Ce que doit faire Macron s'il veut être un leader en Europe, selon Moscovici

Selon le Commissaire européen aux Affaires économiques, Emmanuel Macron doit montrer l'exemple en matière de réduction des déficits publics s'il veut être un leader en Europe.

2 mn

(Crédits : Francois Lenoir)

Pierre Moscovici, le commissaire européen aux Affaires économiques et ancien ministre socialiste, s'en est allé ce dimanche à donner des conseils à Emmanuel Macron. Il a en effet estimé que si le chef de l'Etat français voulait être "leader en Europe", il devait "montrer l'exemple" en matière de réduction des déficits publics.

"Emmanuel Macron veut être (...) le leader en Europe et pour être le leader en Europe, il faut montrer l'exemple. C'est la raison pour laquelle cette question des déficits structurels, cette question de la maîtrise de la dépense publique, cette question de la gestion moderne de l'Etat qui prépare l'avenir, c'est une question tout à fait essentielle si on veut en effet transformer le pays", a déclaré Pierre  Moscovici, interrogé au Grand Rendez-vous d'Europe 1-Cnews-Les Echos, en appelant la France à ne pas s'arrêter une fois passée sous la barre des 3% du PIB.

Procédure pour déficit excessif

 "3% ce n'est pas une cible, c'est une limite absolue et nos règles de déficit public dessinent un chemin qui doit aller vers une réduction très forte des déficits", a souligné l'ancien ministre socialiste, se réjouissant que la France "quitte le bonnet d'âne", mais ajoutant que "la moyenne des déficits dans la zone euro n'est pas à 2,8%, n'est pas à 2,7%, elle est à 0,9%".

La France devrait sortir au printemps prochain de la "procédure pour déficit excessif" ouverte contre elle, car son déficit public devrait selon Bruxelles repasser en 2017 sous la limite de 3,0% du PIB fixée par les règles européennes.

"La France va mieux, elle va mieux sur le plan de ses déficits, elle va mieux sur le plan de sa croissance,  et elle va mieux du point de vue de ses déséquilibres", a estimé le commissaire européen. "Mais la France doit viser très haut, la France doit viser la première place."

Ce n'est pas la première fois que Pierre Moscovici interpelle Emmanuelle Macron sur la "nécessité pour la France de maintenir son déficit public en dessous de la barre des 3% du PIB". En juin dernier, il avait déjà déclaré :

"Ce qu'on attend de la France, c'est qu'elle fasse les réformes pour être plus compétitive, qu'elle soit solide sur ses finances publiques et ait une force de proposition dans les institutions européennes."

Quelques semaines plus tard, en juillet, il en avait remis une couche :

"Pas question de nouveau délai mais simplement une politique budgétaire sérieuse, sans être austère, doit être au rendez-vous (...) Moi je fais confiance au gouvernement français pour tenir ses engagements, comme je lui fais confiance pour présenter ensuite un budget 2018 qui lui permette de passer pour le coup clairement en dessous de 3%"

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 47
à écrit le 01/02/2018 à 16:26
Signaler
Le meilleur conseil pour Macron reste de faire le contraire de ce que Moscovici recommande.

à écrit le 29/01/2018 à 22:34
Signaler
Parole d'expert....:):)

à écrit le 29/01/2018 à 16:28
Signaler
la mouche du coche...qui se prend pour la grenouille qui se prend pour le bœuf

à écrit le 29/01/2018 à 16:26
Signaler
la mouche du coche...qui se prend pour la grenouille qui se prend pour le bœuf

à écrit le 29/01/2018 à 15:03
Signaler
Qui déjà était ministre de l'économie et des finances en 2012, lorsque le déficit était à 4,8%?

à écrit le 29/01/2018 à 14:33
Signaler
N’empêche, j’aimerai pas être à la place du politicien qui va vraiment réduire notre déficit un jour. Parce que jusqu’à présent, chaque président faisait le service minimum en serrant la ceinture des ministères, mais on semble être arrivé à l’os. M...

le 29/01/2018 à 17:16
Signaler
On peut aussi faire payer des impôts aux riches aussi vous savez ? Et arrêter de subventionner par milliards leurs multinationales également. Ah mais c'est vrai à priori ce sont eux les propriétaires du pays, suis je bête...

le 01/02/2018 à 16:25
Signaler
@Citoyen blasé Il est vrai qu'en france les les riches paient très peu d'impôts! C'est d'ailleurs pour ça que tous les sièges sociaux sont en France et que tous les suisses, belges et autres viennent s'installer chez nous.

le 03/02/2018 à 19:27
Signaler
"Il est vrai qu'en france les les riches paient très peu d'impôts!" Ben oui et merci de me laisser pouvoir préciser "Concurrence:l'europe du dumping fiscal" https://www.alternatives-economiques.fr/concurrence-leurope-dumping-fiscal/00061157 ...

