Ces nouvelles coupes budgétaires que le FMI suggère à la France

 |   |  570  mots
Fonctionnaires, retraites, collectivités... le FMI appelle la France à effectuer des réformes économiques en profondeur
Fonctionnaires, retraites, collectivités... le FMI appelle la France à effectuer des réformes économiques "en profondeur" (Crédits : © Carlos Barria / Reuters)
Le Fonds monétaire international appelle la France à une réforme "fondamentale" de ses dépenses publiques allant d'un coup de frein aux embauches de fonctionnaires jusqu'à un relèvement de l'âge de la retraite, en passant par de nouvelles libéralisations de professions réglementées.

Pour le FMI, la France doit en faire encore plus. Le Fonds monétaire international appelle Paris à effectuer une "réforme fondamentale" de son économie afin de garantir "une réduction durable de la dépense publique" dans un rapport destiné au G20 publié le 30 octobre.

Le FMI estime que "l'actuelle stratégie gouvernementale" ne permettra d'atteindre que de "justesse" l'objectif européen d'un déficit public sous la barre des 3% du PIB en 2017. Il alerte la France sur les risques d'une "longue période de faible croissance".

L'organisation, qui prône le plus souvent une discipline budgétaire stricte, préconise plusieurs mesures dont voici les grandes lignes:

    1 - Emploi public

En premier lieu, le Fonds monétaire international conseille à la France "de mettre un terme à la croissance de l'emploi public" en menant un examen "à tous les niveaux de l'administration".

Un tel examen a déjà été effectué en France par la Cour des Comptes. En effet les Sages de la rue Cambon ont formulé début septembre une série de propositions pour réduire la masse salariale dans la fonction publique, dont le non remplacement d'un départ à la retraite sur deux .

        | Lire: Comment la Cour des comptes veut mettre la fonction publique à la diète

    2 - Âge de la retraite

Ensuite, l'institution défend "un relèvement effectif de l'âge de départs à la retraite" visant à réduire le coût de l'assurance-vieillesse pour l'Etat.

Au sujet des retraites, les négociations sur les complémentaires Arrco/Agirc finalisées par le patronat et certains syndicats aboutiraient de facto à un relèvement de l'âge du départ pour ceux nés après 1956 qui souhaitent éviter une décote sur leur pension de retraite complémentaire.

        | Lire: Retraites complémentaires : un bonus/malus sur les pensions dès 2019

    3 - Collectivités locales

Autre domaine visé: les "transferts sociaux" assurés par les collectivités locales. Pour le FMI, de "nouvelles coupes" doivent être menées dans ce domaine et les capacités d'endettement des collectivités locales doivent être davantage limitées.

    4 - Déréguler encore plus de professions

Par ailleurs, l'organisation dirigée par l'ancienne ministre française de l'Economie Christine Lagarde attribue "en partie" la faible productivité française au manque de concurrence et à une "régulation excessive". Elle souhaite que Paris "libéralise les professions régulées" qui n'ont pas été ouvertes à la concurrence par loi Macron.

L'Espagne, la Fed...

D'autres économies sont citées dans ce rapport portant sur l'ensemble des pays du G20.

"Les pays (...) comme l'Allemagne devraient se concentrer sur le soutien à la demande intérieur, notamment à travers l'investissement public, tandis que les pays endettés comme la France et l'Espagne devraient améliorer davantage la compétitivité et réduire les barrières sur le marché de l'emploi", écrivent par exemple les analystes du FMI.

