans un communiqué, réclame une nouvelle fois "la baisse de la TVA de 20 à 5,5%", "une mesure pour le pouvoir d'achat, mais aussi de justice sociale. Il s'agit de la solution la plus rapide, la plus efficace et la plus juste pour rendre leur argent aux Français."

- Bruno Retailleau (président groupe LR au Sénat), sur Twitter: "Le chèque inflation ne règle rien. C'est un nouveau chèque en bois financé par la dette. Avec le bouclier énergie c'est 9 Mds€.

- Fabien Roussel (candidat communiste à la présidentielle), sur Twitter: "Une mesure qui soulagera un peu les Français mais le compte n'y est pas ! Des trous dans la raquette, du court terme et pas touche aux profits des compagnies pétrolières. Les Français veulent une baisse durable des prix, la hausse des salaires et des retraites."

(avec AFP)

5 mn

Replay I Forum zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 38
à écrit le 22/10/2021 à 11:09
Signaler
38 millions de français y ont droit et moi et moi....... Donc, les autres eux ne subissent pas l'inflation? Toujours pour les mêmes. La France est entrain d'imploser sur elle même. Attention, si les étudiants se mobilisent plus les gilets jaunes, ça ...

le 22/10/2021 à 12:42
Signaler
la ou la macronie avais la possibilité de faire une veritable reforme et bien non ce n'est pas ce genre de reforme pour tous qu'ils souhaite mais une reforme pour dissoudre toute velléité de contestation des reformes pour faire taire toute contra...

le 22/10/2021 à 17:35
Signaler
Au moins ,on sait maintenant que 38 millions de français ne gagnent pas plus de 2000€ ,c'est déjà ça .

à écrit le 22/10/2021 à 10:15
Signaler
tous les gouvernements ont péri par l abus de leur principe. la justice est elle une valeur d état

à écrit le 22/10/2021 à 10:14
Signaler
tous les gouvernements ont péri par l abus de leur principe. la justice est elle une valeur d état

à écrit le 22/10/2021 à 10:11
Signaler
Cent euro avec une bonne publicité, on devrait peut être ne pas voir de gilet jaune sur les rond point!? Cela est ressentit comme une solution minable de la part de ce gouvernement!

le 22/10/2021 à 11:11
Signaler
Avec ces 100 euros de carburant gratuit, l'état aura 60euros en retour en taxe, pas mal !!!!

à écrit le 22/10/2021 à 10:11
Signaler
Le lapin qui n'est ni salarié, ni fonctionnaire, ni retraité il va encore passer dans le trou de la raquette. Ca va que je suis pas un gros rouleur mais les gens qui on besoin de beaucoup de mobilité dans leurs activités, eux, ouille.

à écrit le 22/10/2021 à 10:08
Signaler
J'appelle cela de la provocation.! Je me lève tous les jours "comme beaucoup de Français" je taf depuis l'âge de 16 ans (3 postes ap-m, matin, nuit) mais là je rêve on distribue des tickets à gratter (FDJ) de 100 € par ci, des chèques à gogo énergie ...

à écrit le 22/10/2021 à 9:56
Signaler
Castex qui roule avec chauffeur n'est pas impacté sur la hausse du prix de l'essence.Venir donner l'aumone aux classes moyennes ,pitoyable ce gars.100 euros en one shot ça fait quoi un peu plus de 8 euros par moi et des gens sont heureux

à écrit le 22/10/2021 à 9:56
Signaler
En parlant de pognon : C'est une gigantesque fraude qui a fait perdre des milliards à plus d'une dizaine de pays à travers le monde. Une combine fiscale sur les dividendes a coûté aux autorités fiscales de ces États, dont la France, l'Allemagne et...

à écrit le 22/10/2021 à 9:38
Signaler
Je crois qu'il faut revenir sur terre, soutenir les plus défavorisés mais cessez cette distribution tous azimuts façon Père Noël, politique d'irresponsables, destructrice de notre compétitivité, et qui va nous renvoyer au Moyen Age. Si M.Macron n'est...

à écrit le 22/10/2021 à 9:20
Signaler
Avec 3.8 Mds il baissait le prix au litre de 15 centimes pendant 6 mois (les futures sont en backwardation), mais c'est si plaisant de tordre le bras aux gens. Heureusement les moinzézés vont pouvoir profiter du maintien de la prime de 6000 euros sur...

le 22/10/2021 à 13:43
Signaler
Quand Lemaie donne 100€ pour des achats d'essence, il en récupèrera 60 % en taxes (TICPE et TVA)... Finalement ca ne lui coûte pas grand chose alors qu'une baisse de taxe, c'est de la perte sèche.

à écrit le 22/10/2021 à 9:12
Signaler
Un palliatif de plus, on continue dans la multiplication des aides et des chèques au lieu de mettre à plat toutes ces rustines, à quand la prochaine aide

à écrit le 22/10/2021 à 9:00
Signaler
Ca fait un peu politique d'épicier ou le terme de Français moyen vient d'etre redéfini.