à écrit le 29/01/2018 à 14:13
Signaler
Emmanuelle Macron, je ne savais pas que la vedette des films des années 80 s'appelait Macron. Que le journaliste se relise; Sinon, que dire de plus que l'insipide Moscovici, sans aucun talent si ce n'est que de se recaser et prendre 24000€ par mois...

à écrit le 29/01/2018 à 8:58
Signaler
Par contre ce quoi doit faire Moscovici c'est de se taire car au vu de son bilan comme ministre de l'économie sous Hollande.

à écrit le 29/01/2018 à 8:57
Signaler
Encore une déclaration por ne rien dire où por nous faire du bourrage de crane fianciérolibéral. Laissons Mosco roupiller à Bruxelles et ne lui tendez pas de micro on sait à l'avance tout le discours libéral qu'il va nous distiller!

à écrit le 29/01/2018 à 8:51
Signaler
Moscovici homme à vomir ps a24000€ plus primés cosmmissere eu c est fou ?

à écrit le 29/01/2018 à 8:10
Signaler
Autant je peux comprendre, à défaut d'approuver, le temps perdu par les internautes, conduits par une saine colère, autant j'ai du mal à comprendre La Tribune qui offre ce pretexte. 'Aucun meilleur sujet à traiter?

à écrit le 29/01/2018 à 7:50
Signaler
Il aurait dû rester au ministère de l’economie Et des finances pour faire le job de la réduction de la dépense publique au lieu de discourir sur un plateau de télévision

à écrit le 29/01/2018 à 6:32
Signaler
Il est 6h, avec mon café je lis les conseils de Pierrot et sur un rôt discret je regagne mon lit...

à écrit le 29/01/2018 à 4:27
Signaler
Reconnaître et admettre que la France n'est plus une Grande Nation et agir en conséquence. Pat tête d'habitant la France dépense deux fois plus pour sa défense nationale que l'Allemagne ou l'Italie. - La folie des grandeurs depuis Louis XIV en pas...

à écrit le 29/01/2018 à 4:10
Signaler
Individu sans aucunes convictions. Juste attire par le fric comme ses semblables. Totalement insignifiant. Et c'est aux gouvernes de l'Europe !

à écrit le 29/01/2018 à 2:44
Signaler
j'aime beaucoup ces doctes conseils de personnages qui se sont singularisés par leur incurie ! Comme quoi la méthode Coué sert aussi a se rassurer .......

à écrit le 29/01/2018 à 1:21
Signaler
J'aurais jamais cru qu'il puisse provoquer une tellle unanimité en ouvrant la bouche. Et dire que c'est le sort qui attend sont pote Macron...

à écrit le 28/01/2018 à 22:16
Signaler
Non, nous n'avons aucun lien de parenté... en tout cas si je remonte jusqu'au premier lien de l'homme avec hominidé... il y a des parasites sur cette terre qui ne bouffe pas leur lot de parasites pour nettoyer suffisamment notre lien génétiquement tr...

à écrit le 28/01/2018 à 21:30
Signaler
Faire ce que lui n’a pu faire .... je comprends pas qu’on lui donne encore la parole ! Macron a le pouvoir et le devoir de le changer vu les services rendus entre 2012 et 2014 ...

à écrit le 28/01/2018 à 20:41
Signaler
Macron ils n es pas mieux je tourne m'as vestes le cinémas français manque d artistes en vois la deux .vois hollande sons regard ?

à écrit le 28/01/2018 à 20:15
Signaler
Monsieur Prof, inlassablement professeur. Le discours est facile pour un enarque, mais l'art est difficile.

à écrit le 28/01/2018 à 19:44
Signaler
Mosco, le ministre des finances de l'hystérie fiscale qui a définitivement fait basculer la France dans l'économie néo-marxiste et la pauvreté pour tous. Il a trouvé le moyen de s'exiler fiscalement, chapeau, au PS c'est des bons !!!