Par ailleurs ces derniers y évoquent l'éventuel relèvement des  taux de la banque centrale des Etats-Unis (Fed), craignant "une forte volatilité" des marchés. Il estime qu'une hausse des taux, maintenus à un niveau proche de zéro depuis 2008, pourrait "peser sur la reprise" américaine. La banque centrale américaine a décidé mercredi d'attendre encore avant de relever ses taux mais a laissé ouverte la porte d'un début de normalisation de sa politique monétaire lors de sa prochaine réunion en décembre.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/11/2015 à 0:00 :
La fonctionnaire C. Lagarde n'est pas encore à la retraite ? Il serait peut-être temps de faire payer des impôts à tout le monde, Madame compris, même si elle est aux services des riches !!
a écrit le 06/11/2015 à 10:23 :
Ce n'est pas un fonctionnaire sur deux qu'il faut remplacer au départ à la retraite, mais aucun.D'abord en permettant un effet de vase communiquant entre la fonction nationale et la territoriale, et ceci sans alignement des salaires sur celui du mieux payé.
Déménagement payé si besoin est, mais en cas de refus de plusieurs postes, la porte est grande ouverte, sans perte des droits à la retraite le moment venu. Et si vraiment il y a un besoin d'embauche dans un secteur, prendre un contractuel qui cotisera au régime général.
Enfin, fermeture de l'ENA, ce générateur de hauts fonctionnaires grassement payés, qui de facto dirigent le pays en s'asseyant souvent sur ce qui a été voté par le parlement (voir Bercy)
a écrit le 03/11/2015 à 16:32 :
si j'ai bien compris le FMI organise la précarité et la misère de pas mal de gens (avez-vous remarqué que les salaires disproportionnés des politiques, ainsi que celui de Mme Lagarde, qui dirige un organisme obscur..., ne posent aucun problème ?...)...
a écrit le 03/11/2015 à 11:36 :
Et si on demandait au fmi de faire payer de impôts sur le revenus à ses fonctionnaire....Mme Lagarde en premier.......sans parler de sa retraite dorée de l ordre de 250 000 euros des qu elle quittera le FMI...... Il y a un moment où çes gens deviennent indécents.......
Réponse de le 04/11/2015 à 16:44 :
Vouloir faire payer des impots à Madame Lagarde, c'est du "populisme", ce qui est très mal, et même horrible du point de vue des élites !
a écrit le 02/11/2015 à 18:58 :
avec une baisse du cout du travail de 30% en espagne ... je crois qu'il est assez sur de dire que l'Espagne a restauré sa compétitivité .. du moins celle lié au prix. C'est pour cela qu'elle rebondit, et que la France stagne encore car elle n'en a pas encore fait autant. Mais l'Espagne ainsi "vole" un peu de croissance à la France , qui essaye d'en "chiper" un peu à l'italie etc ... à ce train là nous aurons 20 ans de croissance proche de 1% un chomage toujorus plus elevé et des comptes publics toujours plus dégradé. il est temps d'enclencher un cercle plus positif avec une impulsion forte de l'allemagne qui eu lieu de surfer sur la croissance des autres devrait elle (ainsi que quelques autres pays dont les comptes publics sont en ordre) relancer son économie et tirer le continent vers le haut plutot que de le faire imploser. Une allemagne à 3% de croissance c'est bon pour tout le monde ! pour les allemands et pour leurs voisins. on resorbe les déséquilibres par les 2 cotés !
Réponse de le 08/11/2015 à 14:17 :
Où voyez-vous un rebond du PIB de l'Espagne? Ouvrez le site ci-dessous et regarder la courbe du PIB Espagnol : http://data.lesechos.fr/pays-indicateur/espagne/pib.html
a écrit le 02/11/2015 à 18:50 :
C'est bizarre. Lagarde dit la même chose que Sarko quand il était au pouvoir. On a vu la dette augmenter de 800 milliards en 5 ans.... Les conseils donnés sont des conseils de capitalistes en plein. Vendez les bijoux de l'Etat à pas cher. Et puis on vous taxera à nouveau dessus. Exemple les autoroutes. Supprimer les fonctionnaires : on a vu l'état de la fonction publique en termes de services : exangue ! Les collectivités locales qui n'ont plus d'autres moyens que d'augmenter la taxe d'habitation et la taxe foncière car plus d'aides de l'Etat. La politique actuelle est la même que la précédente. Et en plus le FMI demande un départ à a retraite à 67 ans comme les patrons d'entreprise. Mas eux, les patrons d'entreprises, leur salaire a augmenté de 50 % en 5 ans (avec les dividendes versées sur les actions) pour une inflation quasi nulle. Hé Ho Lagarde, tu nous prends pour des idiots ?
a écrit le 02/11/2015 à 16:57 :
Supprimer un poste de fonctionnaire sur 2, n'a aucun sens si on ne touche par à l'organisation et aux missions de la fonction publique.