à écrit le 22/10/2021 à 8:57
Signaler
On ne touche pas a l'idéologie (folie) taxatrice. Dans tous les domaines nos gouvernants n'ont qu'une seule politique , tordre le bras aux gens Le brent est a 72 euros, bien loin de ses sommets a 96 euros. Il reste le choix entre la violence ou la...

à écrit le 22/10/2021 à 8:40
Signaler
La note va être salée après les présidentielles , on sait qui va payer et malgré les promesses des candidats, les impôts locaux , taxes et IR vont exploser. La théorie du en même temps Macronien appliquée à la fiscalité.

le 22/10/2021 à 9:41
Signaler
Contrairement ,aux restos,entreprises ou bientôt l’école et le lycée ,pas besoin de pass sanitaire pour les meetings politiques tenus dans le cadre de l’élection présidentielle de 2022. C’est ce qu’a écrit le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, ...

à écrit le 22/10/2021 à 7:53
Signaler
Ce serait mille balles vous pourriez écrire "dégaine" là ce serait plutôt "émiette".

à écrit le 22/10/2021 à 7:48
Signaler
Il faut rembourser la dette du " quoi qu'il en coûte ' de notre Président.

à écrit le 22/10/2021 à 7:48
Signaler
Il faut rembourser la dette du " quoi qu'il en coûte ' de notre Président.

à écrit le 22/10/2021 à 7:36
Signaler
le jour où les taux vont remonter on va pleurer nos enfants vont vivre un cauchemar

à écrit le 22/10/2021 à 7:22
Signaler
Super encore une indemnité que l on ne percevra pas car mon mari gagne un tout petit peu plus de 2000€ et je suis mère au foyer résultat on n a droit à rien! Nous ne payons pas d impôts car pas assez " riches" mais on ne nous aide pas. Il aurait été ...

le 22/10/2021 à 10:42
Signaler
Qu'attendez-vous pour prendre votre indépendance financière et contribuer au financement de votre foyer en décrochant un emploi?

à écrit le 22/10/2021 à 7:22
Signaler
Super encore une indemnité que l on ne percevra pas car mon mari gagne un tout petit peu plus de 2000€ et je suis mère au foyer résultat on n a droit à rien! Nous ne payons pas d impôts car pas assez " riches" mais on ne nous aide pas. Il aurait été ...

le 22/10/2021 à 8:59
Signaler
la prime n'est pas calcule sur le revenu fiscal du couple mais par tête de pipe. Donc vous toucherez la prime même si vous n'êtes pas salarié, retraitée ou sous un autre statut..

à écrit le 22/10/2021 à 6:58
Signaler
mais c'est pas possible de distribuer du pognon comme çà chèque énergie chèque pour noël chèque rentrée scolaire etc.... marre de ce pays d'assistés

à écrit le 22/10/2021 à 6:44
Signaler
Merci de nous prendre pour des mendiants. Encore du pognon de dingues.

le 22/10/2021 à 6:58
Signaler
des dirigeants incapable de défendre leur pays contre bruxelles des reformes oui quand elle sont dicte par les technocrate de l'europe mais prendre en consideration le choix de ses électeurs la pas question la mondialisation passe avant tous

à écrit le 22/10/2021 à 5:34
Signaler
Recevoir 100 pour redonner a l'etat 60, c'est a cela qu'on se rend compte que les francais sont terriblement cons.

le 22/10/2021 à 7:00
Signaler
comment ces personnes vont gerer la france quand le petrole sera interdit vont ils taxer l'electricite de la meme facon

à écrit le 22/10/2021 à 2:59
Signaler
Les distributeurs seraient bien inspirés d'afficher sur chaque pompe, la décomposition du prix au L en %, par masse colorée. Celle du bas 0,5%, étant celle revenant au distributeur. E.Ciotti a raison : supprimer la T.V.A sur !!!! la Taxe T.I.P.P

le 22/10/2021 à 10:37
Signaler
Non supprimer la TVA sur la TICPE ne changera pas le prix à la pompe car les distributeurs profiteront pour s'octroyer la différence tout comme la baisse de la TVA sur les produits culturels n'a pas permis de baisser le prix final au consommateur....

à écrit le 22/10/2021 à 0:34
Signaler
Manifestement la présidence Macron prend les automobilistes français pour des imbéciles au regard du clientélisme fiscal en direction des pêcheurs ou agriculteurs. Va-t-elle créer un impôt exceptionnel de "solidarité" applicable aux frontaliers...

le 22/10/2021 à 2:17
Signaler
Par ailleurs, il faudrait mettre en perspective l'inflation des prix du pétrole brut face à celle de la TICPE... La TICPE est clairement un impôt confiscatoire appliqué aux prix des carburants en représentant les 2/3 du prix à la pompe. Si l'...

à écrit le 21/10/2021 à 21:37
Signaler
Après le chèque Énergie, le chèque Inflation payé par le compte bancaire personnel et magique de Jean Castex ! Vivement le chèque À La Con de 1000 EUR par français justement avant la Présidentielle ! MDR !

le 22/10/2021 à 7:00
Signaler
mille fois raison

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.