à écrit le 28/01/2018 à 19:39
Signaler
Ah ben ça alors ! Une messe néolibérale ! Bien entendu ne surtout pas s'attaquer au dumping fiscal et social qui ravage notre continent, qui empêche tout investissement et qui bride la consommation. Non non tout va bien continuons d'engraisse...

le 28/01/2018 à 22:11
Signaler
"une messe néolibérale" dite par un socialo : c'est normal...

le 29/01/2018 à 8:49
Signaler
En effet, maintenant l'extrême droite a un programme néolibéral, la droite a un programme économique néolibérale, le front de gauche s'en démarque à peine sauf Ruffin mais on voit bien que les cocos le regardent d'un mauvais oeil. Le néolibéralis...

à écrit le 28/01/2018 à 19:14
Signaler
Leader en Uerss, qui s' en s ' en soucie vraiment today ...? Pas les français qui ont vu leurs jobs externalisés à l' est de l' est pour 400 euros mensuels ; au fait combien ça gagne un Mosco qui blatère en marge de la ...

le 28/01/2018 à 19:42
Signaler
" Pas les français qui ont vu leurs jobs externalisés à l' est" Pire ! Regardez tout ces camions polonais et roumains qui font du transport sur la route, on les voit partout et nos idiots de politiciens pensent qu'on est dupe, ils sont payés par ...

à écrit le 28/01/2018 à 19:10
Signaler
Le pire c'est qu'ON le paye pour CA!!!!!

à écrit le 28/01/2018 à 18:42
Signaler
il faut dire qu'en matiere de leadership, moscovici, il s'y connait! il ne manque pas de toupet celui la!

à écrit le 28/01/2018 à 18:21
Signaler
Ah notre Moscovici, il a oublié de balayer devant sa porte ....notre ancien ministre de l'économie et des finances de gauche ! c'est un comble !

à écrit le 28/01/2018 à 18:01
Signaler
Moscovici, recasé après ses échecs en France, ferait mieux de se taire

à écrit le 28/01/2018 à 17:50
Signaler
Moscovici, l'aile droite du PS dans toute sa splendeur.

à écrit le 28/01/2018 à 17:48
Signaler
relisez vous : ça vous évitera de prendre le Président pour un livre puis film : salut Emmanuel ARSAN .

à écrit le 28/01/2018 à 17:23
Signaler
Ha, les conseils de de Monsieur Moscovici, est il frappé d'amnésie ?

à écrit le 28/01/2018 à 17:21
Signaler
L’œil de mosco est aiguisé il fait de la reco pour l'UERSS

à écrit le 28/01/2018 à 17:19
Signaler
L'objectif zero deficit est imposé aux régions pour que l'état central pompe la marge de manoeuvre. Un organisme au statut plus élevé que la france est donc chargé de pomper à son tour les marges de manoeuvre de la france, pour qui ? C'est darwinie...

à écrit le 28/01/2018 à 17:07
Signaler
Mosco le looser qui explique à Macron le how to do ! On est mort de rire ! Un peu comme Obispo qui proposait è Polnareff de l'aider à faire de la musique... Allez Oeil de Mosco, va à la soupp ! Ciao.

le 28/01/2018 à 17:39
Signaler
Perdant* Comment faire* C'est si compliqué que ça de s'exprimer en français ?

le 28/01/2018 à 20:41
Signaler
Désolé je vis en amérique. mais vous avez oublié de traduire ''Ciao'' ...

à écrit le 28/01/2018 à 16:30
Signaler
... et ce que devrait faire l'Europe pour être leader dans le monde c'est : Virer ces pantouflards qui nous coûtent un bras !

à écrit le 28/01/2018 à 16:16
Signaler
Certain n'a pas compris que le silence est d'OR , avec un passé comme le sien . A la retraite MOSKOW .

à écrit le 28/01/2018 à 16:14
Signaler
Un mauvais ministre des finances qui n'avait tenu aucune de ces promesses et qui a été envoyé à Bruxelles donne aujourd'hui des leçons aux autres. Lamentable et honteux ce type de personnage.

à écrit le 28/01/2018 à 16:04
Signaler
pour des résultats.... ne pas gouverner par idéologie . mais par pragmatisme et gouverner avec le soutien du peuple et non uniquement avec les élites

à écrit le 28/01/2018 à 15:50
Signaler
D’après "Mosco", il suffit de ruiner la France pour qu'elle soit mieux intégrer dans cette zone administrative qu'est l'UE de Bruxelles! Réduire le déficit public c'est réduire l’attractivité autant pour l'immigration que pour les entreprises! c'est...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.