et ce ne sont pas les propositions du brillant NS , ce jour sur la sécurité, qui n'évoquent que du couts supplémentaires sur le budget des forces de l'ordre, et des couts supplémentaires en achat de prestations de service à des sociétés privées... qui rassurent.
a écrit le 02/11/2015 à 9:52 :
Je ne suis ni "ripouxbicains" comme vous dites, ni PS, ni quoi que ce soit d'autre. Les politiens (français entre autres) sont tous des voleurs et des menteurs.Mais c'est quand même Sarko qui a le plus de casseroles et qui a creusé le plus dramatique déficit de l'histoire de la france. Et c'est Hollande avec ses nervis Valls et Macron qui impose une politique digne du terrorisme libéral. Auriez-vous les politiciens que vous méritez, puisque vous les élisez ???? Réfléchissez, si vous en avez la capacité, avant de tenter de faire de la mauvaise ironie.
a écrit le 02/11/2015 à 9:33 :
"Lâcheté..." a raison ! Alors que les français se font un max de pognon sur le dos des Grecs (chiffres français à l'appui !), que l'"aide" à la Grèce n'a été imposée que pour renflouer les banques françaises en perdition, que l'impôt rentre mieux en Grèce qu'en france (proportionnellement au nombre d'habitants et aux revenus - chiffres officiels) et que les Grecs travaillent bcp plus que les français (chiffres ocde - mais travailler plus qu'un français, ce n'est pas difficile), vous conservez ce petit côté "petit français moyen" (forcément :) même pas conscien de sa mentalité d'assisté chronique. La france n'a toujours vécu qu'aux crochets des autres : ses colonies qu'elle a pillées, la Grèce qu'elle rackette... Quelqu'un qui vit constamment aux crochets des autres est un parasite. Vous en tirerez donc votre conclusion personnelle qui s'impose
a écrit le 01/11/2015 à 19:59 :
MORT DE RIRE.. Lagarde qui demande ça. Elle bossait ou avant ??
a écrit le 01/11/2015 à 15:16 :
Déjà que la france vit largement aux crochets des Grecs qui, chaque année, lui rapportent des dizaines de millions d'euros (les "aides" à la Grèce on été imposés à ce pays dans le seul et unique but de sauver les banques françaises mal gérées et corrompues), déjà que les français fraudent beaucoup plus le fisc et travaillent beaucoup moins que les Grecs (chiffres officiels à l'appui !), faudrait peut-être encore que la france continue à vivre largement au-dessus de ses dérisoires et pitoyables moyens ? Ca va pas, non ? Le problème de la france est multiple. D'une part, il y a une population incompétente et fainéante notoire. Les français sont des assistés chroniques, forts en gueule au comptoir (très fréquenté) du Café du Commerce, mais absents dès qu'il faut être compétents ou bosser. D'autre par, il y a une classe politique, tous partis confondus, qui n'est faite que de corrompus, de voleurs, de menteurs et de lâches qui n'osent pas prendre les élémentaires mesures qui s'imposent d'urgence. Parmi celles-ci : relèvement généralisé d'au moins 2 ans de l'âge du départ à la retraite; diminution de 40 % du nombre de fonctionnaires (notamment dans l'armée qui est un atelier protégé, repaire à psychopahes, qui coûte cher à la collecivité pour rien); diminution globale de tous les salaires (public et privé) d'au moins 25 %; augmentation du nombre d'heures travaillées (le mot est important !) hebdomadairement pour passer à 40 ou 42 h/semaine; augmentation de toutes les cotisations sociales (minimum 10 %); suppression totale des allocaions familiales pour tous les ménages; diminution des prises en charge des soins de santé (diminution des remboursements des médicamens, prestations médicales...); augmentation généralisée de 10 points sur tous les produits alimentaires et dérivés; chasse réelle à la fraude fiscale qui est un sport national en france; élargissement des possibilités des siasies sur salaires et immobilières en cas de défauts de paiement; ... Faut faire rentrer l'argent dans les caisses ? Déjà qu'ils ne foutent rien (ils confondent glander devant la machine à café ou surfer sur des sites pornos et bosser), les français - pour une fois ! - n'on qu'à raquer et passer à la caisse. Ce n'est pas aux Grecs à faire vivre plus de 60 millions de bouches inutiles !
Réponse de le 01/11/2015 à 18:19 :
C'est bien. Faut t'engager en politique mon pote !!!
Réponse de le 01/11/2015 à 19:22 :
Vu les inepties de ton pavé je me demande si tu et un troll 60 millions de français qui travaillent pas lol! Les rois du black ce sont bien les grecs!
Réponse de le 01/11/2015 à 19:24 :
Augmenter le nombre d'heure de travail alors qu'il y'a autant de chômeurs tu devrais postuler chez les ripouxblicains avec tes délires sarkozyste!
Réponse de le 02/11/2015 à 6:46 :
Belle provoc !
Et çà marche ....
a écrit le 01/11/2015 à 11:41 :
Pourquoi et encore les fonctionnaires en 1 ère ligne pour les économies???
C'est vrai que les systèmes retraites sont avantageux quand à l'age,mais cela permet de faire tourner la pyramide des ages,laquelle chez les politiques est une grande inconnue.
Et puis nos retraités politiques comme M.Sarkozy qui,ne se déplace pas sans sa claque,par exemple MmeDati ,M;Jacob étaient du voyage en Russie!!A quel titre ,et qui a payé???
La LR ,ou encore la prestation conference,ou nos impots???
Guignol n'est pas mort!!
Réponse de le 01/11/2015 à 16:27 :
Le pseudo benêt va très bien !!!
Réponse de le 01/11/2015 à 20:01 :
Bien ton idée de pyramide des ages
. Faut faire partir le privée a 55 ans aussi.. Et non a 67 !! Tu finance?
Réponse de le 02/11/2015 à 17:22 :
Depuis la réforme de 2003 pour les fonctionnaires et de 2008 pour les régimes spéciaux (RATP, SNCF...), les règles d'âge sont progressivement alignées entre les différents régimes. L'âge minimum légal, dans le cas général, devrait ainsi être porté progressivement à 62 ans et la durée de cotisation du public et du privé sont désormais similaires (41,5 ans).
Actuellement, selon le COR, les taux de remplacement médians du secteur privé et public sont proches (respectivement 74,5 % et 75,2 %), malgré des modes de calculs différents.
a écrit le 01/11/2015 à 11:41 :
Pourquoi et encore les fonctionnaires en 1 ère ligne pour les économies???
C'est vrai que les systèmes retraites sont avantageux quand à l'age,mais cela permet de faire tourner la pyramide des ages,laquelle chez les politiques est une grande inconnue.
Et puis nos retraités politiques comme M.Sarkozy qui,ne se déplace pas sans sa claque,par exemple MmeDati ,M;Jacob étaient du voyage en Russie!!A quel titre ,et qui a payé???
La LR ,ou encore la prestation conference,ou nos impots???
Guignol n'est pas mort!!
a écrit le 01/11/2015 à 11:34 :
POUR RELANCE L ECONOMIE INTRIEUR IL FAUT AUGMENTE LE POUVOIR DACHAT DE TRAVALLIEURS ET DES RETRAITES? CAR LES TAXES REMPLIRONT LES DIFERANTES CAISSES DE L ETAT???
a écrit le 01/11/2015 à 10:55 :
le "fmi"... ca me dit vaguement quelque chose, ça. Une autre annexe de la bri..??
a écrit le 01/11/2015 à 10:15 :
Venant de la part de Lagarde, c'est amusant. Elle a quand même versé 403 millions à Bernard Tapie ! Elle n'est jamais responsable de rien, et donc jamais coupable.
a écrit le 01/11/2015 à 10:00 :
Réformes, quelles réformes...???? Tout va bien dans le royaume de France...!
Les réformes c'est le peuple qui les fera, quand ce pays aura déposé le bilan, ce qui ne saurait tarder, quand nous nous retrouverons dans la même situation que la Grèce, l'explosion sociale sera telle que les réformes ressembleront plus à une révolution. Il ne faut plus grand chose pour un dépôt de bilan, juste une petite augmentation des taux d'emprunts de la France....!!
Réponse de le 01/11/2015 à 13:23 :
Ces se dont vous souhaitez?
a écrit le 01/11/2015 à 9:40 :
Pourquoi voulez-vous que cela change ? Nos politiques sont de grands manipulateurs ! Ils tiennent énormément à leurs places (en plus leurs égos sont surdimensionnés ) .Très souvent , ils vous font des promesses sans connaitre les dossiers puis font marche arrière ! c'est pour ça que rien ne change réellement !
Le vrai problème vient donc de la politique en général à cause des idéologies mises en place dévastatrices ou tout est bon pour faire croire que le changement est là !
Pourquoi ne pas mettre des gens de la société civile pour gouverner,c'est peut-être là le vrai changement sans arrière pensée de se faire réélire !
a écrit le 01/11/2015 à 8:19 :
Ben, c'est-à-dire que relever les taux de la Fed revient à une hausse du dollar. Les US ayant fait fortement chuter le dollar avec leurs divers assouplissements quantitatifs ont donc énormément dévalué leur monnaie et réduit leur dette internationale. En laissant le dollar remonter, la dette va prendre le chemin inverse, car il ne faut pas oublier que ce sont les Chinois et les Japonais qui détiennent les montagnes de dollars ...et que c'est donc bon pour eux une appréciation du dollar :-)
a écrit le 01/11/2015 à 2:53 :
" Cause toujours tu m'intéresses " F.M.I, Bruxelles, et Cour des Comptes : Moi Président Je, (17 fois, est en Campagne obsessionnelle de réélection depuis son entrée à l'Elysée. IL A PRIS DES MESURES DE MATRAQUAGE FISCAL, et a évité toute réforme telles que TOUTES accomplies par tous les pays économiquement et socialement développés : confondant pour faire illusion, les mots réformes et mesures. Il en temps d'en finir avec un " président " en campagne de réélection dès le jour de son entrée à l'Elysée. Retour au septennat, mais non renouvelable. Et allongement de 5 à 7 ans du mandat renouvelable des députés. LA FRANCE EST DECLASSEE, ET ACCELERE SON DECLIN, PAR SON REFUS DE TOUTE REFORME POUR MOTIF DE RELECTION ET DE CAMPAGNE PERMANENTE : Pays du passé, empruntant non pour l'avenir, mis pour payer les dépenses quotidiennes, des Administrations, et Sécurité Sociale. 97% de dettes publique sur le P.IB annuel ( 101% en 2016, de toute la production annuelle de chaque Français avec les 4% de déficit de 2016, s'ajoutant aux 97% de 2015 ) Il n'a pourtant pas eu à affronter, aucune crise sytémique, une récession chaque année de mandat. Ex 2007-2011, réduisant massivement les rentrées fiscales et sociales. Chirac et Jospin, n'ont mené aucun réforme, et sont demeurés tous deux immobiles : campagne électorale durant les cinq ans de cohabitation ( l'Allemagne et tous les pays profitaient dans le meme temps d'une croissance à 4% pour réformer, pendant que La France alourdissait son mode de fonctionnement ET SES COUTS DE STRUCTURES au delà du quinquennat, et dépensait tout en INCORRIGIBLE CIGALE DESESPERANTE ) deuxième mandat immobile de Chirac 2007-2012 : lorsqu'on lui demandait des réformes, au sein de ses gouvernements : il se mettait en colère.
La dette laissée par Giscard-Barre était la plus basse de toute l'Europe 20% du P.IB, Mitterrand et Chirac l'on porté à plus de 60% très facile. Après quoi les réformes nécessaires pour la diminuer de 101% à 97%, nécessitent 25ans de gestion et de réformes.Voir plus si crises mondiales et récession chaque année de mandat : ex Sept 2007, oct 2008, 2009, 2010, puis nov 2011;
Réponse de le 01/11/2015 à 10:58 :
Marrant d'éviter de parler de sarko. Mais beaucoup ont plus de mémoire de son malheureux passage.
a écrit le 31/10/2015 à 22:16 :
Le gouvernement socialiste Francais a peur de s'exprimenter sur les mesurements necessaires pour reactiver l'economie, donc ils (Holande-Valls) ont demandé au FMI de faire le statement.
a écrit le 31/10/2015 à 19:49 :
Sans être sorti de St Cyr, virons .377 députés (on a 101 départements et un député par dép suffit) supprimons le sénat qui n'est qu'un mouroir pour les anciens députés. Supprimons les conseils généraux et régionaux. Gardons nos maires et nos départements et tout fonctionnera mieux. Comme vous avez pu le constater, lâchons le 101ème département qui ne nous apporte rien mais qui nous coûte bcp.
a écrit le 31/10/2015 à 18:48 :
Nous savons bien que notre pays est très mal géré depuis des décennies. Ils ne savent même pas où l'argent passe , comme un loyer d'immeuble vide payé pendant des années au havre par exemple , ect....
a écrit le 31/10/2015 à 18:37 :
Si par exemple en dépenses de santé (mais on pourrait dire la même chose de l'enseignement secondaire ou des retraites) on pourrait gagner un point de PIB (nous sommes à 12,5 alors que beaucoup de pays sont à 11 avec une même espérance de vie), l'application stricte des règles de nos amis anglo-saxons pourrait nous faire dériver vers le score américain c'est à dire 16. Il faut donc faire attention à ce qu'on raconte. D'une part diminuer une dépense de transfert est exactement équivalent en terme d'impact sur l'économie à une hausse d'impôt or il y a beaucoup de dépenses de transfert en France et d'autre part la baisse des dépenses publiques n'apporte rien si elle se traduit par une hausse équivalente ou supérieure des dépenses privées pour produire la même chose. J'invite donc les commentateurs de notre économie à être un peu plus subtils dans leur propos...
Réponse de le 01/11/2015 à 7:40 :
Ce qui prouve bien la situation terrifiante de ce pays le PIB ne veut pls rien dire il n y a plus d activite en France uniquement les depenses des fonctionnaires @!!!
a écrit le 31/10/2015 à 18:36 :
On croit rêver..... la crise est une crise financière causée par la dérégulation du secteur bancaire, elle n'a rien à voir avec le droit du travail ! Or rien n'a été fait depuis 2008 pour réguler la finance, c'est pire qu'avant,et que propose le FMI ? .... de déréguler encore cde qui est une folie pure . On nous présente la planche à billets (les QE) comme une nouveauté ! ou le crédit gratuit de même, alors que tout étudiant en économie sait que ce sont des actes de désespoirs qui ont toujours conduit à des catastrophes... A peine 1% des sommes injectées avec les QE vont à l'économie réelle ,les autres 99% vont à la spéculation bancaire, au High frequency tradind qui n'a aucun sens économique, c'est de la combine à cash pur. Draghi nous conduit tout droit au Big One Krach qui ruinera les assurances vie et les petits porteurs .
L'idéologie néolibérale (qui n'a rien à voir avec le libéralisme..) a échoué, aucun marché ne s'autorégule, personne n' a jamais vu la catallaxie, personne.... pour vendre des avions ce sont toujours des accords diplomatiques...
a écrit le 31/10/2015 à 18:24 :
Je suis d'accord avec le FMI, concernant notre endettement. Suppression de notre participation financière à ces organisation qui ne servent à rien, le FMI en premier. Suppression des guerres Africaine de notre Grand général . Suppression des aides À la BCE pour "sauver" nos partenaires Européens ( ex Grèce, Espagne, Irlande, etc). Suppression et expulsion des "migrants ou réfugiés " clandestin en France ( ex Calais). Expulsion des Européens qui ne respectent pas le droit d'installation sur nôtre territoire( ex Rom). Taxation sur le chiffre d'affaire des entreprise délocalisé à l'étranger et travaillant en Franc ( ex Apple, Google, ibérique, TripAdvisor, etc). Lutte contre la Fraude aux prestation sociales.Pénalités exemplaires aux groupes industriels qui ne respectés pas les réglementations ( ex volkswagen). Quoi nous n'avons plus de déficits !!!!!!!!
Réponse de le 31/10/2015 à 20:15 :
Excellente analyse de Von Chubb ! Il y a tellement de marges de manoeuvres à mettre en oeuvre en France. Ne tardons pas.
a écrit le 31/10/2015 à 16:25 :
Mais, il y a quelques semaines, ne disait-elle pas que la "La France est sur la bonne voie ......" ? Alors, ? Un mensonge de plus, certainement !
a écrit le 31/10/2015 à 15:58 :
Rien de nouveau. Le FMI est à la botte des anglo-saxons: ultra-libéral, mondialiste et anti-démocratique. Inévitablement cela conduit à des politiques d'austérité qui ne sont bonnes que pour ceux qui possèdent le capital.
Le FMI n'a pas besoin de s'ingérer dans les affaires publiques de la France. La Cour des Comptes (dirigée par un socialiste D.Migaud) dit depuis longtemps qu'il faut réduire les dépenses dans la fonction publique. Cependant, un Etat sans fonctionnaires pour le faire fonctionner, c'est la chient-lit assurée et au bout du compte donner le pouvoir aux extrêmes. C'est clairement ce que veut le FMI pour ceux pour lesquels il roule.
a écrit le 31/10/2015 à 15:57 :
La France étant un contributeur net du FMI depuis sa création, on es très touché par sa sollicitude.
Par ailleurs, il prodigue des conseils dont le but n'est pas tout à fait clair.
Son but est-il de promouvoir le bien être des habitants du pays conseillé ? dans quelle mesure ses propositions contribuent elles à ce but ?
Ou sinon quel est son but ? s'assurer que les banques y sont et y resteront prospères ?
Réponse de le 31/10/2015 à 19:29 :
N'importe quoi
Tous les organismes ofce cours des comptes et tous les comparatifs mondiaux amènent la même conclusion

La France dépense trop en fonctionnaire et en gabgie étatique

Toute ces dépenses inutiles sont aux dépend des francais
a écrit le 31/10/2015 à 15:54 :
"faible productivité" ??? alors que l'on peut voir régulièrement des articles du FT montrant que la France a une productivité équivalente à US et Allemagne, et plus élevée de près de 30% par rapport au UK.
la France et l'Espagne sont mises sur le même plan ? il y a quand même pas mal de différence dans l'endettement global (public/privé).
Réponse de le 31/10/2015 à 16:04 :
Ils parlent des professions régulés, et non de la production globale, bien entendu que dans le privé la productivité est bonne.

Cela dit, au final ce n'est pas un scoop ...
Réponse de le 31/10/2015 à 23:05 :
Ne pas confondre productivité horaire et productivité annuelle.
En productivité annuelle, la France n'est pas en haut du classement.
Réponse de le 01/11/2015 à 9:02 :
Il faut bien que la France compense un peu, par une productivité élevée, la faiblesse de sa population active occupée, le niveau faramineux de ses coûts salariaux, la faiblesse de son temps de travail hebdomadaire (trop faible), annuelle (trop de congés), et totale sur une vie (études trop longues et retraite trop précoce).
Réponse de le 01/11/2015 à 16:50 :
@Nico :
qu'entends-tu par productivité annuelle ? quel est l'indicateur officiel ?
@Bruno :
nous avons un bon taux d'activité dans les 24-55 ans (aux US, ce taux plonge depuis quelques années, le taux global baissant aussi ; cf. étude récente de la Fed Reserve de St Louis sur la labor force participation).
nous n'avons pas les coûts salariaux horaires/salaires moyens les plus élevés en Europe (ceux qui sont devant nous - Suède/Danemark/Belgique/Suisse, ou Allemagne pour l'industrie - ont moins de cotisations patronales mais des salaires plus élevés).
le temps de travail hebdo français est de près de 40h (temps plein) et un peu plus de 37h (temps plein+temps partiel). il est de 34,5h (temps plein+temps partiel, a priori) aux US.
c'est vrai que nous travaillons moins sur l'année que les ricains. mais il paraît que cela peut-être bon pour la productivité (In defence of Europe's long holidays, Financial Times, juin 2015).
a écrit le 31/10/2015 à 15:53 :
Elle demande la disparition de l’État-nation et de son administration parce que l'on utilise une monnaie qui n'est pas la notre, nous ne sommes plus un peuple souverain!
a écrit le 31/10/2015 à 15:33 :
« Non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux », ça ne veut rien dire si l'on n'avance aucune idée rendant possible cette mesure. N'importe quel Candide de l'économie pourrait en dire autant.

Ainsi par exemple, la Finlande, qui excelle aux tests internationaux, a une Education Nationale organisée différemment de la nôtre: il n'y a pas d'inspecteurs (2000 IEN en France), pas de circonscriptions du premier degré employant chacune trois conseillers pédagogiques et une secrétaire, peut-être n'y a-t-il même pas d'inspections académiques ou de rectorats. En revanche, les élèves qui apprennent à lire bénéficient de la présence de deux enseignants. Comment ça marche ? Comment dépensons-nous notre argent ?

C'est à des réponses aussi complexes que l'on aimerait que la Cour des Comptes s'attelle, parce que s'il suffit de déclarer « y'a qu'à diviser les effectifs par deux », moi aussi je peux le faire, et je prends le traitement qui va avec ce travail indigent.
Réponse de le 31/10/2015 à 18:48 :
Vous avez raison, c'est bien cela qu'il faut faire fonction par fonction..la cour des comptes le fait mais il faut avoir le courage de lire ses rapports...et d'en tenir compte. On connaît d'ailleurs les fonctions à améliorer : pas toute l'EN mais le secondaire uniquement en diminuant le nombre d'heures enseignées inutiles, la santé en réduisant le nombre d'hôpitaux et la consommation de médicaments, l'aide au logement en changeant de système (faire payer un loyer normé à l'administration qui se chargera de la relation avec le bailleur), gestion des équipements collectifs dans les CL, optimisation des actifs publics (immobilier notamment)....Donc tout est dit tout est écrit, il suffit de le faire.
a écrit le 31/10/2015 à 14:59 :
Et les 1,5 Mds€ donnés à la Société Générale pour l'affaire Kerviel, sans examen, c'était une bonne dépense madame Lagarde ?
a écrit le 31/10/2015 à 13:59 :
Comment Mme Lagarde peut-elle donner des conseils d'économie à la France après avoir mis en oeuvre la plus grande forfaiture de la 5ème République, le cadeau à B Tapie de plus de 400 millions d'euros.
Réponse de le 31/10/2015 à 15:54 :
Oui, c'est l'hôpital qui se fout de la charité ...
A t-elle déjà fait une prévision juste ? ça en est comique.
Réponse de le 01/11/2015 à 9:47 :
@Paul C : je vous trouve bien sûr de vous, connaissez vous ce dossier dans les moindres détails pour être aussi affirmatif ?? Moi non, mais je ne dirais qu'une chose, le dossier Tapie à été épluché par toutes les juridictions de ce pays ainsi qu'une commission parlementaire composée de politiques droite et gauche ou figurait un certain président normal. Croyez vous que Christine Lagarde aurait pris une telle décision sans avoir un dossier solide ?? Cette affaire est devenue un chiffon rouge agité par les sbires de FH à chaque période électorale et je suis prêt à parier que BT, qui réclame actuellement 1 milliard, aura gain de cause car il a vraiment été escroqué par le CL. Dans tous les cas, l'avenir nous le dira.......!!
a écrit le 31/10/2015 à 13:48 :
Stop au commentaire de madame Lagarde qui n'a pas bien fait sont Job quand elle était au pouvoir avec Sarko sur dette de notre pays
Réponse de le 31/10/2015 à 14:47 :
En même temps tout le monde dit la même chose qu'elle.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :